PAROLE ADVERSE : FC Metz – RC Strasbourg Alsace

Ce samedi, nos grenats affrontent Strasbourg au stade Saint-Symphorien pour le grand derby de l’EST . La parole est donc donnée à Cyril, un supporter strasbourgeois !


Salut peux-tu te présenter en quelques mots pour les lecteurs ?

Salut, moi c’est Cyril_1906, j’ai 26 ans, je suis sommelier-caviste et je suis abonné au Racing depuis 8 saisons.

Depuis quand supportes-tu le Racing Club de Strasbourg Alsace ?

Mon premier match au Stade de la Meinau, c’était le 28 octobre 2000, un soir de Strasbourg-Marseille (1-1), j’avais 7 ans. Ensuite ça peut paraître bizarre pour certains, mais c’est à partir du début de la descente aux enfers, pendant la saison 2009/2010 que je suis vraiment tombé amoureux du Racing. À l’époque, mes potes du lycée se foutaient clairement de ma gueule quand je leur disais que j’allais voir le Racing. Aujourd’hui, ils me demandent si j’ai des plans pour avoir des places au stade.


Est-ce que votre vrai derby c’est contre le FC Metz, le FC Sochaux ou le SR Colmar ?

La question qui fâche ! Pour moi, on peut considérer chacun de ces matchs comme un derby de l’Est, c’est un terme qui plaît beaucoup aux journalistes qui aiment trouver des noms aux matchs. Mais, on ne va pas se mentir, entre les 3 matchs que tu me proposes là, ce sera quand même le FC Metz. Sinon, je t’aurais dit que notre vrai derby c’est contre le FC Mulhouse.

Un derby est toujours synonyme de beaux tifos

Vous n’avez plus gagné contre le FC Metz depuis le 06 octobre 2007, est-ce que les supporters du RCSA commencent à trouver le temps un peu long ?

Oui et non. C’est vrai que nous ne nous sommes plus imposés face à Metz depuis un long moment, mais sur cette période nous ne nous sommes pas non plus affrontés beaucoup. Cela dit, c’est peut-être mieux, ça nous évite d’augmenter notre ratio de défaites, sachant que le Racing a toujours du mal à se mettre “en mode derby”, contrairement à Metz. Aujourd’hui, avec la remontée du club, certains supporters te diront qu’ils préfèrent gagner contre le PSG, comme nous l’avons fait, que contre Metz. Mais je ne te cache pas que ces mêmes supporters ne bouderaient pas leur plaisir de voir une victoire samedi prochain. Et aussi bien d’un point de vue comptable que du point de vue “suprématie régionale”. 

Vous êtes à une honorable 11e place, comment vois-tu la suite de la saison pour vous ?

On a mal démarré le championnat, à cause de l’enchaînement des matchs en coupe d’Europe qui ont puisé beaucoup d’énergie. Avant la trêve hivernale, nous avons enchaîné 5 victoires consécutives, qui plus est en battant des adversaires directs pour le maintien comme Amiens, Nîmes ou Toulouse (que tout le monde bat de toute façon), qui nous ont permis de nous replacer au milieu du tableau. Aujourd’hui, nous sommes plus proches des places Européennes, que des relégables. J’aimerais un maintien tranquille, comme la saison dernière, finir le plus haut possible en championnat et refaire un parcours dans l’une des deux coupes. Pourquoi pas refaire une finale de Coupe de la Ligue, histoire de défendre notre titre au Stade de France pour la dernière.


Que t’évoques le FC Metz en général ? Et cette saison ?

C’est le club rival, donc un club que j’aime détester. J’aime le côté folklore que l’on retrouve sur les réseaux sociaux et au stade, avant, pendant et après le match. Bien entendu c’est le match le plus attendu de la saison des deux côtés, la date que l’on coche en premier dès la sortie du calendrier.
Footballistiquement parlant, je ne regarde pas énormément vos matchs, car nous jouons la plupart du temps en même temps que vous, le samedi à 20 heures. Je vous vois comme une équipe similaire à nous, rugueuse avec de bonnes individualités, capables du pire comme du meilleur. Vous êtes actuellement 17ème, avec 17 points, ça pourrait être inquiétant à mi-parcours, mais Toulouse et Nîmes semblent tellement englués aux dernières places que pour une fois, je pense que non seulement vous n’allez pas finir dernier mais en plus vous allez vous maintenir.

Comment le match de samedi va se dérouler selon toi ?

L’entame de match va être importante, pour voir dans quelles dispositions se trouvent les joueurs des deux équipes. Strasbourg va jouer mardi à Reims en Coupe de la Ligue, Metz aura joué le lundi en Coupe de France. La fraîcheur physique ne sera donc pas un critère. Se taper un “derby” à Metz, début janvier, en tant que 1er match de la phase retour, c’est pas un super cadeau de la Ligue pour la promotion de la Ligue 1 à l’étranger.
Plus sérieusement, je n’aime pas faire le match avant qu’il soit joué !

Le joueur à suivre selon toi chez vous ? Le joueur que tu redoutes chez nous ?

Chez nous, Dimitri Liénard, évidemment. C’est le meilleur joueur du club sur la phase aller, et le joueur qui mouille le plus le maillot depuis de nombreuses années. Il aime ce genre de match assez tendu.
Chez vous, je dirais Habib Diallo, mais aussi Oukidja qui est capable de sortir une masterclass juste pour nous faire chier.

L’ancien gardien Strasbourgeois Alexandre Oukidja

Comment vas-tu vivre ce match, à la TV ou au stade ?

Je travaille toute la journée le samedi, donc à la télé malheureusement…

Un prono ?

Ceux qui me connaissent savent que je suis un grand pronostiqueur, avec énormément de réussite à ce jeu. Donc pour le bien de mon club je vais dire 2-1 pour Metz, comme ça il ne peut rien nous arriver !

Retrouvez Cyril sur Twitter :

Derniers articles

24/11/2020
23/11/2020
22/11/2020
21/11/2020
21/11/2020
20/11/2020
19/11/2020
16/11/2020
16/11/2020
14/11/2020
13/11/2020
12/11/2020