Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

+ DE SPORTS

Pas de confirmation pour le Metz Tennis de Table face au leader

Après avoir battu Quimper, le Metz TT recevait Saint-Quentin, solide leader de PRO Dames, en match avancé. Dans le ventre mou du championnat avant la rencontre, les joueuses de Loïc Belguise se sont logiquement inclinées face à la formation picarde, non sans combativité (2-3). Elles pointent cependant désormais à la 3ème place.

Le capitaine messin avait toutes les raisons de se méfier des Saint-Quentinoises. Dans une spirale positive depuis le début de la saison avec 6 victoires en autant de journées et 1/2 finaliste de la dernière édition de Ligue des Champions, le TTSQ se présentait au complexe Saint-Symphorien avec un statut de grand favoris. Mais le coach ne cachait pas son envie de chahuter cet effectif pour engranger le plein de confiance avant le déplacement à Etival, dans deux petits jours. Pour ce choc d’opposants européens, il décidait d’aligner Adina Diaconu (n°23), Wu Jiaduo (n°9) et Daniela Monteiro-Dodean (n°30) pour affronter Sarah De Nutte (n°26), Polina Mikhailova (n°2) et Andreea Dragoman (n°54). Malgré ce coup d’arrêt, Diaconu et ses coéquipières n’avaient pas à rougir de leur prestation à la fin d’une rencontre accrochée qui a tenu toutes ses promesses jusqu’au bout.

Une entame de match délicate…


Loic Belguise a fait débuter Adina Diaconu et l’après-midi semblait prometteur avec un début partie on ne peut plus animé entre Metz et Saint-Quentin. Malheureusement, la jeune messine essayait de contrer une Sarah De Nutte des grands soirs. La Luxembourgeoise avait clairement l’ascendant sur le 1er set. Bon gré, mal gré, Adina Diaconu ne se laissait pas abattre par la pression que lui imposait son adversaire en lui infligeant un 4-0 autoritaire pour passer devant (8 à 7). Mais De Nutte retrouvait ses esprits pour reprendre le contrôle et remporter ce premier set 10 à 12.

Le début de la 2e manche était plutôt équilibré (3/3), Adina ne voulait pas se laisser distancer par la Saint-Quentinoise. Elle s’adjugeait alors 2 points et montrait un visage plus confiant mais la pensionnaire du TTSQ avait la ferme intention de museler la pongiste roumaine. Elle grignotait les points avant de reprendre le dessus et garder un écart de 2/3 points jusqu’à la fin de ce 2ème set (8-11). Le dernier set ne fut finalement qu’une formalité pour le TTSQ qui avait un niveau de jeu sans égal, entrainant Diaconu vers la faute. Cette dernière semblait peu à peu perdre ses moyens et ne parvenait pas à contenir le festival picard. La Messine s’inclinait lourdement sans concession (4-11) et laissait filer une manche pour le leader du championnat.

La deuxième manche voyait deux adversaires qui s’étaient déjà croisées sur le circuit européen alors que Daniela Monteiro-Dodean officiait encore pour le rival du jour. Ce dimanche, la joueuse expérimentée avait la lourde tache de prendre un jeu à la numéro 2 Polina Mikhailova pour ramener Metz à égalité et contenir le suspens. Et pari gagnant du coach messin ! En apparence du moins.
Après un moment de flottement et une domination russe (écart de 3 points), la Roumaine recollait au score en maintenant un score paritaire jusqu’au 9ème point. Polina Mikhailova possédait ensuite 2 balles de set (9 à 10 ; 10 à 11) mais un mauvais service à 12/12 allait permettre à Daniela Monteiro-Dodean de donner le 1er set de l’après-midi au Metz TT (14 à 12). Et la Roumaine poursuivre sa belle dynamique en ayant clairement le dessus malgré quelques coups frustrants avec ses séquences défensives. Pas de panique, un jeu propre, la Messine empochait très sérieusement le 2ème set, de la même manière que le précédent (14 à 12).

La confiance était de retour dans le camp messin. Et nul n’aurait jamais pu écrire la suite des événements pour lesquels la Saint-Quentinoise mérite son statut de numéro 2. Tout le long des 3 derniers sets, la joueuse du Metz TT accumula maladresses et fautes. Daniela Monteiro-Dodean allait vivre un cauchemar en laissant filer 8 balles de matchs ! Et même si elle profitait de plusieurs revers dans le filet pour reprendre les devants, Polina Mikhailova poursuivait son incroyable remontée en remportant 3 sets consécutifs (8/11 ; 10/12 ; 11/13). A l’usure, Saint-Quentin menait ainsi par 2 jeu à 0 et positionnait l’équipe lorraine dos au mur.

Comme un chant d’espérance frustrant.

