Le Recap’ de Mars

Bienvenue dans cette nouvelle édition de « Le Récap’ » ! Si vous avez loupé le premier numéro, il s’agit d’une nouvelle rubrique sur Let’s Go Metz, que vous retrouverez dorénavant à chaque fin de mois pour faire le point sur les résultats sportifs des Grenats.

Au menu, un condensé des différents matchs, les statistiques de la période et l’avis de la rédaction.

Vous êtes bien installés ? Voici Le Récap’ du mois de Mars !

 

Les Grenats avaient quitté le mois de Février en force, grâce à deux victoires à domicile en quelques jours contre l’AS Béziers et le Paris FC. Beaucoup de supporters y voyaient déjà le début d’une belle série, pourtant il était nécessaire de rester prudent puisque le premier match du mois de Mars envoyait les grenats en terre Normande pour y affronter Le Havre. Une équipe dont il fallait se méfier, puisqu’elle avait réussi à emporter 3 points de Saint Symphorien en Septembre dernier. En première période, Laurent Jans offrait une belle passe décisive de la tête à Ferhat qui forçait ainsi les Messins à courir après le score. Malgré quelques coups d’éclat, dont une reprise de volée à bout portant de Nguette suite à un coup franc direct de Boulaya, les buts Havrais restaient inviolés grâce à un Lilian Thuram des grands soirs. En deuxième période, le score s’alourdissait sur penalty suite à une sortie hasardeuse d’Oukidja. Le coup d’électrochoc pour les messins, qui répondaient alors rapidement par l’intermédiaire de l’extérieur du pied de Boulaya, idéalement servi par Cohade. Suivi peu de temps après d’une belle frappe enroulée de Nguette, hors de portée du gardien Normand. Les deux équipes terminaient sur un score de parité 2-2, obtenu à l’arrachée.

Une semaine plus tard, l’équipe retrouvait Saint Symphorien pour y recevoir le FC Sochaux-Montbéliard, un club de bas de tableau en perdition, avec trois défaites de rang, contre lequel il fallait prendre des points afin de creuser l’écart au classement avec Brest, tombé à domicile quelques jours plus tôt. Seulement, ce qui est facile sur le papier ne réussit pas toujours au messins. La première période voit un Sochalien trouver les montants messins, avant que sur une contre-attaque Cohade ne touche la lucarne alors que le portier adverse était battu. Quelques minutes plus tard, Nguette voyait sa tentative de bicyclette s’écraser elle aussi contre un poteau. La chance manquait aux joueurs de Vincent Hognon jusqu’à l’exclusion en seconde période de Sofiane Daham pour un second carton jaune puis l’obtention d’un penalty grâce à une main dans la surface. Une aubaine, transformée en force par un Diallo fraichement entré en jeu. Mais comme la chance finit toujours par tourner, sur une action suivante John Boye se rendait coupable à son tour d’une main près de son but et concédait le second penalty de la partie, transformé par Rafael Navarro. Malgré la supériorité numérique, les messins semblent à cours d’argument et ne parviennent pas à prendre le match. Nouveau match nul pour les messins 1 – 1.

Pour le troisième match du mois, les grenats partaient chasser le chamois en direction de Niort. Après un début de match disputé, à quelques minutes de la mi-temps Renaud Cohade déposait un bon ballon sur la tête de Diallo qui n’avait plus qu’à la pousser dans les filets. Les Grenats revenaient ensuite des vestiaires avec toute la force d’un leader et frappaient fort à l’image de Gakpa, qui concrétisait sa bonne forme du moment avec un but rapide d’une volée du gauche. Trois minutes plus tard, Gakpa servait Boulaya lors d’une combinaison de corner pour un nouveau but. Les Niortais ne pouvaient alors plus que subir la fin de match en attendant le retour au vestiaire. Score final 0 – 3.

Il y a ensuite fallu patienter le temps d’une trêve internationale interminable, pour que Saint Symphorien ne puisse enfin vibrer à nouveau lors du dernier jour du mois et la réception de Lorient. Un nouveau match de haut de tableau dans lequel il ne fallait pas faire d’erreur, alors que le buteur des Merlus Pierre Yves Hamel était suspendu. Et pourtant des erreurs il y en a eu. La première était commise par le jeune gardien Lorientais Ilan Meslier, coupable d’une faute dans la surface, donnant à Habib Diallo le loisir de retrouver la tête du classement des buteurs de Ligue 2. Seulement, quelques minutes plus tard Nguette se laissait emporter par son élan lors d’une offensive et commettait une faute jugée grave par Monsieur Thual qui le sanctionnait d’un carton rouge immédiat. Dès lors, ce sont les messins qui tremblent et les laissent des occasions aux adversaires. Oukidja était logiquement sollicité à plusieurs reprises jusqu’à ce qu’un excellent Marvin Gakpa ne concrétise un contre face à son ancien club. Le plus dur semblait fait, mais à la 82ème minute les Merlus réduisaient le score par l’intermédiaire d’Alexis Claude-Maurice. Mais l’avertissement restait sans frais puisque les messins conservaient leur avance jusqu’au coup de sifflet final, portant la série d’invincibilité en championnat à 11 matchs grâce à ce 2 – 1.

 

Le classement de ligue 2:

Avec 19 matchs gagnés, 7 nuls et 4 défaites pour 64 points, le FC Metz continue après 30 journées de monopoliser la première place de Ligue 2 et voit ses concurrents directs s’éloigner. Le second reste Brest avec 56 points, suivit par le Paris FC et ses 53 points pour clore le podium.

