Metz – Cambrai : Les Canonniers finissent l’année sur une bonne note

Ce Samedi, les Canonniers de Metz retrouvaient la compétition à domicile face aux joueurs du Cambrai Basket. Une rencontre importante pour renouer avec la victoire mais aussi pour cimenter une présence dans le top 5 de la première partie de saison de Nationale 2.

Le Super Saturday de sport continue sur le Boulevard Saint-Symphorien. Dans un match décalé à 21h, pour permettre à la cohue du FC Metz – Olympique de Marseille de se dissiper et au public de se rallier à la balle orange, les Canonniers recevaient Cambrai pour le compte de la 12ème journée de Nationale 2. La victoire est primordiale pour finir l’année civile sur une bonne note, après le revers cinglant sur le parquet du WOSB, leader de la poule D.

Pour débuter cette rencontre, les Canonniers vont opter pour un 5 majeur traditionnel.

5Majeur

1er quart-temps

L’entre-deux est donné et les Grenats qui jouent en blanc ce soir ne parviennent pas à saisir la balle. Nous assistons à un début de match poussif en attaque pour les Canonniers, il faudra attendre 3 minutes pour voir les premiers points messins du match, ils sont l’oeuvre de l’inévitable Matthew Lee, bien servi par David Sainsbury-Garcia. Côté Cambrésien, gros début de match du pivot Correa qui a inscrit tous les points de son équipe et gêne considérablement les messins en défense. Le premier temps-mort de la partie est pris. 2-6, Cambrai.

Les consignes semblent s’être orientées sur le jeu intérieur puisque David Sainsbury-Garcia fait parler par deux fois sa technique au poste bas pour ramener Metz à égalité. Michel Nsimba donne ensuite le premier avantage de la partie aux Grenats d’un joli shoot à mi-distance, il est rapidement imité par Matthew Lee. Les Canonniers sont en feu et infligent un 12-0 à Cambrai qui prend temps-mort. 14-6, Metz.

Cet arrêt de jeu ne freine pas les Canonniers qui déroulent leur basket jusqu’à la fin de la période.

Fin du 1er quart temps : Metz 21-12 Cambrai

2ème quart-temps

Les trois premiers points du quart temps sont inscrits par les Cambrésiens mais ces derniers se rendent coupables d’une faute à 3 points sur Henok Affa. L’ailier Messin met ses 3 lancers. Correa continue son chantier pour les visiteurs mais David Sainsbury-Garcia lui rend la pareille de l’autre côté du terrain. L’intérieur anglo-espagnol est bien trouvé dans la peinture ce soir ! Matthew Lee va donner 10 points d’avance aux Grenats d’un sublime eurostep et pousse les nordistes à stopper le jeu. 31-21, Metz.

Le temps-mort Cambrésien n’a pas refroidi David Sainsbury-Garcia qui règle la mire à 3 points. Michel Nsimba se signale sur la défense suivante avec un contre autoritaire. Cependant, les nordistes se rebiffent et Philippe Ory prend tout de suite temps-mort pour calmer les choses.
Après un joli système en sortie de temps-mort, Etienne Ory met un gros panier à 3 points au buzzer des 24 secondes. Patrice M’Bianda se montre lui aussi en sortie de banc en profitant d’un espace oublié par la défense pour aller tranquillement au lay up.
Arrive alors la dernière possession du quart-temps, Etienne Ory la prend à son compte et inscrit une nouvelle fois un énorme tir à 3 points, à 1 seconde du buzzer.

Mi-temps : Metz 45-37 Cambrai

.

3ème quart-temps

Les deux équipes reviennent des vestiaires. Peu en vue dans le premier acte, Matthew Lee inscrit les 4 premiers points messins dans cette 3ème période avec de jolis numéros de soliste. L’américain continue son show avec un shoot à 3 points à 45°, bien servi par Mamedy Diawara. Le capitaine messin se signale encore en suivant parfaitement le lay up manqué de Matthew Lee pour inscrire 2 points. 54-41, Metz.