Un sursaut d’orgueil ? Une classe d’écart ? Personne ne peut répondre mais le Metz TT se devait de réagir avec Wu Jiaduo qui s’est pourtant fait peur face à une toute jeune roumaine avide d’exploit. Le 1er set très largement remporté par Andreea Dragoman présageait une défaite nette et sans bavure à domicile (4-11). Mais l’Allemande ne l’entendait pas ainsi et accélérait la cadence pour étouffer l’internationale roumaine. L’expérience et l’ascendant psychologique parlèrent et plus rien n’allait résister à la Messine qui pouvait enfin valider un jeu pour Metz en remportant les 3 derniers sets (11/5 ; 11/8 ; 11/5). Cette victoire donnait donc un nouveau souffle pour un duel quasiment à sens unique jusqu’alors.

L’occasion était donnée pour Adina Diaconu de se racheter après son revers malheureux. Malgré cette nouvelle montagne à gravir (Polina Mikhailova), la Roumaine qui ne pouvait pas rester sur un échec cuisant se montra décisive. Elle sut très vite éteindre son adversaire pour glaner les 2 premiers sets sans réelle adversité en face (11/5 ; 11/5). Prise au dépourvu après un 3/0, Mikhailova se réveillait et entamait une nouvelle chevauchée fantastique en sauvant une première balle de match (11/13) puis une seconde (4/11). Allait-elle une nouvelle fois sonner le glas ? C’était sans compter sur l’abnégation d’Adina Diaconu qui vint à bout de la numéro 2 après un 5ème set palpitant et un temps -mort gagnant.
Après avoir été durement malmené, le banc messin entrevoyait le bout du tunnel et se tenait prêt à saisir sa chance avec une cinquième et dernière partie.
Mais coup de maitre de Olga Mikhaylova qui décidait de replacer Sarah De Nutte pour conclure cette 8ème journée face à Daniela Monteiro-Dodean, bien malheureuse hier soir. La Luxembourgeoise était de loin la meilleure joueuse présente à Saint-Symphorien et voulait bien évidemment confirmer sa domination sans partage. Monteiro-Dodean ne pouvait que peu ou prou exister devant la très grande confiance de De Nutte. Bien que la messine fût parvenue à réagir durant le premier set (8/8), la joueuse picarde n’eut de cesse de la maintenir à distance. Sarah de Nutte s’imposait finalement une nouvelle fois en 3 manches sèches et permettais à Saint-Quentin de préserver son invincibilité.

Résumé de la rencontre :
Adina Diaconu N°23 vs Sarah De Nutte N°26 : 10/12 8/11 4/11
Daniela Monteiro-Dodean N°30 vs Polina Mikhailova N°2 : 14/12 12/10 8/11 10/12 11/13
Jiaduo Wu N°7 vs Andreea Dragoman N°54 : 4/11 11/5 11/8 11/5
Adina Diaconu vs Polina Mikhailova : 11/5 11/5 11/13 4/11 11/9
Daniela Monteiro-Dodean vs Sarah De Nutte N°26 : 8/11 8/11 5/11
Evolution du score : 0/1 – 0/2 – pause – 1/2 – 2/2 – 2/3

Crédit photo : Julien Buret

Écrit Par

Les derniers articles

METZ HANDBALL

Ce dimanche, Xenia Smits a remporté l’European Handball League avec Bietigheim qui s’est largement imposé face à Viborg (20 à 31). C’est le premier...

Sikou Niakate à Dezavelle Sikou Niakate à Dezavelle

FC METZ

À l’occasion d’un entretien avec Ouest France, le président de l’En Avant Guingamp a fait le bilan de la saison du club breton (6ème...

+ DE SPORTS

Metz a une équipe de baseball qui évolue en D1, les Cometz. A l’occasion de la réception de Savigny-sur-Orge ce dimanche, nous sommes partis...

+ DE SPORTS

Les Red Dragon’s, l’équipe de basket fauteuil de Metz Handisport, sont dans une forme épique. Actuellement seconds de leur championnat de Nationale A, les...

METZ CANONNIERS

Après leur qualification acquise en play-offs le week-end dernier, les Metz Canonniers de Kevin Kaly avaient rendez-vous à Beaujolais pour le dernier match de...

Le FC Metz est toujours en vie dans la course au maintien ! Le FC Metz est toujours en vie dans la course au maintien !

CHRONIQUES

Le FC Metz a réalisé l’impensable ce samedi face à Angers. Au prix d’une victoire homérique (1-0) et de la défaite de l’AS Saint-Etienne...

Vous aimerez aussi

INTERVIEWS

À la fin de Metz Handball – Fleury Loiret Handball, Orlane Kanor est revenue sur la vingtième victoire des Messines en championnat ainsi que...

+ DE SPORTS

Après onze ans de bons et loyaux services, Esteban Dorr quitte Metz TT. Le Mosellan s’engage à Pontoise, pensionnaire de PRO A, à compter...

+ DE SPORTS

Jiaduo Wu prolonge son contrat avec Metz TT ! L’expérimentée joueuse allemande de 44 ans repart pour une saison supplémentaire sous la bannière messine....

+ DE SPORTS

Metz TT a annoncé l’arrivée d’une nouvelle recrue pour la saison 2022-2023, il s’agit du Roumain Hunor Szőcs. Sa signature fait suite à la...