Quel plan de jeu pour le FC Metz 2019-2020 ?

 

Salut, je me présente, Trap, le nouvel arrivant de la team Let’s Go Metz.

Pourquoi Trap ? Mon prénom c’est Giovanni.

Tu l’as? Non…? Giovanni Trapattoni bien sûr…

Ok ça ne parle évidemment pas aux lecteurs nés après 1995 mais, un peu de culture et une recherche sur Google et le tour sera joué ! Je ne préfère pas évoquer mon deuxième prénom, déjà parce qu’on s’en tape, et pis on serait dans un tout autre domaine.

Je vais vous parler dans cet article de l’animation que pourrait proposer le FC Metz avec l’effectif actuel.

 

Vers quelle animation de jeu ?

Je pense que Vincent Hognon alias Fred Antonetti (ou le contraire au choix) va garder sa philosophie : un gros bloc en béton armé qui se projette vite vers l’avant.

Commençons par le début: Les gardiens.

Et bien ça ne bouge pas, Oukidja en numéro 1.

Par contre on peut se poser la question du numéro 2: est-ce qu’on continue avec Delecroix, qui a été plutôt bon dans son rôle de doublure en Ligue 2 ou bien Dietsch sera-t-il second? C’est un jeune à fort potentiel que le club ne voudra pas négliger.

 

Le premier étage de la fusée : La défense.

C’est l’une de mes plus grosses inquiétudes, même si les sondés sur Twitter n’en font que très peu leur priorité. La faute certainement à un exercice 2018-2019 très bien maîtrisé.

Mais… Rappelons-nous tout de même qu’en moyenne sur ses deux dernières années en Ligue 1, Metz a encaissé 2 buts par matchs ( 76 en 2017/2018 et 72 en 2016/2017) autrement dit une défense « très » poreuse.

Pour le moment le duo de 2018-2019 Sunzu – Boye semble indéboulonnable, quant aux couloirs, le nouveau venu du RC Lens, Centonze, sera le penchant idéal à droite de Delaine. Deux latéraux très offensifs donc.

La réflexion est là, avec ces latéraux qui ont l’habitude de jouer haut, ne va-t-on pas se découvrir dans les couloirs ? Le plus logique, ce serait d’utiliser leurs qualités pour contre-attaquer.

Qui sont donc les hommes de compléments en défense ?

A droite, on retrouve notre Luxembourgeois (quota obligatoire chaque saison à Metz) : Jans, qui devrait continuer l’aventure grenat, même si quelques rumeurs le mettent sur le départ. Vincent Collet, lui, sera certainement le 3ème homme à droite.

A gauche, la mobylette Delaine sera doublée par la recrue venue de l’AC Ajaccio : Cabit. Udol devrait compléter la zone gauche si son genou le veut bien.

Et c’est tout ?

Pour le moment, personne ne parle de recrues défensives au milieu, staff ou médias, ce qui est assez inquiétant. D’accord N’doram et Fofana peuvent dépanner en défense centrale, mais c’est un peu léger pour attaquer une saison de L1.

Cette année, Sunzu et Boye ont répondu présents, quasiment aucun bobos, mais ça risque de changer pour la nouvelle saison. Au-delà des blessures, ce qui est inquiétant c’est le nombre de défenseurs centraux de métier dans l’effectif… Ce sont les deux seuls.

Démarrer la saison avec seulement deux centraux de métier c’est suicidaire.

Notons également que techniquement, il va falloir élever le niveau pour repartir de derrière (à moins qu’on balance à tout bout de champ sur un côté, ou qu’on cherche une déviation devant.. c’est possible mais franchement je n’ai pas payé pour ça).
D’après moi, il faut recruter, que ce soit en terme purement quantitatif mais surtout en terme de jeu… Et malheureusement ça risque d’être compliqué. La piste Heurtaux, l’ancien joueur de Malherbe et surtout de l’Udinese, brièvement évoquée, me plaisait fortement. Peut-être une promotion interne ? Peugnet ? Pourquoi pas mais ça reste très léger et sans garantie.

 

Le milieu : Continuité ou adaptation ?

Voici la configuration L2 :

Bloc médian avec des latéraux très haut, un milieu qui compensait leur positionnement haut en se glissant entre le central et le latéral (couverture et proposition en même temps).

Nos deux attaquants de couloirs repiquaient dans l’axe pour permettre les combinaisons avec le latéral.

Cette relance permet d’étirer le bloc adverse et de proposer plusieurs solutions au relanceur.

Soit on cherche le milieu qui s’est intercalé et on poursuit par un jeu en triangle sur le côté, soit un des attaquants ayant repiqué dans l’axe, décroche au milieu pour proposer en cassant une ligne, ce qui permet d’aller rapidement vers l’avant par la suite.

 

La formation ?

On peut se poser la question du schéma tactique aligné.

Mais sans grande surprise, l’animation devrait varier entre un 4-3-3 et un 4-2-3-1.

Je pencherais d’ailleurs plus dans un premier temps pour un 4-2-3-1 au vu des recrues et options d’achats levées pendant l’intersaison,qui plus est avec un gros calendrier qui attend nos messins.
Avec nos latéraux très offensifs, une double sécurité ne serait pas de trop pour couvrir les couloirs.

À moins que…  (et alors là, fantasme, on se trouve dans un monde parallèle où Hognon pète un câble balance les notes de Fred et bloque son numéro pour se taper un kiff avant le coup d’envoi à la Meinau), avec un 3-4-1-2 (ou 3-4-3) !

On a déjà nos deux pistons sur les côtés ( Delaine et Centonze ).

Une défense : Fofana – Boye- Sunzu.

Juste devant Angban – Maiga avec un Cohade entre les deux un peu plus haut et je vous laisse imaginer la ligne d’attaque…
Seul bémol et il est énorme, pour la défense à 3, il faut une complémentarité, une complicité qui se travaille et on n’a pas 3 centraux de métier dans l’effectif.

Mais que c’est bon d’imaginer du jeu pendant quelques secondes.

 

 Ma composition plaisir :

 

La composition probable :

 

Attaque : Vers une autre approche ?


Alors effectivement devant, ce n’est pas une révolution niveau effectif… on a toujours Diallo, Niane, Boulaya on peut y inclure Jallow et le petit nouveau Ndiaye. À priori, on ne reverra plus Nguette qui a été remplacé numériquement par Ambrose.

Fondamentalement, la ligne d’attaque ne devrait pas beaucoup changer, on sera toujours dans le domaine de la percussion et de la profondeur.

Je trouve qu’on a varié sur un registre : nos ailiers seront peut-être moins stéréotypés « ballon au pied : droit devant » ou « appel le long de la ligne ».

Le staff a voulu apporter une autre touche.

Avec Boulaya et Ambrose on devrait voir plus de combinaisons et de variations car ces mecs en sont capables, ce qui n’était pas le cas avec Niane sur un coté et Nguette de l’autre.
Je mets tout de même un gros point d’interrogation sur Diallo en pointe en Ligue 1. J’étais pourtant l’un des premiers contents de son retour en juillet dernier, car il a les caractéristiques d’un bon buteur de Ligue 2 : physique, vitesse « toute relative » etc… Mais il est clair que lors de sa dernière année en L1, il n’était pas au niveau et surtout très mal utilisé sur un côté.
Or le niveau des défenses dans l’élite du football français n’est pas comparable à celui de l’antichambre. Et dans le haut niveau, le jeu entre les intervalles, le déplacement entre deux joueurs est primordial. Je ne retrouve pas toutes ces qualités-là chez Diallo, qui au passage en a d’autres, assurément, et qui nous seront utiles je n’en doute pas.

Mais alors quelles solutions ?

Niane en pointe ?

Pour moi c’est l’option la plus envisageable. En fin de saison la tendance a été de le placer sur le front de l’attaque où il est le plus intéressant.

Ambrose ? Pourquoi pas… c’est un profil plus adapté à la Ligue 1, certes ses statistiques en L2 ne sont vraiment pas convaincantes  mais dans l’axe il aurait plus de liberté que sur un côté avec deux, trois choix de passes possibles. Son profil plus technique et plus mobile dans les espaces me font penser que c’est son réel poste.

Quid d’une potentielle recrue devant ?

Dans l’effectif actuel il manque un joueur de surface, celui qui marque du pointu, le gars toujours bien placé. Évidemment c’est compliqué de trouver un tel joueur et ça sera nécessairement un pari, mais pourquoi pas ? Le profil privilégié serait un joueur qui connait bien la Ligue 1.

Vous l’aurez compris il y a encore beaucoup d’interrogations sur l’effectif actuel et surtout « comment le faire jouer? ».

Nous ne sommes que début juillet, des renforts arriveront sans doute pour le compléter.

Mais cette tendance  depuis deux mercato, basée sur un réel projet me laisse enthousiaste.