Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

L'AS Monaco de Wissam Ben Yedder, un défi de taille pour le FC Metz. (Photo : Alexandre Dimou/FEP/Icon Sport)

FC METZ

Parole Adverse : “Voir Metz gagner à Monaco est une possibilité”

Après une rechute à domicile face à Montpellier, les grenats se doivent de redorer leur blason ce dimanche sur le Rocher. Une semaine après Nice, Metz se déplace chez le voisin Monégasque, un match important pour les deux équipes vu leurs situations. Nous laissons la parole à @AlexandrePaquis, avant AS Monaco-FC Metz.

Pourquoi supporter un club qui est assimilé à un rocher ?
A vrai dire, que le club soit affilié à un Rocher, je m’en fiche un peu. Mon attachement à l’AS Monaco est une histoire d’amour qui dure depuis 28 ans. Quand j’ai commencé à supporter ce club, je ne savais même pas qu’il y avait un Rocher là-bas. J’avais 13 ans.

On le sait, Monaco a un taux de remplissage à domicile relativement bas, pourtant, à l’extérieur les monégasques sont toujours en nombre. Comment cette situation s’explique ?
Exactement comme pour mon expérience personnelle. Un coup de foudre télévisuel avec un George Weah des grands jours… Ce joueur m’a subjugué à l’époque ! Monaco n’est pas une grosse ville, c’est une principauté qui a très peu d’habitants avec une impossibilité de générer à elle seule une ferveur populaire massive. L’histoire du club s’inscrit dans le temps, dans la longue durée avec une histoire sportive exceptionnelle qui a fait naître des passions, du supporterisme et de l’amour envers un grand club français. Les titres, les trophées, les épopées européennes ont créé des communautés de supporters absolument partout dans le monde et en France, c’est pour cette raison que les tribunes extérieures sont souvent pleines.

“Je pense que voir Metz gagner à Monaco est une possibilité.”

L’AS Monaco avait eu besoin de passer par une séance de tirs au but pour s’extirper du piège FC Metz lors du dernier affrontement entre les deux clubs en Coupe de France. (Photo : Pascal Della Zuana/Icon Sport)

Qu’est-ce qui est le plus probable ? Voir Metz gagner à Monaco ou voir le Prince Albert remporté une course de Bobsleigh ?
Je pense que voir Metz gagner à Monaco est une possibilité. Monaco fait une saison très moyenne avec des hauts et des bas. La coupe d’Europe pompe beaucoup d’énergie et le club a du mal à se fixer en championnat. A chaque match, Monaco se fait peur et on connaît la ligue 1, tout le monde peut battre tout le monde. Donc, attention au FC Metz dimanche, rien n’est acquis d’avance.

Plusieurs mois après, avez-vous retrouvé le ballon du penalty d’Habib Maïga ?
Non. Même Thomas Pesquet ne l’a pas retrouvé.

Cette saison ne se passe pas comme prévu pour les monégasques. Comme à Metz, vos joueurs aussi mettent la faute sur le public ?
Absolument pas ! Comme je le disais auparavant, la coupe d’Europe pompe beaucoup d’énergie et l’élimination en LDC a fait beaucoup de mal dans les têtes et les jambes des joueurs. C’est très compliqué de trouver un bon rythme de croisière en ce moment et on rame énormément dans nos rencontres du week-end.

Plus sérieusement, selon toi pourquoi l’ASM a autant de mal en championnat ?
La ligue 1 est très difficile. A part de le PSG qui peut naviguer tranquille, toutes les autres équipes se battent pour se maintenir ou atteindre ses objectifs. Monaco a des objectifs élevés mais l’enchaînement des matches est compliqué. Jouer le jeudi et le week-end, c’est une vraie galère pour tous les clubs français qui n’ont pas d’effectifs assez imposants et solides. Monaco n’a pas forcément réussi son mercato d’été et le banc apporte peu en ce moment.

AS Monaco – FC Metz : “Kovac a toute ma confiance”

L’ancien entraîneur de l’Eintracht Francfort et du Bayern Munich, Niko Kovac, connaît une deuxième saison compliquée en Ligue 1, même si l’ASM assure en Europa League. (Photo : Dave Winter/FEP/Icon Sport)

Même s’il reste beaucoup de matchs, est-ce que les ambitions en championnat seraient d’attraper une place dans n’importe quelle coupe d’Europe ? Ou le podium est toujours un objectif réalisable pour toi ?
Pour moi, l’objectif reste le podium, les 3 premières places. Il ne faut pas se cacher. Mais la réalité fait que c’est impossible aujourd’hui. J’espère que l’année 2022 sera notre année et que nous ferons de grandes choses. Comme la saison passée… Monaco doit aussi faire un mercato d’hiver intelligent pour combler les petites lacunes ici et là. Remplacer Diatta blessé ou Fabregas absent des radars aujourd’hui par exemple.

