Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

CHRONIQUES

Montpellier – FC Metz : à un point de la Ligue 2

Quand la réussite est présente, le talent ne suit pas. À Montpellier, le FC Metz doit se contenter d’un point. Pourtant, les Hommes d’Antonetti ont longtemps pensé obtenir cette victoire inespérée pour un maintien hypothétique. En menant 2-0 à 15 minutes de la fin, les Grenats concèdent un nul terriblement frustrant et plongent en Ligue 2. Score final : 2-2.

La panique de fin de match et les erreurs individuelles ont eu raison des dernières chances messines pour de bon. Contre Montpellier, Metz a encore une fois laissé filer les deux points de trop.

Avec la titularisation de Lenny Lacroix, Sikou Niakaté et de Fabien Centonze de retour de blessure, la défense messine se rajeunit terriblement en l’absence de Kana-Biyik et la rupture de contrat de Jermerson. Pour le reste, c’est un milieu plutôt classique avec Pajot qui accompagne Traoré et Sarr, derrière la paire Lamkel-Zé – De Préville.

Un match assez plaisant

La physionomie du match est classique. Metz semble absent en début de rencontre et a bien mis 15 minutes avant de réellement se montrer à son avantage. Montpellier, brouillon, reste dangereux et trouve Caillard puis le poteau dans les deux premières minutes de jeu. L’entrée de Mikelbrencis à la place d’un Centonze, blessé, à la 12e minute a pourtant changé drastiquement le visage des Messins.

Après le but de Delaine (25e), Metz a gardé globalement le contrôle, avec des grosses alertes sur ses buts. Notamment par Elye Wahi qui pense d’abord égaliser (41e) puis en forçant Caillard à réaliser une énorme parade (46e). De Préville aurait pu doubler la mise après un superbe service de Mikelbrencis (28e), mais l’attaquant rate sa reprise. Ce ne sera que partie remise pour l’international français U18. Involontairement, le Forbachois sera passeur décisif pour Louis Mafouta pour le 2-0 (70e), avant que le sort ne s’acharne.

Encore… Ça fait beaucoup là non ?

Les scénarios sont différents, mais le constat est le même… et surtout accablant. Toujours pas de victoire depuis fin janvier. Et malgré les événements favorables de ce match, le manque de confiance et de sérénité est criant. Les frayeurs se sont multipliées en fin de match et la nouvelle parade de Caillard sur Germain (89e) n’a fait que retarder l’échéance. C’est dans le temps additionnel que les Grenats craquent. Une glissade de Kouyaté offre l’égalisation à Montpellier (90+1) et douche ce qu’il restait d’espoir chez les derniers qui y croyaient encore.

Mikelbrencis tout feu tout flamme

William Mikelbrencis a encore une fois été le symbole d’un FC Metz plus séduisant que d’habitude. Pas prévu au début du match, il a pourtant illuminé la Mosson par ses débordements et son activité offensive. En plus de sa magnifique passe décisive Kastendeuchesque pour Louis Mafouta, il a servi un véritable caviar à Nicolas de Préville après un superbe festival dans son couloir. Si seulement l’ancien bordelais n’avait pas trop croisé sa frappe. Insaisissable, il était à deux doigts d’offrir la deuxième passe décisive de sa carrière pour Opa Nguette qui ne peut que trouver la barre du gardien montpelliérain.

Une défense qui tient presque

Le plus frustrant, c’est que la défense a plutôt bien tenu. Malgré quelques vents de panique, le trio Lacroix-Kouyaté-Niakaté n’a pas démérité. Auteur de plusieurs bonnes interventions, Niakaté n’a pas été mauvais pour son retour. Prêté par Guingamp jusqu’à la fin de la saison, l’option d’achat dont dispose le club sera un des feuilletons à suivre lors du mercato messin pour préparer la remontée.

Pour Lenny Lacroix, le bilan est plus contrasté. Avec des interventions décisives et de très bonnes interceptions, les relances ont mis en danger ses compères plus d’une fois. Sur le but hors-jeu de Wahi, il s’est complètement manqué sur son intervention. Un peu à la limite physiquement en fin de match, c’est une copie légèrement au-dessus de la moyenne que le défenseur a rendu pour son premier match complet en professionnel.

Un réveil tardif

L’attaque, si elle pêche encore un peu, commence à marquer plus souvent. Avec deux buts inscrits pour la première fois de 2022 en un match, Lamkel-Zé, De Préville, et même Louis Mafouta font les efforts avec les limites qu’on leur connait. Même si les deux buts sont de nature assez comiques (trois frappes contrées pour le but de Delaine, passe décisive du visage pour celui de Mafouta), la réussite pointe enfin le bout de son nez. 6 buts sur les 7 derniers matchs contre 2 sur les 9 premiers de l’année 2022. Et encore, plusieurs situations auraient dû permettre aux Grenats de mettre le troisième but et de tuer le match définitivement, ce qui rend le tout bien plus frustrant.

Brest, Lorient, Clermont, Bordeaux… Et maintenant Montpellier. Les échecs cuisants des derniers matchs résonnent dans les têtes et au classement. C’est à 6 points du barragiste que les Grenats passeront certainement leur dernière semaine en Ligue 1 de la saison avant l’officialisation d’une relégation qui tarde simplement car les autres n’avancent pas non plus. La descente pourrait être officialisée dès dimanche prochain à domicile contre Lyon. Comme quoi les festivités des 90 ans sont plus longues que prévues.

Crédit photo : Julien Buret/LGM

Écrit Par

Les derniers articles

Sonny Perrey (ex FC Metz) se confie à Let's Go Metz

FC METZ

Sonny Perrey a récemment quitté le club à la Croix de Lorraine, avec qui il évoluait en réserve, en National 2. Il était le...

Alerte sécheresse à Saint Symphorien Alerte sécheresse à Saint Symphorien

FC METZ

Au lendemain de la belle victoire du FC Metz face à Valenciennes, la joie du public ne masquait à peine une colère pour le...

FC METZ

Au sortir de la victoire 2-0 du FC Metz, à domicile face à Valenciennes, les joueurs messins se sont exprimés en zone mixte. Georges...

CHRONIQUES

Le FC Metz s’est sorti du piège Valenciennes FC à Saint-Symphorien. Une victoire 2-0 sur des buts d’Ablie Jallow et Georges Mikautadze. Un match...

laszlo-boloni-conf-fcmetz-ld-7 laszlo-boloni-conf-fcmetz-ld-7

FC METZ

En conférence de presse d’après-match, Laszlo Boloni est revenu sur la belle victoire du FC Metz (2-0) face à Valenciennes. L’entraîneur messin a également...

FC METZ

Absent de la feuille de match face à Valenciennes, Kiki Kouyaté aurait posé un lapin au FC Metz. Le défenseur malien aurait décidé de...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Au lendemain de la belle victoire du FC Metz face à Valenciennes, la joie du public ne masquait à peine une colère pour le...

FC METZ

Au sortir de la victoire 2-0 du FC Metz, à domicile face à Valenciennes, les joueurs messins se sont exprimés en zone mixte. Georges...

CHRONIQUES

Le FC Metz s’est sorti du piège Valenciennes FC à Saint-Symphorien. Une victoire 2-0 sur des buts d’Ablie Jallow et Georges Mikautadze. Un match...

FC METZ

En conférence de presse d’après-match, Laszlo Boloni est revenu sur la belle victoire du FC Metz (2-0) face à Valenciennes. L’entraîneur messin a également...