Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ CANONNIERS

Les Metz Canonniers qualifiés en playoffs !

Ce samedi, les Metz Canonniers avaient la possibilité de sceller leur place en playoffs. Contrat remplis puisque les hommes de Stéphane Frentzel se sont imposés facilement face à Juvisy (95-60). Ils rejoignent Hyères Toulon, formation entraînée par Laurent Sciarra, en quart de finale. Historique !

Les Metz Canonniers présentaient un 5 majeur habituel, Ory-Kaly-Karolak-Calhoun-Florimont, pour un match qui allait marquer leur jeune histoire.

Bien inspiré dès la première action, Ory ouvrait le compteur grenat (3-0). Metz allait faire la course en tête et prendre les devants avec un cinglant 10-0, avant que l’intérieur Thiam signe le réveil de Juvisy. Kaly, de son côté, inscrivait le 3e shoot à trois points des Canonniers. Auston Calhoun suivait la danse pour claquer un dunk. Metz défendait bien, mais l’intérieur Thiam jouait bien le coup en provoquant de nombreuses fautes. Il forçait l’ailier fort américain des Canonniers à sortir, prenant sa 2e faute en moins de 6 minutes.

Les jeunes joueurs de l’Alerte Juvisy se montraient particulièrement maladroits et manquaient de rivaliser avec l’ogre messin à l’adresse dévastatrice derrière l’arc. Thiam ainsi que Mavinga étaient les deux seuls joueurs qui arrivaient à s’imposer dans le jeu essonnien. Si bien que Metz allait se permettre plusieurs coups d’accélérateur : 18-8 puis 27-10 avec des paniers de loin et une défense solide. Pour refermer le premier quart, Akono inscrivait son 2e trois points du soir au buzzer (30-10).

Une domination de tous les instants

Metz ne voulait pas se reposer en ce début de 2e quart, Akono enfilait son 3e tir à trois points. Quelques secondes plus tard, l’entraîneur messin prit un temps mort. Calhoun refaisait surface, alors que Noa Koaucou n’était toujours pas entré en jeu. Metz dominait les débats et s’envolait (41-14). Côté Juvisy, seul René Thiam était là pour son équipe. Les messins s’appuyaient de nombreuses fois sur Calhoun qui était sur un nuage (20 points pour lui ce soir). Les snippers messins étaient de sortie, Kaly, puis Ory au buzzer allaient définitivement mettre une croix sur les espoirs de Juvisy. Metz menait 55-20 dans un match où ils ont rapidement tué tout suspense.

Juvisy démarrait pied au plancher la 2e mi-temps. Metz lâchait en effet du lest, laissant la possibilité à Broliron d’être adroit de loin avec un 4/4. L’américain Calhoun se régalait lui aussi derrière l’arc, inscrivant un trois points. Les défenses étaient bien regroupées. Aucune des deux équipes ne se démarquait au rebond offensif. Gary Florimont se montrait toutefois inspiré à mi-distance. Metz jouait bien, le ballon circulait bien, grâce notamment à un Akono en métronome. Le meneur messin en profitait pour enquiller un 4e shoot primé (82-42).

Quelques frayeurs avant la fête

Les deux seuls bémols de la soirée étaient les alertes ressenties par Etienne Ory et Henok Affa. Les deux joueurs n’ont pas terminé la rencontre, sans doute par précaution. Stéphane Frentzel profitait de ce dernier quart sans enjeu pour donner du temps de jeu aux jeunes Kouacou et Guérandel. Macouangou continuait lui son travail au rebond dans le 4e quart temps, avec 10 prises au total. La fête était tout de même totale à la suite de cette belle victoire des Grenats.

Les Metz Canonniers sont donc officiellement en playoffs grâce à leur victoire 95-60 contre Juvisy. Metz rencontrera Hyères-Toulon dans 2 semaines en quart de finale, avec un premier match à la maison. Avant cela, les hommes de Stéphane Frentzel se déplaceront du côté de Beaujolais pour clore la saison régulière de Nationale 2. On peut s’attendre à du turnover pour gérer au mieux les petits bobos à la fatigue des uns et des autres.

La galerie de la rencontre

Statistiques des Metz Canonniers

  • Akono 14 points (4/5 à trois points), 4 passes, 2 rebonds
  • Calhoun 20 points, 3 rebonds
  • Macouangou 14 points, 10 rebonds, 1 passe
  • Ory 6 points, 2 passes, 2 interceptions
  • Karolak 12 points, 4 rebonds, 4 passes
  • Affa (C) 4 points, 2 rebonds, 3 passes
  • Kaly 13 points, 7 passes, 4 rebonds
  • Florimont 10 points, 4 rebonds, 2 passes
  • Guérandel 2 points, 1 rebond
  • Koaucou 0 point, 1 passe

Crédit photo : Matthieu Henkinet/LGM

Écrit Par

Rédacteur et Statisticien Spécialiste Basket Joueur au Metz BC en U17 région Créateur de france_basket-versus2020

Les derniers articles

Lucie Calba, la carte jeune du FC Metz

FC METZ

Ce week-end, les Messines se sont imposées 4 à 0 face à Orléans pour le compte de la 9ème journée de D2. A l’issue...

+ DE SPORTS

La bonne série du Metz Hockey Club s’arrête face aux Ducs de Dijon, dans un match au sommet de la Poule C en D3....

FC METZ

Le FC Metz s’est incliné ce samedi (2-1) sur la pelouse de Sainte-Geneviève. Une quatrième défaite consécutive en National 2 qui laissera forcément des...

FC METZ

Pas de repos pour la D2 Féminine ! Le FC Metz s’est imposé 4-0 contre l’US Orléans, ce samedi à Dezavelle, au terme d’un...

+ DE SPORTS

Victorieux le week-end dernier à Venelles, le TFOC veut enchaîner contre Marcq-en-Barœul et conserver son invincibilité à domicile. Pour cela, il faudra déjouer le...

+ DE SPORTS

Premier de sa poule de D3, Metz Hockey Club se renforce avec l’arrivée de deux nouveaux joueurs. Flipp Lapkov et Matteo Schweitzer défendront les...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Après le carton plein de la semaine dernière en coupe de France, les joueuses du FC Metz reçoivent la redoutable équipe de l’US Orléans....

METZ CANONNIERS

Sans jouer, les Metz Canonniers sont qualifiés pour les 32e de finale du Trophée Coupe de France. Leur adversaire du week-end, Souffelweyersheim, a déclaré...

FC METZ

L’ex-gardienne messine, Justine Lerond, s’était gravement blessée très récemment. Le diagnostic tombé, la néo-bordelaise souffre d’une rupture des ligaments croisés. Elle avait été transférée...

FC METZ

Après la victoire contre le SAS Épinal, Laszlo Boloni s’est exprimé face à la presse. L’occasion pour lui de revenir sur la physionomie du...