Kovac semble assez critiqué sur les réseaux, penses-tu qu’un changement de coach ferait bouger les choses ?
Pas du tout ! Kovac a toute ma confiance. Changer d’entraîneur aussi rapidement sera une énorme erreur. Ne refaisons pas les erreurs du passé.

En Europa League Monaco fait le bouleau, l’objectif c’est d’aller au bout ?
Pourquoi pas ! Mais vu notre fond de jeu actuel, c’est tout simplement impossible. Il faudra monter en puissance, en intensité, en régularité pour espérer un bon parcours en Europa League. Monter un autre visage.

“Metz est une équipe très physique avec des talents individuels…”

Le FC Metz pourra compter sur le retour de Farid Boulaya ce dimanche pour affronter l’AS Monaco. (Photo : Julien Buret/LGM)

La semaine dernière, les grenats sont allés chez vos voisins niçois faire un coup, qu’est-ce qui pourrait empêcher ce même coup à Monaco ?
Aucun ! Metz peut le faire, j’en suis persuadé. Metz est une équipe très physique avec des talents individuels ici et là qui peuvent nous mettre sérieusement en difficulté. Il faudra un Monaco appliqué, sérieux, en forme physiquement et concentré pour battre une équipe malade et fragile comme le FC Metz.

Raconte nous l’histoire du match de ce dimanche.
Comme Monaco a tendance a ne jouer que 45 minutes par match, j’hésite entre le fait que l’ASM tue le match dès les premières minutes ou inversement, en fin de match, avec un coaching intelligent qui verrait les remplaçants marquer en toute fin de rencontre. Mais je ne suis pas devin et la réalité sera sûrement toute autre. Attention aux Grenats !!!

Propos recueillis par Florian Ferrise

Écrit Par

Les derniers articles

Koffi Kouao signe au FC Metz !

FC METZ

C’est officiel, Koffi Kouao signe au FC Metz. Le latéral droit ivoirien arrive en provenance du FC Vizela (Portugal). Le joueur de 24 ans...

Dylan Bronn quitte le FC Metz Dylan Bronn quitte le FC Metz

FC METZ

C’est une nouvelle qui était attendue par les supporters messins, Dylan Bronn quitte le FC Metz. Le défenseur tunisien dit adieu à la Moselle...

Henok Affa (balle en main) face au Joeuf Homécourt Basket Henok Affa (balle en main) face au Joeuf Homécourt Basket

METZ CANONNIERS

L’ancien capitaine des Metz Canonniers, Henok Affa, va-t-il rebondir au Joeuf Homécourt Basket ? Sans club, l’ailier s’entraîne actuellement avec la formation meurthe-et-mosellane. De...

FC METZ

Le FC Metz recrute encore, et c’est l’expérimentée internationale marocaine Salma Amani qui rejoint les bords de la Moselle à un mois de la...

Alexandre Oukidja : "Je ne me voyais pas lâcher le FC Metz" Alexandre Oukidja : "Je ne me voyais pas lâcher le FC Metz"

FC METZ

Après une saison compliquée et une relégation, Alexandre Oukidja a démarré le nouvel exercice de Ligue 2 dans la peau d’un titulaire. Le gardien...

Le FC Metz tient son nouveau coach des U19 ! Le FC Metz tient son nouveau coach des U19 !

FC METZ

C’est officiel, le FC Metz tient son nouveau coach en U19. C’est Emmanuel Giudicelli qui sera en charge des jeunes grenats cette saison. Il...

Vous aimerez aussi

FC METZ

C’est officiel, Koffi Kouao signe au FC Metz. Le latéral droit ivoirien arrive en provenance du FC Vizela (Portugal). Le joueur de 24 ans...

FC METZ

C’est une nouvelle qui était attendue par les supporters messins, Dylan Bronn quitte le FC Metz. Le défenseur tunisien dit adieu à la Moselle...

FC METZ

Le FC Metz recrute encore, et c’est l’expérimentée internationale marocaine Salma Amani qui rejoint les bords de la Moselle à un mois de la...

FC METZ

Après une saison compliquée et une relégation, Alexandre Oukidja a démarré le nouvel exercice de Ligue 2 dans la peau d’un titulaire. Le gardien...