Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

Frédéric Antonetti peut être perplexe, il n'a toujours pas trouvé le numéro 9 idéal pour remplacer Ibrahima Niane... (Photo : Matthieu Henkinet)

CHRONIQUES

Recherche numéro 9, ou d’occasion…

Avec 12 buts en 13 matchs de championnat, dont 6 pour le seul Ibrahima Niane, le FC Metz est aujourd’hui la 15ème attaque du championnat. Orphelin de son buteur prodige, le club à la Croix de Lorraine va devoir trouver des solutions avant d’affronter Strasbourg et son ancien goleador, Habib Diallo.

Les inquiétudes commençaient à s’élever lorsque l’on apprenait qu’Ibrahima Niane, meilleur joueur du mois de septembre en Ligue 1, s’était gravement blessé au genou, avec une rupture des ligaments croisés. Toutefois, le FC Metz a fait contre mauvaise fortune bon cœur et a enchaîné une belle série de 8 matchs sans la moindre défaite (dont 5 sans Niane) avec diverses solutions en pointe. Ces solutions ne marchent plus désormais, puisque les Grenats n’ont pas goûté à la victoire depuis le 25 octobre dernier, et un succès 2-0 face à l’AS Saint-Étienne.

Opa Nguette, la solution de secours

Photo : Matthieu Henkinet

Il est le joueur le plus utilisé à la pointe de l’attaque depuis la blessure d’Ibrahima Niane. Néanmoins, le sentiment qui se dégage du repositionnement d’Opa Nguette en 9 est plutôt mitigé. Frédéric Antonetti le concède lui-même, Nguette est meilleur sur un côté. Auteur d’un but cette saison face à Angers, l’international sénégalais est en manque de repères et son inefficacité offensive se fait sentir dans les derniers résultats du club. Difficile cependant de la blâmer, Opa Nguette dépanne à un poste qui n’est pas le sien et est toujours capable de faire des différences balle au pied, son point fort. Il est d’ailleurs l’instigateur du penalty manqué de Farid Boulaya face à Lyon, et a délivré une passe décisive à ce dernier.

Aaron Leya Isaka, le choix logique ?

Photo : FC Metz

Recruté en tant que joker médical, Aaron Leya Iseka est le seul véritable avant-centre dont dispose Frédéric Antonetti. Aligner l’attaquant belge d’entrée de jeu permettrait de faire glisser Nguette sur un côté, poste où il est plus à l’aise, et permettre aux Grenats d’avoir un véritable point de fixation devant et libérer des espaces pour les joueurs créatifs alignés autour du numéro 9. Point noir : l’ancien toulousain sort de plusieurs saisons compliquées et n’est donc pas dans la forme de sa vie. Cependant, il semble être le seul messin à être en mesure de convertir un penalty (Leya Iseka a marqué sur cet exercice à Nantes), un luxe qui ne serait pas de refus, comme on a pu le voir face à Dijon et Lyon.

Et pourquoi pas Thierry Ambrose ?

Photo : Matthieu Henkinet

Cette solution semble peu convaincante et pourtant, elle a le mérite d’exister… Muet en matchs officiels avec le FC Metz, Thierry Ambrose n’est jamais réellement parvenu à s’imposer en Lorraine. Un problème de positionnement ? L’ancien de Manchester City est très souvent positionné sur un couloir, ce qui n’est pas son poste de prédilection. Il l’admet lui-même, c’est un 9. Il a d’ailleurs marqué son seul but avec le FC Metz en amical au poste de… numéro 9 !

Les autres solutions

Photo : Matthieu Henkinet

D’autres solutions, un peu plus extravagantes pourraient émerger de l’esprit de Frédéric Antonetti. Arrivé en grandes pompes, l’ailier cap-verdien Vagner Dias pourrait bien être testé à ce poste d’avant-centre. Il confiait d’ailleurs en conférence de presse qu’il était près à jouer partout où le coach l’utiliserait. Lamine Gueye peut également évoluer à ce poste d’avant-centre, mais à l’instar de Vagner, Frédéric Antonetti semble le préférer sur un couloir.

Le technicien corse pourrait également décider de faire évoluer son système et passer à 2 pointes, dans un 3-5-2. Un changement de système de ce type permettrait de résoudre ce problème de l’avant-centre esseulé et soulagerait un joueur comme Thomas Delaine, à la peine dans ses tâches défensives, puisqu’il serait plus haut sur le terrain.

Mais pour en revenir au débat de l’avant-centre, le public penche pour Aaron Leya Iseka… C’est même un plébiscite puisque près de 60% des votants souhaitent voir le belge débuter à la pointe de l’attaque messine jusqu’au retour d’Ibrahima Niane. Alors qui sera le numéro 9 messin à Strasbourg ? Réponse dimanche.

Cet article est à retrouver sous forme de chronique radio dans l’émission 100% Grenats du 10 décembre 2020.

Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

Un déplacement au Groupama Stadium qui s’annonçait périlleux pour les grenats dans le cadre de cette 20ème journée de Ligue 1 Uber Eats, face...

METZ HANDBALL

Demain, ce n’est pas si loin quand on s’occupe d’une équipe sportive. La direction du Metz Handball voit les choses loin et ne laisse...

METZ HANDBALL

Elle a beau se plaire dans le rôle de bras droit d’Emmanuel Mayonnade, ‘Katya’ Andryushina n’est pas pour autant dans l’obscurité et une récente...

FC METZ

Par la force des choses, le FC Metz a dû faire évoluer son système de jeu au cours de la saison. Le traditionnel 4-3-3...

CHRONIQUES

Les années passent, mais une constante reste au FC Metz… Le club à la Croix de Lorraine a toujours pu compter sur des duos...

FC METZ

Pour le premier match de la phase retour, le FC Metz se déplace au Groupama Stadium. Les grenats vont-ils pouvoir prendre leur revanche face...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Par la force des choses, le FC Metz a dû faire évoluer son système de jeu au cours de la saison. Le traditionnel 4-3-3...

CHRONIQUES

Les années passent, mais une constante reste au FC Metz… Le club à la Croix de Lorraine a toujours pu compter sur des duos...

FC METZ

Pour le premier match de la phase retour, le FC Metz se déplace au Groupama Stadium. Les grenats vont-ils pouvoir prendre leur revanche face...

FC METZ

Après ses deux superbes victoires 2-0 à Montpellier et face à Lens, le FC Metz se déplacera à Rennes ce mercredi avec bon nombre...