Paul Delecroix : “L’arrivée de Flo Pietrus est une très bonne chose pour la ville de Metz”

Au détour d’une conférence sur l’e-sport et le numérique dans les enceintes sportives au salon du GEN à Metz, nous avons eu le plaisir de discuter avec Paul Delecroix, gardien du FC Metz. Grand fan de basketball, il nous a confié ses impressions sur l’arrivée de Florent Pietrus à Metz, ainsi que sur sa saison avec les Grenats.

Une actualité très forte a marqué le sport messin, c’est l’arrivée de Florent Pietrus aux Canonniers de Metz. Qu’en pensez-vous ?

J’étais allé voir un match d’eux il y a 2 ans et j’avais rencontré le président, il m’a dit qu’il y avait un très gros projet pour le basket à Metz. Je pense que cette arrivée va faire grandir leur projet et passer une étape supérieure. Pour la ville de Metz, c’est une très bonne chose que Florent Pietrus arrive. C’est un très grand basketteur qui a fait beaucoup de choses pour le basket français. C’est donc une très bonne chose pour la ville de Metz.

Vous en tant que grand fan de basket, j’imagine que ça va vous donner envie de venir voir les Canonniers avec vos coéquipiers du FC Metz…

Oui c’est sûr que quand des stars françaises arrivent dans des clubs comme cela il faut en profiter ! Si j’ai un peu plus le temps cette année, je pourrai aller voir les Canonniers de Metz.

On va revenir au football… Cet été vous avez choisi de continuer avec le FC Metz, c’est le choix du cœur ? Vous êtes bien ici avec votre famille ?
Oui voilà, c’est ça. C’est le contrat qui voulait ça, une saison supplémentaire en cas de maintien. On visait la stabilité pour la famille, je commence à avoir 31 ans. C’est une étape dans ma carrière et une année de plus dans mon parcours professionnel, je suis content d’être à Metz.

Quels sont vos objectifs personnels et collectifs cette saison ?

C’est d’essayer de retrouver le groupe des 20 Grenats convoqués pour les matchs officiels ! Puis déjà, souhaiter au club de se maintenir et que le projet de l’agrandissement du club se fasse. Je souhaite grandement que le club remonte dans les hautes sphères du football français.

Paul Delecroix, on se voit où dans un an ?

(Rires) Ah je ne sais pas… J’espère sur un terrain de foot, ce serait le mieux !


Crédit photos : Matthieu Henkinet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *