Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

FC METZ

Sylvain Marchal : “Le FC Metz c’est mon club, je suis attaché au grenat”

Le FC Metz a récemment nommé Sylvain Marchal à la tête de son équipe réserve en National 2. L’ancien capitaine des Grenats revient sur sa prise de fonction et sur la saison qui attend son jeune groupe, au quatrième échelon du football français. Entretien.

Sylvain Marchal, on pressentait que vous pouviez prendre la tête de l’équipe réserve la saison dernière. Cette-fois, ça y est, vous y êtes.
Les carrières sont difficiles à prévoir. J’ai passé mes diplômes et ensuite je suis passé par les U17, les U19, puis la N2. J’avais envie d’avoir un peu plus de responsabilités. Et, ça a concordé avec la position du club. Mais il n’y avait pas d’impatience. J’étais dans une volonté d’apprendre et d’optimiser le temps que j’ai passé auparavant pour emmagasiner un peu plus d’expérience.

Malgré tout, on a l’impression que la collaboration avec Stéphane Saillant s’est plutôt bien passée.
Oui ça c’est bien passé, il n’y a pas eu de soucis. Son arrivée était un peu inattendue mais dans le football, il faut toujours rester sur ses appuis donc finalement, la collaboration s’est bien passée. J’ai essayé d’être le plus utile et loyal possible car pour moi ce sont les qualités qu’on attend d’un adjoint.

La seconde partie de saison 2021-2022 fut assez compliquée, qu’est-ce que vous retenez de cette saison ?
Le championnat de National 2 n’est pas simple mais intéressant. Il y a des joueurs qui ont joué en Ligue 1, en Ligue 2 et qui sont en fin de carrière. On a fait une entame de championnat assez bonne car on a pris beaucoup de points, ça nous a permis de compenser un gros trou d’air de plusieurs mois et ça nous a sauvés. On a eu l’apport des joueurs professionnels qui nous ont fait du bien au début, on a réussi à lancer pas mal de jeunes U17 et U18. Le parcours fut chaotique mais le bilan est positif.

Cette bataille pour le maintien a dû être éprouvante mais formatrice pour les jeunes mais aussi pour le staff ?
Dans la difficulté, nous apprenons le plus mais quand tu y es, t’as envie d’en sortir le plus vite possible. C’est d’ailleurs le discours qu’on leur faisait passer, de se mettre en alerte parce que si on ne gagne pas les matchs, c’est qu’il y a des choses à améliorer tout en gardant la confiance pour ne pas être inhibé. Voilà l’équilibre qu’on a essayé de trouver. Joseph N’Duquidi est maintenant avec les pros, William Mikelbrencis a progressivement monté lui aussi avec le groupe pro.

Sur les 4 groupes de N2, il y a seulement 9 clubs pros, ce qui prouve que c’est difficile de s’y maintenir. D’ailleurs en National 2, que ce soit dans la préparation des matchs et l’environnement, ça ressemble plus à ce qui se retrouve après chez les pros, comparé à la N3. On sait que c’est difficile mais en terme de formation c’est mieux.

Sylvain Marchal va prendre en charge la réserve du FC Metz en National 2 !
Sylvain Marchal

De manière générale, que va changer le retour de Francis De Taddeo au club ?
C’est Francis qui m’a recruté en Haute-Marne quand j’avais 14 ans. C’était mon coach en U17 et en réserve donc j’ai passé mes 4 premières saisons à Metz avec lui. En tant que formateur, c’est quelqu’un qui a un certain crédit. On espère qu’il va nous apporter cette patte, cette approche, cette expérience, cette expertise pour que la formation arrive à valoriser davantage ses joueurs. Sur la relation avec le staff pro, tout a changé : l’entraîneur, l’adjoint, le directeur sportif… Donc, il y a tout à écrire. Pour le moment ça se passe très bien mais on verra à l’usure. Mais la première impression est positive, tout le monde a envie de travailler dans le même sens.

Comment s’est passée la reprise ? Il a dû y avoir beaucoup de changements dans le groupe, comme chaque année dans une équipe réserve.
C’est une équipe avec des pros qui ont besoin de temps de jeu, des jeunes pros qui sont encore trop tendres pour jouer un cran au-dessus. L’an dernier, on a utilisé 45 joueurs environ. La difficulté sera de créer une alchimie et de faire en sorte que les joueurs progressent individuellement. Notre but c’est d’arriver à ce que les joueurs se rapprochent le plus possible des pros.

La Ligue 2 se jouera en théorie le samedi à 19H et le National 2 le samedi à 18H, comment allez-vous jongler avec ça ?
Nous faisons en sorte d’être prêts à jouer sans les pros. Mais nous serons au service de l’équipe professionnelle, s’il y a nécessité de les faire jouer, on les intégrera sans soucis.

L’an dernier, vous sembliez meilleurs à Saint-Symphorien qu’à Dezavelle. Où allez-vous jouer cette saison ?
On est encore en discussion pour savoir où se jouera le premier match. Est-ce que ça se jouera à Saint-Symphorien ? Est-ce que le terrain de Frescaty sera homologué ou est-ce qu’on reste sur synthétique à Dezavelle ? Ça semble bien engagé pour jouer à Frescaty mais on sera prêts à tout, quel que soit le terrain sur lequel on devra évoluer. Mais c’est vrai que jouer à Saint-Symphorien pour les jeunes, ça leur amène un avant-goût de ce qu’il se passe au-dessus. Cela dit, il ne faut pas les mettre trop vite dans le confort, mais ça peut donner envie d’y retourner avec l’équipe une.