Avec 8 points gagnés sur 12 possibles en Mars, le club a su garder le même rythme qu’en Février et a enfin réussi à creuser l’écart avec ses concurrents.

Les grenats sont par ailleurs invaincus depuis 11 matchs.

 

Meilleur buteur du mois :

Habib Diallo est le meilleur buteur grenat de ce mois, avec 3 réalisations. Il est suivi de près par Farid Boulaya et Marvin Gakpa, respectivement à deux réalisations. Le seul autre buteur du mois est Opa Nguette.

 

Meilleur passeur du mois :

Renaud Cohade ne s’est pas contenté de son grade de capitaine ce mois-ci et y a ajouté deux galons de distributeur.

 

Les clean sheets :

Ce mois-ci, Alexandre Oukidja n’a enregistré qu’un seul match ou ses cages sont restées inviolées, le 15 ème de la saison. 4 buts ont été encaissés et le portier Messin reste bloqué à la seconde place du classement des clean sheets derrière Vincent Demarconnay du Paris FC (18 matchs sans encaisser de but).

Les cartons :

Le mauvais élève du mois est Opa Nguette, avec un carton rouge et un carton jaune enregistrés ce mois-ci. Nous retiendrons à sa décharge que le carton rouge est relativement discutable.

Dans cette catégorie, il est secondé par Habib Maïga qui a récupéré deux biscottes en Mars.

 

L’affluence:

Ça ne va pas beaucoup mieux à Saint Symphorien. La moyenne de fréquentation reste au beau fixe avec 9619 spectateurs face à Sochaux et 12157 face à Lorient. Espérons que le retour du beau temps améliorera ce point.

Toutefois, le club continue de pointer à la seconde place du classement, loin derrière Lens et suivi de près par Nancy.

 

Dans cette chronique nous donnerons chaque mois la parole à deux membres de la rédaction afin qu’ils nous livrent leurs impression. Pour le mois de Mars, la parole revient à Arthur et Julien.

Arthur : 

  • Le moment marquant :

Sans doute cette victoire contre Lorient. C’était un match à 6 points face à un concurrent direct et le FC Metz a su faire preuve de caractère en allant arracher cette victoire malgré l’expulsion injuste d’Opa Nguette.

  • Le meilleur joueur du mois :

On serait tous tentés de dire Marvin Gakpa pour son omniprésence dans le jeu mais j’ai envie de saluer Habib Diallo qui a mis des buts importants, même si ses adversaires le font poireauter avant un penalty.

  • Le point négatif :

Le match nul contre Sochaux. Metz a vraiment perdu 2 points face à une équipe moribonde qui a eu besoin d’un fait de jeu pour s’en sortir. Même si au final ce point les a relancé dans leur bataille pour le maintien face à Nancy.

  • L’avis sur le mois à venir :

C’est un boulevard qui se présente pour le FC Metz, la montée pourrait être officielle dès ce mois d’avril ! Les 5 adversaires que Metz va affronter n’ont absolument rien d’insurmontable.

Julien :

  • Le moment marquant :

Difficile d’en trouver un, mais je pense que je vais dire Le Havre – Metz. On est mené 2-0 à la 61ème minute et au final on repart avec le point du match nul. L’équipe a su faire preuve de mental et ce n’est pas la première fois que ça arrive d’ailleurs, ça me rappelle le match à Clermont où on perd 2-0 et on gagne 2-3. Cette année on peut pas reprocher grand chose aux joueurs.

  • Le meilleur joueur du mois :

Marvin Gakpa, il est totalement en confiance, sur son nuage et rien ne peut l’arrêter. A voir maintenant pour la Ligue 1

  • Le point négatif :

L’affluence au stade mais ce n’est pas que pour le mois de Mars, je la trouve décevante depuis le début de saison alors qu’on roule sur la Ligue 2, je ne comprends pas. Certains vont dire que c’est à cause des tarifs, des matchs en semaine etc. Mais quand tu joues Lorient qui est 4ème, un dimanche et que tu fais seulement 12.000, c’est juste honteux.

  • L’avis sur le mois à venir :

C’est le mois qui va confirmer officiellement notre retour en Ligue 1, alors ça ne peut être qu’un bon mois ! On ne va jouer que des équipes en dessous du TOP10, alors je suis hyper confiant ! J’espère que les joueurs continueront à jouer le jeu une fois l’accession officialisée par contre…

 

Avec sa série de 11 matchs d’affilée sans défaite, le FC Metz a pris une belle option sur la montée et le titre. Diallo s’est remis à affoler les compteurs, Cohade joue son rôle à merveille, Gakpa est en pleine bourre et Boulaya se montre plus raisonnable dans son jeu. Seule la défense semble avoir diminué son rendement mais sans pour autant être particulièrement préoccupante.

Avec un mois d’Avril dans le positif, les Grenats devraient pouvoir définitivement tirer leur épingle du jeu. Dans le cas contraire il ne restera plus que trois matchs pour faire la différence, mais nous aurons l’occasion d’en reparler…

 

En Avril, les Messins joueront:

  • à Auxerre le Samedi 06/04 à 15h00
  • à Saint Symphorien contre Châteauroux le Vendredi 12/04 à 20h00
  • à Ajaccio (Gazelec) le Vendredi 19/04 à 20h00
  • à Saint Symphorien contre Grenoble le Mardi 23/04 (date et horaire non confirmés)
  • à Paris (Red Star) le Vendredi 26/04 (date et horaire non confirmés)

 

Rendez vous dans un mois pour un nouveau Recap’ !

 

Article par Matthieu Henkinet