Cap à l’Ouest pour Laura Portes

La formation messine s’exporte et continue de faire les beaux jours du Handball français. A 20 ans, Laura Portes quitte sa Moselle natale pour vivre une première expérience professionnelle dans les Deux-Sèvres, au sein de l’ambitieux Celles-sur-Belle. Elle a signé pour 2 saisons. 

Elle rêvait de suivre les pas de ses illustres ainées en équipe première, elle prend finalement son envol vers la Nouvelle-Aquitaine pour s’aguerrir dans un championnat compétitif auprès de sa future capitaine et binôme Justine Hicquebrant. Un tout nouveau défi attend la jeune portière après avoir goûté à la première division et à la Ligue des Champions, une opportunité qu’elle a honorablement saisie dans un contexte délicat suite à la blessure de Laura Glauser. Par ses 15 apparitions dans le groupe professionnel, l’internationale U20 a très ponctuellement dépanné un collectif en proie à des difficultés jusqu’à l’arrivée de Tea Pijevic.  

En rejoignant Celles-sur-Belle, elle choisit de retrouver le même niveau d’exigence qu’elle a pu croiser à Metz Handball. Le club a en effet toujours la ferme intention de revenir en D1 grâce à son statut VAP (Voie d’Accession Professionnelle). Les deux derniers échecs permettent d’ailleurs de bâtir un projet à hautes aspirations avec notamment la signature de l’expérimenté Thierry Vincent et celle de Karichma Ekoh, élue meilleure espoir de LFH en 2018. Elle y reverra aussi Laura Godard, une autre joueuse issue de la formation messine avec qui elle a obtenu un titre de N1F en 2019. La jeune expérience au plus haut niveau de Laura Portes devient un atout majeur pour répondre aux objectifs de la formation deux-sévrienne et lui permettre de recroiser le chemin de l’élite, à l’image de son ancienne coéquipière Ophélie Tonds qui rejoint le Toulon Saint-Cyr Handball après 2 années en deuxième division à Plan-de-Cuques.

Je suis ravie de rejoindre le club de Celles-sur-Belle pour les deux saisons à venir. J’ai hâte de m’intégrer dans ce projet sportif et d’apporter mes qualités pour aider l’équipe à atteindre ses objectifs. Je suis impatiente de retrouver les terrains et de commencer cette nouvelle aventure. 

Laura Portes, le 27 mai 2020 pour la page Facebook de Celles-sur-Belles
 

Crédit photo : Matthieu Henkinet