Cambrai s’accroche et nous offre quelques beaux mouvements collectifs, dont un conclu par un panier à 3 points dans le corner de Hufschmidt. Ce dernier est chaud et inscrit encore un tir primé pour revenir à 4 unités, grâce à un run de 9-0. Il n’en faut pas plus à Philippe Ory pour stopper le jeu. 54-50, Metz.

Damien Jean-Joseph remet l’église au milieu du village d’un lay up difficile et stoppe l’hémorragie. Matthew Lee, tout seul en contre-attaque, nous la joue freestyle sur la possession qui suit et chauffe un public un brin endormi. Les Cambrésiens continuent de donner du fil à retordre à Metz mais se montrent maladroits. Ce n’est pas le cas de Patrice M’Bianda qui plante un gros tir à 3 points dans le corner, au buzzer des 24, à 7 secondes de la fin du troisième acte.

Fin du 3ème QT : Metz 61-54

4ème quart-temps

Les Messins restent sur la lancée des dernières secondes du troisième quart temps puisque Etienne Ory inscrit un 3 points dans le même spot que M’Bianda pour donner 10 unités d’avance aux siens. Maladroit en attaque, Nsimba se montre toutefois autoritaire en défense avec un nouveau contre sur Correa. Jean-Joseph et Lee donnent 15 points d’avance aux Canonniers à 7:17 de la fin du match. 69-54, Metz. Damien Jean-Joseph a choisi le meilleur moment pour sortir de sa boîte, il sert superbement Henok Affa qui ajoute 2 nouveaux points près du cercle et pousse le technicien Cambrésien à prendre un autre temps-mort. 71-55, Metz.

Patrice M’Bianda joue à saute-mouton avec son adversaire qui passe par dessus les épaules du numéro 13 Messin, qui inscrit ensuite tranquillement un lay up pour porter l’avance Messine à 21 points. 80-59, Metz.

A 3 minutes de la fin, Mahamadou Doucouré participe lui aussi à la fête offensive Messine avec un shoot à mi-distance au buzzer des 24 secondes. Le sort du match est scellé et le pivot malien en profite pour se régaler avec les chants du public. Les Canonniers auront dominé cette partie de main de maître, à l’image d’un dernier quart-temps où ils auront infligé un 22-10 à une équipe de Cambrai qui n’aura toutefois pas démérité.

Fin du match : Metz 83-64 Cambrai

Les Canonniers finissent leur première moitié de championnat de la plus belle des manières avec une superbe victoire à domicile, sans avoir été vraiment inquiétés, effaçant le revers sur le parquet du WOSB. Prochain rendez-vous de Nationale 2 en 2020 pour Metz !

La réaction d’après match de Patrice Mbianda

A l’issue de cette rencontre nous avons réussi à extraire Patrice Mbianda des festivités avec les supporters pour recueillir ses impressions.

LGM : Patrice, on sait que c’était important pour vous de gagner ce match à domicile, le dernier de l’année 2019, suite au revers subi face au WOSB quelles sont tes impressions sur cette rencontre ?
Patrice Mbianda : C’est une recontre que nous avons maîtrisé, je crois qu’on gagne de 19 points. Notre objectif était de rester dans le top 5 à la fin de la première partie de saison. Le travail a été fait et on est satisfaits.

LGM : D’un point de vue collectif on a vu une grosse rotation au cours du match de ce soir, avec beaucoup de joueurs impliqués et des plans de jeu différents. On sent le collectif bien en place…
PM : Si on regarde bien, tous les matchs qu’on a gagné on les a gagné collectivement. C’est notre marque de fabrique et c’est vrai qu’on l’a bien appliquée aujourd’hui. Il faut que cela continue pour les prochains matchs.

Les statistiques de la rencontre

Crédit Photo : Matthieu Henkinet sauf David Sainsbury Garcia et son mégaphone (Vincent Eblinger)