Metz Handball/Rostov-Don : L’avant-match

Ce Samedi 25 janvier, Metz Handball reçoit Rostov-Don pour le 1er match du Tour Principal de Ligue des Champions. 8 mois après leur dernier affrontement (défaite de Metz 25-27), les 2 formations se retrouvent pour un match qui revêt une importance particulière car il définira la tête du classement. Premier avec 6 points, Metz pourrait se détacher de ses concurrents en cas de victoire. 

 

L’adversaire du jour

Fondé en 1965, Rostov connait ses premiers résultats nationaux et européens dans les années 80 avec des titres de championnats et de coupes entre 1980 et 1994. Souvent classé, jamais vainqueur, il faudra attendre 13 ans avant de revoir le club russe victorieux d’une coupe national et 21 ans pour le revoir avec un nouveau titre de championnat dominé par le HC Dinamo Volgograd et le HC Lada, jusqu’alors. En compétition européenne, l’équipe essaie de se construire un palmarès au même titre que Metz Handball. Plus en réussite que le club mosellan, il a réussi à glaner une Coupe des Vainqueurs de Coupe et une EHFCup et fait partie des favoris pour rejoindre le Final 4 en 2017 quand Metz Handball n’est encore qu’un outsider pour atteindre… les 1/4 de finale.
En échec total pour ce qui est sa 5ème Ligue des Champions (éliminée en phase préliminaire), l’institution préfère se séparer de son entraîneur pour recruter le français Frédéric Bougeant. Pari gagnant puisqu’il lui fait remporter une EHFCup en 2017 et atteindre son premier Final 4 de la C1, la saison suivante. L’année d’après, Rostov partage une histoire malheureuse avec l’équipe lorraine puisqu’elle devient son bourreau en l’éliminant de la course au titre avant d’échouer face à Gyor, le quintuple champion d’Europe. Composée d’internationales à chaque poste et en très grande forme de par son parcours quasi parfait en phase préliminaire de LDC (4 victoires, 1 nul et 1 défaite) et un championnat dominé d’une main de maître, l’équipe fait office de danger dans ce tour principal qui s’annonce très complexe.

Les 5 derniers matchs :

Rostov-Don/CSKA Moscou : 32-28
Rostov-Don/Izhevsk : 42-16
Adyif/Rostov-Don : 20-39
Krasnodar/Rostov-Don : 24-32
Rostov-Don/Stavropol : 42-28

Un collectif puissant et impressionnant

Si l’équipe est souvent considérée comme “Vyakhireva dépendante”, elle présente un danger à tous les postes et possède des joueuses qui font partie des meilleures à leur poste (les gardiennes Anna Sedoikina et Mayssa Pessoa ; Iulia Managarova, Polina Kouznetsova, Anna Sen, Ksenia Makeeva, Lois Abbingh,…). Quelles que soient les rivalités sportives, tous s’accordent à dire que leur présence est une vraie bénédiction dans le paysage handballistique.
Avec des stratégies alliant altruisme, force de frappe puissante, créativité, débordement, défense organisée et agressive qui permet un jeu rapide sur grand espace, Rostov peut s’avérer cauchemardesque pour les défenses adverses très souvent déséquilibrées par un mental et une combativité hors du commun. Metz aurait peut-être un avantage sur une équipe qui n’use pas beaucoup de rotation, utilisant très souvent un 7 majeur identique mais Ambros Martin possède une palette de solutions véloces pour y adapter sa tactique.  

 

Du côté du Metz Handball

Le groupe

Voici la liste des joueuses convoquées par Emmanuel Mayonnade n’a pas été rendue publique mais voici l’équipe à laquelle nous nous attendons :

#7 Grâce Zaadi (Capitaine)
#8 Laura Flippes
#9 Astride N’Gouan
#10 Méline Nocandy
#12 Ivana Kapitanovic
#17 Orlane Kanor
#19 Louise Burgaard
#25 Marie-Hélène Sajka
#27 Marion Maubon
#30 Jurswailly Luciano
#77 Olga Perederiy

Recrutées en jokers médicaux et qualifiées pour la Ligues des Champions, Martine Smeets et Tea Pijevic devraient faire leur première apparition sur la feuille de match.
Du côté des jeunes, il n’est pas impossible que Laura Portes (qui occupait le poste de gardienne numéro 2 jusqu’au dernier match) et/ou Ilona Di Rocco (qui avait été appelée avec la réserve le week end dernier) et/ou Léa Ballureau (qui figurait parmi les Dragonnes lors de la rencontre face à Fleuy), fassent partie de l’équipe étendue.

 

La joueuse en forme : Marion Maubon 

Buteuse à 10 reprises sur 13 tentatives dimanche dernier, elle a permis à Metz de rester à flot lorsque ses coéquipières étaient sévèrement punies contre Fleury. Plus timide en première période, l’ailière gauche française a su s’arracher pour trouver une belle connexion avec sa gardienne sur grand espace.
Avide de revanche suite à sa blessure estivale qui aurait pu lui coûter sa carrière, Marion Maubon porte le côté gauche extrême du terrain depuis son retour sur les terrains à la 3ème journée du championnat. Ce samedi, elle devra opérer avec une nouvelle binôme mais nul doute que leur profil complémentaire s’imbriquera dans tous les schéma de jeu comme cela a été le cas en présence de Manon Houette.
Nous avions déjà évoqué le retour probant de l’ailière gauche Messine avant la rencontre contre le Mérignac Handball et Marion Maubon nous démontre une nouvelle fois son professionnalisme farouche qui répond à toutes les exigences du groupe messin. Elle est d’ailleurs récompensée de sa bonne forme par une présence plus que méritée dans le “7 de la semaine”. 

 

Les précédents affrontements

Depuis 2005, les Dragonnes ont cumulé 5 victoires, 1 nul et 1 défaite en 7 rencontres.
La plus large victoire est de + 8 et a eu lieu le 18 février 2006 à domicile en 1/8ème de finale retour d’EHF Cup mais également le 23 février 2019 à Rostov au match retour du Tour Principal 2018/2019.
La plus large défaite est de – 2 et a lieu le 11 mai 2019 à Budapest en 1/2 finale de Ligue des Champions. 
La moyenne d’écart de buts face à Rostov-Don est de 4,14. 

 

Les autres matchs de la 1ère journée du Tour Principal

  • Valcea reçoit Krim le samedi 25 janvier à 14h
  • Vipers Kristiansand reçoit Esbjerg à 14h15
  • FTC-Rail Cargo Hungaria reçoit le CSM Bucarest à 16h
  • Buducnost reçoit IK Savehof à 19h
  • Gyor reçoit Brest le dimanche 26 janvier à 19h

Metz Handball/Rostov-Don, aux Arènes de Metz à 15h ou sur beIN SPORTS Max 9. 

 

Crédit Photo : lya Kinus (Rostov), Matthieu Henkinet (Maubon)

Derniers articles

28/11/2020
28/11/2020
27/11/2020
24/11/2020
23/11/2020
22/11/2020
21/11/2020
21/11/2020
20/11/2020
19/11/2020
16/11/2020
16/11/2020