Metz Handball – Mérignac : Le récital !

Hier soir, le Metz Handball recevait Mérignac pour la 17ème journée de Ligue Butagaz Energie. Les dragonnes qui restaient sur deux défaites et un nul lors des trois derniers matchs avaient à cœur de renouer avec la victoire devant leur public. 

Et quel meilleur candidat que Mérignac pour sparring partner, la lanterne rouge du championnat, toujours à la recherche d’une victoire cette saison ? Les promues qui avaient encaissé un lourd 23-36 à l’aller face aux messines venaient en Moselle avec la ferme intention de faire bonne figure dans une salle chauffée à blanc par les trompettes et les vuvuzela. Le Metz Handball avait profité de ce match du mercredi soir pour inviter de nombreux clubs de la région (Porcelette, Custines, Etain, Amnéville, Guénange, P2H, Vigy) et le public, plus jeune qu’à l’accoutumé a donné sans relâche de la voix et des décibels pour encourager les jaunes et bleues. Un air de fête et de Saint Valentin dans les arènes avec une kiss cam lors des temps morts pour accompagner les Sugar Girls, ainsi que des messages d’amour adressés aux joueuses par les supporters, tout était rassemblé pour passer une belle soirée… 

1ère période 

Malgré un léger cafouillage en entame de match qui permet aux visiteuses de se mettre en confiance (1 – 2), les Messines imposent rapidement leur rythme, leur puissance. Les dragonnes infligent aux Mérignacaises un + 6 en moins de dix minutes. Malgré leur défense volontaire et leur fougue offensive, les sudistes sont débordées à tous les niveaux, physiquement, techniquement, tactiquement, alors que du côté de Metz on déroule sans problème. Toutes les combinaisons tentées, parfois très spectaculaires, sont réussies et toutes les dragonnes veulent participer à la fête. A commencer par Ivana Kapitanovic qui multiplie les arrêts, bien aidée par une défense bien trop rugueuse pour Mérignac. Il n’y a guère que Stine Svangaard, Laurie Puleri ou Enola Grolier pour emballer un peu les attaques des visiteuses, courageuses, qui n’hésitent pas à adopter une défense haute pour prendre les Messines à la gorge. Mais du côté du Metz Handball on s’amuse ce soir et à la 20ème minute le tableau d’affichage indique un 18-9 sans appel. Emmanuel Mayonnade en profite pour faire tourner l’effectif et Ilona Di Rocco d’ouvrir son compteur et glaner du temps de jeu. Le spectacle est de qualité et les dragonnes sont sans pitié. On assiste à un véritable récital, comme si toute la hargne et la frustration accumulées ces dernières semaines s’étaient mues en une efficacité cruelle et implacable. Sans forcer, les Messines rentrent aux vestiaires avec un avantage de + 9, 23-14.

 

2ème période 

Très joueuses, les Mérignacaises sont revenues sur le parquet avec l’intention de tout donner et de ne surtout pas laisser le Metz Handball s’envoler au score. Mais Ivana Kapitanovic ne l’entend pas ainsi et stoppe les rares tentatives cadrées des visiteuses. Si bien que le quinzième but de Mérignac n’arrive qu’au bout de 9 minutes dans le deuxième acte. Dans le même temps, Méline Nocandy régale sur un service somptueux de Laura Flippes. C’est handball champagne ce soir pour les 2624 spectateurs des arènes. L’écart se creuse encore dans le dernier quart d’heure, Tea Pijevic entre en jeu et sort quelques balles poussant Mérignac à un handicap record de 19 buts. Olga Perederiy se fait plaisir, à l’instar d’Ailly Luciano ou Marie-Hélène Sajka. De son côté, Ilona Di Rocco profite de chaque minute sur le terrain, tantôt à la mène, tantôt excentrée.
Une chose est sûre, les Messines ont respecté leur adversaire du jour jusqu’au bout, et ont même tout fait pour atteindre la barre symbolique des 40 buts, mais le poteau en a décidé autrement, et le public conquis devra se contenter d’un score fleuve de 39 – 20.

 

Enfin ! Les joueuses du Metz Handball renouent avec la victoire. Il aura fallu affronter, certes, une faible mais courageuse équipe de Mérignac pour retrouver le jeu des dragonnes, des combinaisons et une animation offensive de qualité avec une réelle efficacité dans les tirs. Mais peu importe l’adversaire, ne boudons pas notre plaisir, cette victoire fait du bien, elle s’est dessinée tout au long du match, sans qu’il n’y ait de passage à vide. Un match plein, sans concession ni aucune pitié pour la lanterne rouge de la ligue Butagaz Energie. Au delà du score, c’est toute une équipe qui s’est retrouvée ce soir. En dehors des deux gardiennes, toutes les filles ont marqué.
Emmanuel Mayonnade a pu faire tourner son effectif et laisser certaines cadres au repos à l’image de Grace Zaadi et ses 2 buts en 11 minutes, laissant à d’autres un temps de jeu plus conséquent qu’habituellement. Difficile donc dans ces conditions d’élire la dragonne du match, tant elles ont su montrer une indéniable homogénéité dans la circulation de balle, dans l’envie, dans la puissance et dans la précision de passes et de tirs. Une véritable démonstration, pour le grand bonheur du public des Arènes. A noter l’excellente ambiance dispensée par les jeunes licenciés de la région invités par le Metz Handball, une très belle opération du club qui mérite d’être renouvelée. Une superbe soirée qui redonne de la confiance à tout un peuple. A la veille de la Saint Valentin, n’ayons pas peur de le dire, Mesdames, c’est comme cela qu’on vous aime.

 

Les statistiques

Metz Handball

ZAADI Grace :  2/3
FLIPPES Laura :  2/4
N’GOUAN Astride :  3/3
NOCANDY Meline :  5/7
KANOR Orlane :  4/7

DI ROCCO Ilona : 2/4

BURGAARD Louise : 2/3 
SMEETS Martine :  3/6
SAJKA Marie-Hélène : 6/11
MAUBON Marion : 2/4
LUCIANO Ailly :  3/6
PEREDERIY Olga :  5/6

KAPITANOVIC Ivana : 11 arrêts sur 28 tirs
PIJEVIC Tea : 5 arrêts sur 8 tirs

Mérignac Handball

GROLLIER Enola : 4/10
GUILERME Maeva : 0/1
VAN OLFEN Sanne : 3/7
OLIVAR Tiphaine : 0/3
PULERI Laurie : 4/10 
RADOJEVIC Dijana : 1/4 
SIAS Julie : 0/1
SVANGAARD Stine : 5/9
DESGROLARD Marine : 3/3   

NGANMOGNE Murielle : 12 arrêts sur 51 tirs

 

Crédit photo : Matthieu Henkinet

Derniers articles

23/11/2020
22/11/2020
21/11/2020
21/11/2020
20/11/2020
19/11/2020
16/11/2020
16/11/2020
14/11/2020
13/11/2020
12/11/2020
12/11/2020