Le Moselle Open 2020 en mauvaise passe.

En ces temps incertains, le Moselle Open n’est pas le premier événement auquel nous avons pensé dans la liste des annulations et reports divers. Pourtant, le tournoi de Tennis, de catégorie ATP 250 et prévu en Septembre, est lui aussi menacé…

Pas de confinement prévu sur les courts du Moselle Open. Et pour cause ils sont loin d’être montés. L’événement, organisé traditionnellement en Septembre parait bien loin, mais il vient pourtant de recevoir l’information d’une menace potentielle. Et comme les problèmes ne viennent pas toujours d’où l’on pense, cette fois c’est le mastodonte Roland Garros qui remet en question le tournoi Messin.

En effet, le prestigieux tournoi sur terre battue vient d’être reporté en raison de la crise sanitaire du Coronavirus et aura finalement lieu du 20 Septembre au 4 Octobre, des dates qui poussent à la réaction puisqu’ils contrecarrent totalement la tenue des festivités prévues à Metz du… 20 au 27 septembre.
Il semble en effet très compliqué d’organiser un tournoi ATP 250 en concurrence à un Grand Chelem, sans grands noms, sans exposition médiatique…
Et le problème ne s’arrête pas là puisque ce Roland Garros inédit aurait lieu seulement une semaine après l’US Open. Un vrai casse tête pour la programmation et la préparation des sportifs.

 

Les réactions

Les premières réactions n’ont pas tardé à se faire entendre et pour cause la planète tennis semble avoir pris connaissance de cette information de taille sur les réseaux sociaux. Lionel Ollinger, président de la Ligue Grand Est s’est ému de ne pas avoir été prévenu de cette possibilité.

Je suis atterré. C’est la preuve du peu de considération de la Fédération Française de Tennis vis-à-vis des Ligues. Je l’ai appris via un communiqué. […] C’est de la dictature fédérale pour moi .

Lionel Ollinger auprès de Vià Mirabelle TV

Julien Boutter qui craignait déjà de se retrouver face à un Masters 1000 américain, voit la situation de son tournoi se dégrader très rapidement. Mais reconnait avoir été prévenu et prend la situation avec une apparente décontraction. Il a par ailleurs déclaré à d’autres médias compter sur une éventuelle prolongation de la saison, qui pourrait permettre à son tournoi d’être reprogrammé.

Vu le monument que représente Roland-Garros pour le tennis, sa pratique, il était évident que l’on ne pouvait pas s’opposer à ce choix. 

Julien Boutter auprès de welovetennis.fr

 

Et maintenant ?

Eh bien dans les conditions présentées, il est fort possible que le Moselle Open 2020 n’aie tout simplement pas lieu. Sauf en cas de prolongation, la saison va être très dense et il sera difficile de le reprogrammer, sans parler du casse tête que peut poser l’agenda chargé des Arènes.
Le problème est que cette annulation serait dramatique pour ce tournoi déjà fragile. On sait qu’il avait échappé de peu à une relocalisation il y a quelques années et commençait à se refaire une santé lors des dernières éditions.
Il faudra donc suivre de près les nouvelles à venir en provenance de la direction du tournoi et des différents acteurs du tennis français.

 

Crédit photo : Matthieu Henkinet