Vous n’êtes pas seulement entraîneur de la réserve, mais également responsable du groupe élite. Est-ce important d’avoir un groupe complet comme cela ?
On a un groupe élargi d’une quarantaine de joueurs, donc oui c’est bien d’avoir une vision globale, d’autant qu’il n’y a pas encore d’entraîneur défini en U19. C’est bien car ça permet de chapeauter ce groupe d’U19/N2, sous la responsabilité de Francis.

Sylvain Marchal lors du matchs des légendes du FC Metz

Les supporters du FC Metz sont heureux de voir un ancien capitaine messin gravir les échelons au sein du club, en tant que coach. J’imagine que vous aussi, vous êtes heureux de progresser chaque année ?
Le FC Metz c’est mon club de cœur, j’avais résilié mon contrat à Bastia pour revenir ici en Ligue 2. J’ai été formé ici. Je suis attaché à la couleur grenat mais ce n’est pas parce qu’on a cet attachement-là qu’on doit nous dérouler le tapis rouge. C’est à moi de montrer mes compétences et apprendre simplement mon métier. Après, si les dirigeants sont contents de mon travail et qu’ils me proposent quelque chose d’intéressant, c’est tant mieux.

A terme, avez-vous envie de retrouver l’univers professionnel en tant qu’entraîneur ?
Pour le moment je ne me projette pas. J’essaie de faire du mieux possible. J’ai un groupe de joueurs à ma disposition et j’essaie de bien travailler avec eux. On verra par la suite.

En parlant de ces jeunes joueurs, est-ce que cette année vous serez amenés à renforcer l’équipe avec des joueurs un peu plus matures ?
On verra mais pour le moment ce n’est pas trop dans la stratégie sportive du club. L’idée sera surtout de faire avec les jeunes qu’on a et faire en sorte d’exister dans ce milieu-là.

Un petit mot sur Laurent Agouazi ? Vous avez entraîné les U17 auparavant, lui, va le faire cette saison. Pouvez-vous nous en dire plus sur son nouveau poste ?
“Lolo” a passé ses diplômes ici, il connaît le foot, c’est un passionné et il est exigeant. Je pense donc qu’il va leur apporter toute cette connaissance-là. Pour avoir eu cette catégorie-là pendant trois saisons, c’est une catégorie très intéressante parce que c’est la première étape pour aller vers le football d’adultes. Je pense qu’il va prendre du plaisir. Ça lui offre un panel de joueurs ainsi qu’une approche un peu différente.

La réserve du FC Metz entame une salve de matchs amicaux ce samedi (23/07) face à Differdange. S’en suivront les réceptions du Racing Luxembourg (30/07) et de Sochaux (03/08). Puis un déplacement à Bruxelles, pour défier les U23 de Anderlecht (08/08). Enfin, les hommes de Sylvain Marchal défieront Lyon – La Duchère (13/08).

Le calendrier de la réserve du FC Metz, cette saison en National 2.

Crédit photo : Julien Buret/LGM et Arthur Carmier/LGM (image à la une)

Écrit Par

Les derniers articles

Sonny Perrey (ex FC Metz) se confie à Let's Go Metz

FC METZ

Sonny Perrey a récemment quitté le club à la Croix de Lorraine, avec qui il évoluait en réserve, en National 2. Il était le...

Alerte sécheresse à Saint Symphorien Alerte sécheresse à Saint Symphorien

FC METZ

Au lendemain de la belle victoire du FC Metz face à Valenciennes, la joie du public ne masquait à peine une colère pour le...

FC METZ

Au sortir de la victoire 2-0 du FC Metz, à domicile face à Valenciennes, les joueurs messins se sont exprimés en zone mixte. Georges...

CHRONIQUES

Le FC Metz s’est sorti du piège Valenciennes FC à Saint-Symphorien. Une victoire 2-0 sur des buts d’Ablie Jallow et Georges Mikautadze. Un match...

laszlo-boloni-conf-fcmetz-ld-7 laszlo-boloni-conf-fcmetz-ld-7

FC METZ

En conférence de presse d’après-match, Laszlo Boloni est revenu sur la belle victoire du FC Metz (2-0) face à Valenciennes. L’entraîneur messin a également...

FC METZ

Absent de la feuille de match face à Valenciennes, Kiki Kouyaté aurait posé un lapin au FC Metz. Le défenseur malien aurait décidé de...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Sonny Perrey a récemment quitté le club à la Croix de Lorraine, avec qui il évoluait en réserve, en National 2. Il était le...

FC METZ

C’est officiel, le FC Metz tient son nouveau coach en U19. C’est Emmanuel Giudicelli qui sera en charge des jeunes grenats cette saison. Il...

FC METZ

À la suite de son transfert vers West Ham, Maxwel Cornet, formé à Metz, devrait une nouvelle fois rapporter au FC Metz. Grâce aux...

FC METZ

Arrivé au sein du FC Metz en 2020 en provenance de Troyes, Kiki Kouyaté intéresserait un club de Serie A, la Salernitana. Il pourrait...