PAROLE ADVERSE : FC Metz – AS Monaco

Deuxième match et deuxième édition de Parole Adverse avec cette semaine une équipe d’un niveau … légèrement supérieur à celle de la semaine passée. En effet, elle nous avait laissé un goût d’amertume il y a deux ans. Après le 0-7 encaissé, plus personne n’osait prononcer le nom de ce club en terre grenat. Avant ce match et l’espoir de vengeance pour les supporters messins, nous avons pris la température du côté des monegasques.

Salut Mallory, tu peux te présenter en quelques mots ?

Alors, Je m’appelle Mallory Delicourt, j’ai 27 ans, historien de formation et actuellement rédacteur / testeur pour le site jeuxvideo.com.

Mon papa étant beaucoup plus rugby que foot, j’ai découvert la ligue 1 assez tard, en vacances en 98 chez mon oncle, fervent supporter des Verts. C’était peu avant la fin du championnat, et Monaco affrontait Bordeaux. Ils avaient gagné 5-2 avec des buts de Giuly, Trézéguet et Ikpeba. En voyant ça, je me suis dit du haut de mes presque 7 ans “Woah, ils sont vachement forts, et le maillot est trop beau !”. Et voilà, ça fait maintenant 21 ans !

Et tu penses quoi du FC Metz ?

Metz m’évoque surtout ses supers joueurs qui y sont passés dont Ribéry, Pjanic ou encore Pirès. Il y a quelque chose qui se dégage autour de ce club, pourtant abonné à faire l’ascenseur. Mon côté historien fait aussi que Metz est un club particulier avec son intégration à certaines compétition allemandes quand le territoire était sous leur domination, c’est quand même pas banal !

Tu imagines comment la Saison à venir pour l’AS Monaco ?

Si elle est plus mauvaise que la dernière, on descendra de toute manière. On peut remercier les équipes derrière nous d’avoir fait encore pire ! Donc j’espère qu’on relèvera la tête et qu’on retrouvera l’Europe, même si c’est au travers d’une Europa League. Le recrutement commence à ressembler à quelque chose avec Onyekuru, Ben Yedder et Lecomte, mais je suis toujours effrayé à l’idée de refaire la saison avec Glik et Jemerson en charnière.

Quel est ton meilleur souvenir d’un Metz-Monaco ?

Je vais réveiller des mauvais souvenirs mais le 0-7 infligé à St Symphorien l’année du titre c’était grandiose et c’était un record pour Monaco. On mettait des valises à presque tout le monde mais celle-là en particulier m’a fait dire qu’on partait sur de très jolies bases, surtout que la Ligue des Champions commençait bien !

Et ton pire souvenir ?

Y’a eu tellement de matchs entre les deux clubs que c’est difficile d’en sortir un. Je pense que la défaite en coupe de France l’année dernière a fait énormément de mal aux supporters. Il ne restait que ça à joué, et l’équipe s’est à nouveau désintégrée. C’était vraiment dur ! Heureusement, notre bourreau est maintenant à Valenciennes !

Pour toi, quel est le joueur auquel  nous devrions faire attention chez vous et, qui est le joueur que vous “redoutez” chez nous ?

Chez nous, je pense qu’il faudra surveiller Ben Yedder évidemment, s’il joue ! Il vient d’arriver, c’était son club de coeur étant gamin, il voudra montrer qu’il n’est pas là en touriste ! Du côté de Metz, il faudra surveiller Cohade, qui réussira sans problème à faire péter un câble à certains de nos joueurs si le match se passe pas bien pour nous. Mais évidemment, vu notre défense, Habib Diallo est un vrai danger!

Et comment penses tu vivre ce match ?

On comptait y aller avec madame, supportrice du FC Metz, mais diverses circonstances font qu’on ne pourra pas s’y rendre, du coup ça sera à la maison, avec quelques bières, et des petits tacles pendant tout le match ! J’espère qu’on ne finira pas en se faisant la gueule à cause du scénario du match !

Et ton pronostic pour le match ?

Si on entame bien, on pourrait gagner 1-2 ou 0-1. J’ai du mal, vu le passif, à voir Metz s’imposer, mais si le mental n’est pas du côté de Monaco, les grenats pourraient prendre un point avec un 1-1 par exemple.