Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Metz Handball, un collectif souverain face à Vipers Kristiansand

Metz Handball a remporté sa 12ème journée face à Vipers Kristiansand, championne d’Europe en titre (25-31). Malgré trois rencontres restantes, les Dragonnes gardent leur destin en main pour une qualification directe en 1/4 de finale.

La performance est retentissante. Samedi, Metz Handball se déplaçait dans la salle de Vipers Kristiansand après sa victoire solide face à Besançon. L’objectif était clair : Ramener la victoire en France pour se délester d’un concurrent direct à la deuxième place. Sur le papier, le défi était de taille pour les Messines. Depuis sa défaite en Russie, Kristiansand affichait une très bonne dynamique avec 16 victoires en autant de rencontres. Puis les Norvégiennes pouvaient compter sur leurs internationale norvégiennes Katrine Lunde ainsi que Nora Mørk, deuxième meilleure buteuse de la compétition et meilleure passeuse de son équipe. À leurs côtés, la prometteuse Arrière Gauche Ragnhild Valle Dahl (46 buts) et la pivot croate Ana Debelic (47 buts) s’étaient montrées dangereuses à plusieurs reprises, avant ce duel.

Les joueuses de Emmanuel Mayonnade bénéficiaient à nouveau de Bruna de Paula et possédaient certainement un avantage psychologique avec la victoire du match aller (23 à 18).

Une domination défensive prolifique

Le premier acte était à l’avantage de Metz Handball. Avec une défense très compacte, les Messines privaient Ana Debelic de toute relation avec sa base arrière. De fait, le groupe de Emmanuel Mayonnade usait son adversaire du jour pour récupérer les ballons. Le volume défensif déstabilisait les Norvégiennes et les contre-attaques des Dragonnes étaient payantes. Pendant les 9 premières minutes, Hatadou Sako ne laissait rentrer aucun ballon. Cette domination complète permettait à Louise Burgaard, Méline Nocandy et Tamara Horacek de donner à Metz Handball une avance de six buts. La circulation de balle fluide libérait les espaces vers les cages de Katrine Lunde, bien impuissante devant la justesse des Dragonnes. Chaque enclenchement était un véritable danger.

Quelques minutes après un temps-mort posé par Ole Gustav Gjekstad, l’Arrière tchèque Markéta Jeřábková arrêtait l’hémorragie depuis ses 9m et la dynamique allait brusquement changer de camps. L’entrée de Marta Tomac à la place d’Isabelle Gulldén créait de nouveaux mouvements. Vipers Kristiansand trouvait facilement Debelic, très clinique à 3 reprises. De l’autre coté du terrain, la défense nordique était plus agressive. Plus hésitantes, quant à elles, les Messines étaient maintenues en échec. Revigorée par ce temps fort, Vipers Kristiansand relançait complètement la partie en revenant à une longueur de Metz Handball (6-7, 14′).

Mais Metz ne perdait pas totalement le contrôle de la situation. Guidées par le lead de Louise Burgaard, les Mosellanes appuyaient de nouveau sur la pédale de l’accélérateur pour reprendre jusqu’à sept buts d’avance, un peu moins de trois minutes avant la pause. Toutefois, des maladresses techniques permettaient à Dahl et ses coéquipières de rester dans le match. Norvégiennes et Françaises rejoignaient alors leur vestiaire, séparées par une différence de 4 buts (13-17, 30′).

Aux grands maux, la force collective et mentale

Au retour des vestiaires, un jet de 7m de Tamara Horacek permettait à Metz Handball de reprendre sa marche en avant. Tandis que les Dragonnes préservaient un écart de 4-5 buts, un fait de jeu venait perturber les ambitions du vice-champion de France. Dès la 35ème minute, Astride N’Gouan recevait une troisième sanction, ce qui lui valait une exclusion définitive. En conséquence, Sarah Bouktit était contrainte d’assurer seule les responsabilités de son poste, jusqu’à la fin du match. Imperturbable, la jeune française continuait son travail de sape en interceptant des ballons importants pour projeter le jeu vers l’avant. Ainsi, les visiteuses ne voulaient pas se séparer de leur matelas confortable.

