Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Metz Handball se paye le champion d’Europe Vipers Kristiansand !

Délocalisé exceptionnellement au Palais Jean Weille de Gentilly, Metz Handball recevait Vipers Kristiansand. Un énorme choc de Ligue des Champions en perspective pour les Dragonnes face aux championnes d’Europe en titre !

Après une victoire à Odense, les jaunes et bleues disputaient leur second match d’EHF Champions League de la saison. En effet, la réception du CSKA Moscou dans ce même Palais des Sports de Nancy avait été annulée.

Le groupe de Metz Handball

2 Bruna De Paula – 6 Chloé Valentini – 8 Camila Micijevic – 9 Astride N’Gouan – 10 Méline Nocandy (C) – 11 Tamara Horacek – 12 Ivana Kapitanovic (G) – 14 Debbie Bont – 15 Anne-Emmanuelle Augustine – 19 Louise Burgaard – 21 Laura Kanor – 22 Giulia Fabbo – 24 Emma Jacques – 27 Sarah Bouktit – 42 Emma Tuccella – 99 Hatadou Sako (G)

Metz Handball agressif d’entrée

C’est avec une intensité défensive impressionnante que Metz Handball démarrait la rencontre. Hyper agressives, les Dragonnes profitaient des turnovers pour mettre en difficulté Vipers. Mais Valentini, Nocandy et Bont jouaient de malchance avec les montants et la gardienne. Metz manquait l’occasion de faire l’écart très tôt dans la partie. (3-3, 5°)

Le travail de sape d’Astride N’Gouan faisait mal à la défense norvégienne. La pivot française, bien servie, s’offrait un but et parvenait à provoquer des jets de 7 mètres et une expulsion temporaire. Les Dragonnes faisaient alors un premier break grâce à Chloé Valentini, qui bonifiait le bon travail d’Hatadou Sako dans les buts. (8-5, 15°)

A la suite de ce début de match très intense, une sorte de faux rythme était installé par les visiteuses. Malgré quelques échecs, Metz Handball parvenait tout de même à s’adapter et à réciter ses systèmes sur attaques placées. Les deux défenses et les deux gardiennes, très solides, ne facilitaient pas la tâche des attaques. (11-9, 26°)

Après un dernier coup de collier, Metz Handball quittait le gerflor après une première mi-temps de très très haute volée, avec une avance de 5 buts : 14-9.

Une deuxième mi-temps en maîtrise

Après 15 minutes de pause, les championnes d’Europe revenaient avec la ferme intention de refaire leur retard. Malgré une exclusion pour deux minutes de Debbie Bont, Metz Handball tenait. Ivana Kapitanovic a notamment fait manquer un jet de 7 mètres aux visiteuses. (17-14, 41°)

Cette seconde période ultra hachée ne profitait pas à Vipers. Malgré le déchet offensif provoqué par la défense adverse, les Dragonnes montraient du répondant en terme de dureté ! Un peu trop même, puisque Tamara Horacek se rendait coupable d’une exclusion de 2 minutes. Mais pas de panique, Méline Nocandy s’assurait que les gestes barrières étaient bien respectés et maintenait Vipers à 4 buts de distance de sécurité. (21-17, 51°)

De son côté, Hatadou Sako, bien aidée par sa défense, écœurait les visiteuses avec plusieurs arrêts de grande classe. Ce qui n’était pas pour déplaire aux 2.500 spectateurs messins ayant fait le déplacement jusqu’à Nancy. Les Dragonnes gardaient ainsi une confortable avance de 5 buts à 4 minutes de la fin du match. (22-17, 56°)

Metz Handball s’imposait finalement 23-18, se payant ainsi le champion d’Europe Vipers Kristiansand au terme d’une prestation XXL. Tout n’aura pas été parfait en attaque mais les Dragonnes ont littéralement étouffé les Danoises, s’offrant ainsi un succès de prestige en Ligue des Champions.

Stats de la rencontre

Metz Handball
Sako (14 arrêts / 31 tirs), Kapitanovic (1/2)
Nocandy (5 buts / 9 tirs), Burgaard (4/7), Micijevic (3/4), Bont (3/4), De Paula (2/6), Valentini (2/4), Jacques (2/3), N’Gouan (1/1), Bouktit (1/3), Horacek (0/1), L.Kanor (0/1)

Vipers Kristiansand
Lunde (10 arrêts / 33 tirs)
Mork (5 buts / 14 tirs), Dahl (4/10), Gullden (3/7), Debelic (2/2), Knedlikova (2/4), Jonassen (1/3), Tomori (1/2), Dahlum (0/1), Pena Abaurrea (0/2), Jerabkova (0/3)

La galerie du match

Crédit photo : Matthieu Henkinet

Écrit Par

Les derniers articles

METZ HANDBALL

Ce dimanche, Xenia Smits a remporté l’European Handball League avec Bietigheim qui s’est largement imposé face à Viborg (20 à 31). C’est le premier...

Sikou Niakate à Dezavelle Sikou Niakate à Dezavelle

FC METZ

À l’occasion d’un entretien avec Ouest France, le président de l’En Avant Guingamp a fait le bilan de la saison du club breton (6ème...

+ DE SPORTS

Metz a une équipe de baseball qui évolue en D1, les Cometz. A l’occasion de la réception de Savigny-sur-Orge ce dimanche, nous sommes partis...

+ DE SPORTS

Les Red Dragon’s, l’équipe de basket fauteuil de Metz Handisport, sont dans une forme épique. Actuellement seconds de leur championnat de Nationale A, les...

METZ CANONNIERS

Après leur qualification acquise en play-offs le week-end dernier, les Metz Canonniers de Kevin Kaly avaient rendez-vous à Beaujolais pour le dernier match de...

Le FC Metz est toujours en vie dans la course au maintien ! Le FC Metz est toujours en vie dans la course au maintien !

CHRONIQUES

Le FC Metz a réalisé l’impensable ce samedi face à Angers. Au prix d’une victoire homérique (1-0) et de la défaite de l’AS Saint-Etienne...

Vous aimerez aussi

METZ HANDBALL

Ce dimanche, Xenia Smits a remporté l’European Handball League avec Bietigheim qui s’est largement imposé face à Viborg (20 à 31). C’est le premier...

FC METZ

Privée de victoire depuis de longs mois en N2, la réserve du FC Metz renoue avec le succès face au FCSR Haguenau (2-1) et se...

INTERVIEWS

Quelques minutes après la qualification des Metz Canonniers face à Juvisy, nous avons interrogé Mamedy Diawara, joueur historique du club et désormais membre du...

METZ HANDBALL

Ce mercredi 11 mai, Metz Handball se déplaçait à Brest pour un match cinq étoiles en retard de la 23ème journée de Ligue Butagaz...