RC Metz – Orléans : mi figue, mi raisin

Dimanche, les joueurs du Rugby Club Metz Moselle s’engageaient dans leur second match de Fédérale 2, le premier à domicile, face aux rugbymen d’Orléans. Le résultat : une défaite 28 à 32 pleine d’enseignements.

Au rugby il y a deux mi temps. C’est l’une des leçons, somme toute basique, que les joueurs du RC Metz ont eu à digérer ce dimanche, dans le bon sens du terme. Après une victoire, avec la manière, à Pontault Combault la semaine passée, les hommes en noir recevaient pour la première fois de leur histoire en Fédérale 2 les joueurs du Rugby Club Orléans.
Pourtant scoreurs des 6 premiers points, les joueurs locaux n’ont pas trouvé leur jeu d’emblée. Peu à l’aise en première mi temps et souvent bousculés dans des compartiments où on les pensait au point, les hommes de Geoffrey Philippe ont retrouvé leur vestiaire la tête basse pour ne pas trop apercevoir un tableau d’affichage déjà trop chargé : 6 à 23.
On ne pensait alors pas les retrouver bien affûtés en deuxième mi temps… nous nous trompions. Au retour de la pause, la dynamique a changé de camp et les Messins ont enfin su concrétiser leurs occasions face à des Orléanais plus enclins à la faute : pénalités, touches concédées, expulsions et mêlées peu inspirées ont permis aux locaux de reconquérir le tableau de marque jusqu’à même en prendre les rênes : 25-23 puis 28 à 26 à quelques minutes de la fin de la rencontre. Mais les failles Messines ne sont pas toutes comblées et dans le combat physique plusieurs joueurs se montrent trop justes alors que se profile le “money time” au milieu des expulsions de part et d’autre. Une pénalité bien placée permet aux Orléanais de reprendre le contrôle au meilleur moment, ne laissant aux Messins qu’une opportunité de baroud d’honneur à la 80ème. Bien démarrée par une mêlée réussie, la remontée du terrain a su donner les frissons nécessaires au public venu en nombre… mais les visiteurs plus opportunistes et un poil roublards ont su remettre la main sur le ballon pour mettre fin aux derniers espoirs et clore la partie.

Une rencontre à deux faces donc, qui laisse entrevoir les boulons à resserrer mais porteuse d’espoirs malgré tout. Là ou le staff comptait n’amasser que quelques points dans le premier bloc, le compteur affiche déjà 5 unités et permet d’affirmer que le RC Metz est prêt à défendre chèrement sa peau cette saison. La prochaine joute aura lieu du côté de Bourges le 27 Septembre avant de retrouver le terrain de La Grange au Bois face au Paris Université Club le 11 Octobre.

Crédit photo : Matthieu Henkinet