Malheureusement, la machine commençait à s’enrayer à partir de la 40ème minute. Metz Handball retombait dans ses travers habituels, en raison d’une solide Evelina Eriksson entre ses poteaux. Les Messines voyaient leur avance fondre. Très efficace au relai de Katrine Lunde, la gardienne suédoise permettait à son équipe de revenir à deux longueurs alors qu’il restait un peu plus de 10 minutes de jeu (21-23, 45’28).

Malgré ce retour conquérant, les troupes de Emmanuel Mayonnade ne paniquaient pas et restaient concentrées. D’ailleurs, en difficulté pendant un laps de temps, Hatadou Sako répondait finalement à son homologue, poussant ses coéquipières à reprendre confiance. La base arrière française gérait le rythme, les Norvégiennes ne parvinrent plus jamais à dépasser cet écart de 3 ou 4 buts. Et, les championnes d’Europe ne profitaient pas d’un nouveau temps faible de Metz Handball. En effet, les deux équipes se répondaient par un manque de réussite offensive durant un money-time bouillant, jusqu’à ce que Micijevic, Nocandy et Bouktit ne scellent définitivement le sort des locales avec un 3-0, en moins de 3 minutes (25-31, 60′).

Statistiques de la rencontre.

Vipers Kristiansand : Evelina Eriksson (9 parades sur 22 tirs), Katrine Lunde (6/24), Andrea Autsmo Pedersen. Ana Debelic (7 buts en 7 tentatives), Marta Tomac (4/6), Nora Mørk (3/7), Sunniva Naes Andersen (3/3), Markéta Jerábková (3/6), Karine Dahlum (2/4), Ragnhild Valle Dahl (3/6), Tuva Hoeve (1/3), Isabelle Gulldén, Mina Hesselberg, Lysa Tchaptchet (0/1).

Metz Handball : Hatadou Sako (10 parades sur 34 tirs), Ivana Kapitanovic (0/1). Méline Nocandy (6 buts en 7 tentatives), Tamara Horacek (6/10), Louise Burgaard (6/8), Camila Micijevic (4/6), Sarah Bouktit (4/4), Bruna de Paula (2/5), Adriana Cardoso (2/3), Astride N’Gouan (1/1), Chloé Bouquet (0/2), Debbie Bont (0/1), Orlane Kanor, Laura Kanor (0/1), Emma Jacques (0/1).

Crédit photo : EHF


Écrit Par

Les derniers articles

NEWS

Opposé au Rugby Tango Chalonnais (Chalon sur Saône) sur le terrain de la Grange aux Bois, le RC Metz n’a rien lâché jusqu’à la...

FC METZ

Le FC Metz, en déplacement à Valenciennes, n’a pas su faire mieux qu’arracher le point du match nul. Les grenats n’ont pas réussi à...

FC METZ

Une semaine après leur victoire contre Besançon en infériorité numérique, les Grenats se sont de nouveau retrouvés à dix. Le FC Metz s’incline cette...

FC METZ

Fin de l’aventure pour les Messines en Coupe de France. Malgré une courageuse prestation, les joueuses du FC Metz sont tombées sur plus fortes...

NEWS

Le TFOC se rend à Marcq-en-Barœul, ce samedi 28 janvier à 20h, pour le championnat de Ligue A féminine. Les Bleues espèrent revenir avec...

Mercato : Kévin N'Doram courtisé en Allemagne Mercato : Kévin N'Doram courtisé en Allemagne

FC METZ

À quelques jours de la fin du mercato hivernal, un nouveau joueur pourrait quitter le FC Metz. Il s’agit de Kévin N’Doram, milieu de...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Le FC Metz, en déplacement à Valenciennes, n’a pas su faire mieux qu’arracher le point du match nul. Les grenats n’ont pas réussi à...

FC METZ

Fin de l’aventure pour les Messines en Coupe de France. Malgré une courageuse prestation, les joueuses du FC Metz sont tombées sur plus fortes...

DIVERS

La Moselle a signé une convention avec le comité national olympique Philippin, en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024. Il s’agit de la...

INTERVIEWS

La demi-centre des Dragonnes Tamara Horacek était l’invitée de Let’s Go Metz, ce jeudi dans 100% Metz Handball, sur les ondes de France Bleu...