Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Metz Handball se paye le champion d’Europe Vipers Kristiansand !

Délocalisé exceptionnellement au Palais Jean Weille de Gentilly, Metz Handball recevait Vipers Kristiansand. Un énorme choc de Ligue des Champions en perspective pour les Dragonnes face aux championnes d’Europe en titre !

Après une victoire à Odense, les jaunes et bleues disputaient leur second match d’EHF Champions League de la saison. En effet, la réception du CSKA Moscou dans ce même Palais des Sports de Nancy avait été annulée.

Le groupe de Metz Handball

2 Bruna De Paula – 6 Chloé Valentini – 8 Camila Micijevic – 9 Astride N’Gouan – 10 Méline Nocandy (C) – 11 Tamara Horacek – 12 Ivana Kapitanovic (G) – 14 Debbie Bont – 15 Anne-Emmanuelle Augustine – 19 Louise Burgaard – 21 Laura Kanor – 22 Giulia Fabbo – 24 Emma Jacques – 27 Sarah Bouktit – 42 Emma Tuccella – 99 Hatadou Sako (G)

Metz Handball agressif d’entrée

C’est avec une intensité défensive impressionnante que Metz Handball démarrait la rencontre. Hyper agressives, les Dragonnes profitaient des turnovers pour mettre en difficulté Vipers. Mais Valentini, Nocandy et Bont jouaient de malchance avec les montants et la gardienne. Metz manquait l’occasion de faire l’écart très tôt dans la partie. (3-3, 5°)

Le travail de sape d’Astride N’Gouan faisait mal à la défense norvégienne. La pivot française, bien servie, s’offrait un but et parvenait à provoquer des jets de 7 mètres et une expulsion temporaire. Les Dragonnes faisaient alors un premier break grâce à Chloé Valentini, qui bonifiait le bon travail d’Hatadou Sako dans les buts. (8-5, 15°)

A la suite de ce début de match très intense, une sorte de faux rythme était installé par les visiteuses. Malgré quelques échecs, Metz Handball parvenait tout de même à s’adapter et à réciter ses systèmes sur attaques placées. Les deux défenses et les deux gardiennes, très solides, ne facilitaient pas la tâche des attaques. (11-9, 26°)

Après un dernier coup de collier, Metz Handball quittait le gerflor après une première mi-temps de très très haute volée, avec une avance de 5 buts : 14-9.

Une deuxième mi-temps en maîtrise

Après 15 minutes de pause, les championnes d’Europe revenaient avec la ferme intention de refaire leur retard. Malgré une exclusion pour deux minutes de Debbie Bont, Metz Handball tenait. Ivana Kapitanovic a notamment fait manquer un jet de 7 mètres aux visiteuses. (17-14, 41°)

Cette seconde période ultra hachée ne profitait pas à Vipers. Malgré le déchet offensif provoqué par la défense adverse, les Dragonnes montraient du répondant en terme de dureté ! Un peu trop même, puisque Tamara Horacek se rendait coupable d’une exclusion de 2 minutes. Mais pas de panique, Méline Nocandy s’assurait que les gestes barrières étaient bien respectés et maintenait Vipers à 4 buts de distance de sécurité. (21-17, 51°)

De son côté, Hatadou Sako, bien aidée par sa défense, écœurait les visiteuses avec plusieurs arrêts de grande classe. Ce qui n’était pas pour déplaire aux 2.500 spectateurs messins ayant fait le déplacement jusqu’à Nancy. Les Dragonnes gardaient ainsi une confortable avance de 5 buts à 4 minutes de la fin du match. (22-17, 56°)

Metz Handball s’imposait finalement 23-18, se payant ainsi le champion d’Europe Vipers Kristiansand au terme d’une prestation XXL. Tout n’aura pas été parfait en attaque mais les Dragonnes ont littéralement étouffé les Danoises, s’offrant ainsi un succès de prestige en Ligue des Champions.

Stats de la rencontre

Metz Handball
Sako (14 arrêts / 31 tirs), Kapitanovic (1/2)
Nocandy (5 buts / 9 tirs), Burgaard (4/7), Micijevic (3/4), Bont (3/4), De Paula (2/6), Valentini (2/4), Jacques (2/3), N’Gouan (1/1), Bouktit (1/3), Horacek (0/1), L.Kanor (0/1)

Vipers Kristiansand
Lunde (10 arrêts / 33 tirs)
Mork (5 buts / 14 tirs), Dahl (4/10), Gullden (3/7), Debelic (2/2), Knedlikova (2/4), Jonassen (1/3), Tomori (1/2), Dahlum (0/1), Pena Abaurrea (0/2), Jerabkova (0/3)

La galerie du match

Crédit photo : Matthieu Henkinet

Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

L’AS Saint-Etienne vient d’annoncer un certain nombre de forfaits pour son match face au FC Metz samedi. Une aubaine pour le club grenat et...

METZ HANDBALL

Touchée au genou en fin de rencontre face à Paris 92, Emma Jacques ne reviendra pas sur les terrains avant au moins janvier 2022....

INTERVIEWS

Après un match face à Paris dominé de bout en bout par les Dragonnes, Laura Kanor s’est présentée à notre micro pour livrer ses...

METZ HANDBALL

Dans une rencontre au sommet de la Ligue Butagaz Energie, Metz Handball n’a fait qu’une bouchée de Paris 92, qui était privé de joueuses...

FC METZ

Au lendemain de la lourde défaite du FC Metz face au RC Lens, la situation semble plus que préoccupante pour le club à la...

+ DE SPORTS

Evoluant au 4ème échelon du hockey sur glace français, le Metz Hockey Club a de grandes ambitions. Les messins recevaient Lyon, leader de D3...

Vous aimerez aussi

FC METZ

L’AS Saint-Etienne vient d’annoncer un certain nombre de forfaits pour son match face au FC Metz samedi. Une aubaine pour le club grenat et...

METZ HANDBALL

Touchée au genou en fin de rencontre face à Paris 92, Emma Jacques ne reviendra pas sur les terrains avant au moins janvier 2022....

INTERVIEWS

Après un match face à Paris dominé de bout en bout par les Dragonnes, Laura Kanor s’est présentée à notre micro pour livrer ses...

METZ HANDBALL

Dans une rencontre au sommet de la Ligue Butagaz Energie, Metz Handball n’a fait qu’une bouchée de Paris 92, qui était privé de joueuses...