Le Havre – Metz : le résumé

Ce Lundi 04 Mars marque le retour à la compétition des Grenats, face à une équipe ambitieuse du Havre. Forts de deux victoires à domicile fin Février, nous avions croisé des joueurs du FC Metz plutôt en forme et souriants lors de leur dernier entrainement, Samedi dernier. Aujourd’hui, il leur faudra préserver la bonne dynamique en cours afin de solidifier leur place au classement, face à un adversaire qui ne leur réussit pas toujours…

 

A l’annonce du 11 de départ, peu de vraies surprises, si ce n’est la titularisation de Nguette qui reprend son poste aux dépends de Niane et Angban qui pousse vers le banc un Gakpa pourtant en bonne forme ces dernières semaines. Laurent Jans quant à lui, aura un peu de temps de jeu puisqu’il profite d’un Balliu placé à gauche à la place de Delaine.

 

Les Havrais se présentent pour le coup d’envoi avec des jolis maillots à l’ancienne… puis les enlèvent, bonjour le marketing !

Près du rond central, Renaud Cohade crie déjà sur tout le monde. Le capitaine est en forme apparemment.

Les premières minutes sont relativement décousues mais les grenats (en blanc pour l’occasion) ont l’avantage, récompensé par un corner dès la 6ème minute, tiré par Boulaya, mais qui n’inquiète pas vraiment la défense.

 

Côté Havrais, Kadewere prend ses responsabilités à la 10ème minute et tente une frappe depuis l’extérieur de la surface et trouve la tribune vide.

Le cœur s’accélère pour la première fois à la 17ème minute alors que sur la retransmission télé

nous permet d’apercevoir Carlo Molinari, en compagnie de Bernard Serin et Philippe Gaillot. Du côté du terrain, il n’y a toujours pas

d’action réellement dangereuse, pour une équipe comme pour l’autre, jusqu’à ce que Fofana se saisisse d’un Havrais et offre un coup franc à l’entrée de la surface. Il est contré par Boulaya, mais les Havrais reviennent à la charge et Zinedine Ferhat glisse la balle au fond des filets d’Oukidja, du pied gauche. On notera la malheureuse déviation de Jans, qui permet aux Havrais de se démarquer. L’attaque Havraise vient de mettre fin à une belle série d’invincibilité de l’international Algérien.

Le Havre prend l’avantage 1 – 0 à la 21ème minute.

 

La confiance initiale est à présent effacée et les messins doivent courir après le score. Cohade obtient un bon coup franc à la 28ème, alors qu’il avait effacé un défenseur Havrais. Farid Boulaya le frappe directement et malgré une parade de Thuram, Nguette parvient à reprendre de volée mais ne trouve une nouvelle fois que le portier Havrais. Dans la foulée, les Normands se montrent une nouvelle fois dangereux et forcent Oukidja à écarter le ballon en corner. On sent la défense messine fébrile ce soir.

Diallo remporte un duel à la 33ème minute avant de laisser échapper le ballon. Dans la foulée Maïga frappe fort de loin, tendu, mais Thuram reste irréprochable et capte la balle.

A la 39ème, les hommes d’Oswald Tanchot placent une contre attaque et malgré un léger cafouillage défensif, les messins reprennent le chemin opposé.

Maïga prend le premier carton jaune du match à la 41ème, suite à une intervention un peu trop appuyée sur un attaquant Havrais.

Les lignes Normandes sont bien en place et les messins ne parviennent pas à se créer d’occasion. Jans réussit toutefois à placer une course à la 43ème et permet à Balliu d’armer un centre, contré en touche. On retrouve ce dernier une minute plus tard dans la surface mais ne parvient pas à capter la passe de Fofana.

Il y a une minute de temps additionnel, qui n’offre aucune action d’importance. Au coup de sifflet, Boulaya passe au micro de Canal + et énonce quelques banalités. Il laisse ensuite la place au buteur Havrais Ferhat : « il faut profiter, il faut marquer ». Effectivement, les interviews de la mi-temps sont toujours aussi intéressantes.

 

Dès le retour des vestiaires Maïga retombe mal sur un contact aérien et semble K.O. Les secours se précipitent à son chevet mais le messin finit par se relever seul et rejoint la touche pour être examiné par le kiné du club. Pendant ce temps l’équipe à la croix de Lorraine continue de souffrir dans son camp en concédant deux corners sur des sauvetages de Cohade et Boye à la 47ème. A peine repoussés, les Havrais reviennent dans le camp messin qui concèdent un nouveau corner dangereux.  Suite à ce dernier, Maïga retombe sur le sol et est forcé de quitter ses partenaires. Les images sont dures, mais Gakpa est déjà prêt à venir le remplacer et on peut espérer qu’il apportera le supplément d’énergie nécessaire à l’équipe pour inverser la tendance.

A la 53ème, Boulaya lance la révolte et adresse un bon centre dans la surface, que Thuram expédie sur Gakpa qui se rend fautif d’une main sifflée par monsieur Letexier. La révolte ne dure pas et John Boye se supplée à Oukidja et sauve le but messin sur une frappe des joueurs en bleu. Dans la foulée, Oukidja réalise une sortie folle suite à une erreur de Fofana et fauche Fontaine. S’en suit un penalty indiscutable, frappé par Tino Kadewere que le portier messin ne parvient qu’à effleurer…

Le Havre creuse son avance. 2 – 0 à la 62ème.

 

 

Metz se reprend enfin dès la reprise du jeu, grâce à une passe limpide de Cohade qui trouve Boulaya dans la surface qui adresse un ballon piqué très astucieux de l’extérieur du droit. Du grand art. Le Match s’enflamme !

Metz ne se laisse pas distancer. 2 – 1 à la 63ème.

 

A ma droite sur le canapé, Junior s’enflamme lui aussi et insulte Jans. A ma gauche, Kévin apaise tout le monde et demande des nouvelles de Chris Philipps.

A la 68ème minute, Vincent Hognon réalise son second changement et fait entrer Niane à la place de Diallo. Poste pour poste.

Dès son entrée, Niane obtient un corner en forçant Coulibaly à un tacle. Le corner ne trouve qu’une tête adverse et le jeu reprend le chemin des buts messins…

A la 73ème minute, Gakpa est sanctionné d’un carton jaune suite à une faute inutile. Une minute plus tard, les Havrais se créent une grosse occasion et Gory frappe puissamment. Heureusement Oukidja est bien placé et dévie le ballon pour un nouveau corner sans frais. Le portier messin est de nouveau sollicité par une frappe de Kadewere. Les Havrais poussent fort en cette fin de match et il va falloir resserrer les lignes si on souhaite encore obtenir quelque chose de ce match.

A la 79ème Boulaya goûte à la semelle d’un joueur adverse et obtient un coup franc, qui, mal frappé repart dans le mauvais sens. Dans la foulée sur une belle percée, Niane adresse une offrande à Nguette qui parvient à tromper Thuram.

 

Contre toute attente, les messins sont de retour ! 2- 2 à la 79ème.

La défense messine reste très inquiétante à l’image d’un Fofana dernier défenseur qui se retrouve contraint de concéder une touche suite à un pas de breakdance à la 82ème.

Dernière sensation du temps réglementaire, Nguette obtient un coup franc plein axe à la sortie de la surface, Boulaya se prépare à le frapper, le ballon part bien mais Thuram l’expédie en corner.

5 minutes de temps additionnel sont annoncées, le combat n’est pas fini dans ce match à rebondissements… Qui n’en a plus beaucoup à offrir. Coup de sifflet final.

 

Le score du match : 2 – 2

Ce match nul permet au club à la croix de Lorraine d’obtenir son 57ème point au classement. Tout un symbole.

 

Article: Matthieu Henkinet

Commentaires et compléments: Kévin Bignossi et Arthur Carmier.