Le FC Metz veut son “Cheick Diabaté”

cheick-diabate

Après une première partie de saison mitigée (3 victoires, 8 nuls, 8 défaites), le FC Metz pointe à la 17ème place de Ligue 1 avec 17 points au compteur. Le club à la Croix de Lorraine ne tient son salut qu’à la différence de buts, lui permettant de passer les fêtes hors de la zone rouge (-11 contre -15 pour le 18ème Amiens, qui compte un match en moins).

C’est dans cet optique que le FC Metz veut son “Cheick Diabaté”, d’après les informations de l’Équipe. On n’invoque bien sûr pas le Grand Cheick en tant que tel mais bien un attaquant polyvalent qui sera là pour épauler Habib Diallo et aider, à la manière de Diabaté en son temps, les Grenats à acquérir un maintien primordial pour la pérennité du club.

Le cas Habib Diallo

Diallo

C’est LE grand bonhomme du début de saison messin. Sans ses 10 réalisations en 19 matchs, nul doute que le FC Metz serait dans les bas-fonds du classement. Philippe Gaillot a d’ailleurs été catégorique à son sujet : “Il reste.”
Du moins sauf “offre mirobolante, supérieure à 20 millions d’euros”, nuance l’Équipe.

Qui pour épauler Diallo en attaque ?

honorat zohi
Crédit photo : L’Equipe

Deux noms sont évoqués : tout d’abord celui de Franck Honorat (AS Saint-Etienne) mais aussi celui de Kévin Zohi (RC Strasbourg Alsace). Peu en vue en début de saison, le milieu stéphanois a commencé à tirer son épingle du jeu à l’arrivée de Claude Puel sur le banc des Verts, sans toutefois s’imposer dans le XI titulaire. Zohi quant à lui, s’est fait remarquer lors des tours préliminaires d’Europa League (Strasbourg a chuté en barrages contre l’Eintracht Francfort) et est doucement rentré dans le rang. Un prêt est envisagé pour l’un de ces deux profils afin d’animer le couloir droit de l’attaque messine.

SOS couloir droit en détresse

Centonze

Le couloir droit justement, s’il est totalement nu en attaque en raison du système asymétrique de Vincent Hognon, il n’est que court vêtu en défense mais peut compter sur Fabien Centonze, qui s’impose de semaines en semaines comme le meilleur défenseur messin. Cependant, ce n’est pas faute de l’avoir répété, c’est le seul latéral droit de l’effectif professionnel grenat.
“Thomas Delaine est ambidextre et peut évoluer à droite, tandis que Habib Maïga peut dépanner.” a pourtant martelé Philippe Gaillot.
Si cette vision est inconcevable pour beaucoup d’observateurs, l’ancien latéral gauche messin est conscient que le club doit recruter en défense centrale. Qui plus est au vu du dernier match calamiteux de Stoppila Sunzu, qui a montré l’étendue de ses faiblesses à Dijon, des sauts de concentration de Mamadou Fofana qui sont moins coupables au milieu de terrain, et de l’inconstance de John Boye.

La piste Cheick Comara

Cheick-Ibrahim-Comara
Crédit photo : Africa Top Sports

Selon plusieurs médias africains (info relayée par Direct FM), le FC Metz aurait jeté son dévolu sur Cheick Comara (Wydad Casablanca) pour régler ses problèmes en défense centrale. Si on doute de la fiabilité des différentes sources, il est certain que l’on doute également de la plus-value que pourrait apporter ce joueur par rapport à Boye, Sunzu et Fofana, dont la seule expérience en Europe s’est faite au Ekenäs IF, en D2 finlandaise… Le chantier en défense centrale reste donc total pour les Grenats.

Un milieu de terrain ciblé

pajot
Crédit photo : France Football

Selon France Football, Metz serait en concurrence avec Toulouse pour le prêt de Vincent Pajot (Angers SCO). Peu utilisé par Stéphane Moulin (seulement 6 matchs pour 109 minutes de jeu cette saison), l’ancien stéphanois est prié de faire ses valises cet hiver. Là encore, on doute de la réelle plus-value qu’apporterait ce joueur dans un milieu de terrain messin déjà très fourni, où Habib Maïga, autre ancien Vert, a pris une place prépondérante, caractérisée par son but crucial dans le Métanire Time à Dijon.

Si ces pistes ne sont qu’au stade de la rumeur, nul doute que le FC Metz sera obligé de faire des mouvements lors du mercato d’hiver, afin d’ajuster un mercato d’été incomplet et s’assurer un maintien dans l’Élite, s’il veut s’épargner la grogne de ses fans.

Crédit image à la une : sudouest.fr