Metz Handball – Toulon : Les patronnes de retour à leur place !

Elles étaient attendues au tournant et elles n’ont pas déçu. Les Dragonnes du Metz Handball ont su se défaire de l’équipe de Toulon Saint Cyr pour reprendre la première place de Ligue Butagaz Énergie ce Dimanche.

C’est une belle après midi de handball qui s’est déroulée ce Dimanche aux Arènes. Après la belle victoire de la réserve face aux joueuses du JDA Dijon, c’était autour des professionnelles de faire le job face à Toulon Saint Cyr, avec un enjeu de taille : reprendre la tête du championnat. En effet, Brest ayant concédé un match nul la veille sur le parquet de Besançon, une victoire permettait à Metz de retrouver son fauteuil de leader.

 

Première mi-temps

C’est avec un 7 de départ revisité que Metz entame la rencontre. On sent là une volonté d’Emmanuel Mayonnade et d’Ekaterina Andryushina de faire respirer leur groupe.

 

Les Dragonnes frappent les premières dans ce match avec un but de l’inévitable Orlane Kanor, dans son style aérien bien caractéristique. Marion Maubon semble elle en difficulté dans ces premières minutes avec deux face-à-face manqués alors qu’Ivana Kapitanovic se signale en repoussant un premier jet de 7 mètres.

La gardienne toulonnaise, Léa Serdarevic semble décidée à stopper les ailières messines puisqu’elle repousse la tentative de Laura Flippes dans un nouveau face-à-face. Marion Maubon débloque enfin son compteur et inscrit 2 buts de suite. 4-2 Metz

Les deux gardiennes affichent un pourcentage d’arrêts insolant en ce début de match, avoisinant les 50%. Metz prend une petite avance de 7-5 au bout de 15 minutes de jeu, Sandor Rac prend temps mort pour éviter de voir son équipe distancée.

En sortie de temps-mort, Toulon se procure un jet de 7 mètres très discutable. Ivana Kapitanovic sort le grand jeu avec une double parade exceptionnelle pour réparer l’injustice ! La gardienne Croate est rentrée dans la tête des toulonnaises puisque quelques secondes plus tard un nouveau jet de 7 mètres, tenté par Jessy Kramer passe largement au-dessus de la cage. De son côté, Serdarevic imite son homologue messine avec un arrêt de grande classe devant Astrid N’Gouan. Il se passe alors près de 5 minutes sans que le moindre but ne soit marqué ! Il faudra une réalisation de Méline Nocandy pour arrêter cette série. 8-5 Metz

Metz Handball trouve de plus en plus de solutions dans cette défense toulonnaise. Grâce Zaadi sert Astrid N’Gouan d’une passe aveugle sublime et lance sur orbite Ailly Luciano sur l’attaque suivante, pour deux buts. 13-7 Metz

C’est sur ce score de 13-7 en faveur de Metz que les deux équipes regagnent les vestiaires. Les Dragonnes mènent logiquement de 6 buts, au cours d’une première période globalement maîtrisée.

Deuxième mi-temps

Ce début de deuxième période laisse penser que les Dragonnes ne sont pas totalement revenues des vestiaires, Toulon en profiter pour scorer par deux fois. Il faudra attendre 4 minutes 30 pour voir Metz débloquer son compteur grâce à Louise Burgaard. L’internationale danoise est clairement la joueuse en forme de ce début de second acte, avec 3 des 4 buts messins dans ces 10 premières minutes de jeu. 17-10 Metz

Ce léger flottement au retour des vestiaires n’aura pas entamé la domination des Dragonnes sur ce match, notamment en défense où Ivana Kapitanovic continue son show, valorisant le travail de ses coéquipières devant elle, qui contestent beaucoup de tirs toulonnais. Méline Nocandy inscrit elle son 4ème but du match sur un jet de 7 mètres et porte l’avance messine à 8 buts à la 45ème minute de jeu. 19-11 Metz

Metz Handball maîtrise son sujet mais la soirée sera ternie par une triste blessure… Touchée au genou, Manon Houette est contrainte de quitter les siennes, portée vers les vestiaires par le président Thierry Weizmann et la kiné Ines Fontanarosa. On croise les doigts pour l’ailière internationale…

Cependant, show must go on aux Arènes et les Dragonnes finissent le match avec Méline Nocandy à l’aile gauche, étant donné que Marion Maubon est également sortie sur blessure en première mi-temps. A noter également l’entrée de Laura Portes, qui va finir la rencontre après avoir disputé 30 minutes plus tôt dans l’après-midi avec la réserve. 

Les Dragonnes portent tranquillement leur avance autour de la dizaine de buts, la jeune Ilona Di Rocco participe également à la fête avec 2 buts.

Metz s’impose finalement 31-18 dans une rencontre dominée de la tête et des épaules et reprend donc son fauteuil de leader, aux dépends de Brest.

La Dragonne du match

Nous l’avions nommée “Joueuse en forme” dans notre Avant Match et elle n’a pas déçu. Avec 6 buts à 100% de réussite, Méline Nocandy a fait honneur à sa titularisation dans le “7 de départ” en terminant meilleure buteuse du match, c’est tout logiquement qu’elle est notre Dragonne du match. La jeune demi-centre est particulièrement en forme ces dernières semaines, ce qui est de bonne augure pour le tour principal de Ligue des Champions qui va arriver prochainement. Elle a par ailleurs accepté de répondre à nos questions à l’issue de la rencontre.

 

Les stats

Metz Handball

Kapitanovic (13 arrêts / 26 tirs), Portes (2/7) ;
Zaadi (0 buts / 3 tirs), Flippes (1/3), N’Gouan (4/7), Nocandy (6/6), Houette (1/3), Kanor (2/4), Di Rocco (2/2), Burgaard (4/7), Sajka (4/7), Maubon (2/4), Luciano (2/2), Perederiy (3/4)

Toulon St Cyr

Serdarevic (15 arrêts / 40 tirs), Falcon (0/6)
Gnabouyou (1 but / 4 tirs), Rozemalen (2/5), Kramer (2/4), N’Diaye (5/8), Surmely (3/4), Catani (3/5), Abdourahim (1/6), Eradze (1/1), Cvijic (0/2)

 

Crédit Photo : Matthieu Henkinet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *