La franche conférence de presse de Vincent Hognon

Vincent Hognon - Conférence 06122019 (3)

Lors du traditionnel point presse d’avant match, Vincent Hognon s’est livré et a répondu sans langue de bois aux questions des journalistes. Décrié, il garde la tête haute et répond avec honnêteté et franchise aux questions qui lui sont posées, pointant notamment du doigt les manquements de son équipe, le manque d’apport de certains joueurs, sans cacher sa déception ni même sa propre responsabilité au sein de ce groupe. Le coach messin a tout d’abord tenu à faire un point médical.

“Kévin N’Doram a repris l’entrainement avec un préparateur physique. Oukidja et Angban sont toujours absents. Oukidja suit un protocole commotion et Angban est sorti de l’hôpital. Nous avons connu également une épidémie de gastro, sans grandes conséquences sur le groupe qui se déplace à Nice.”

 

Les deux hommes sont d’ores et déjà forfaits pour le déplacement à Nice et n’ont donc pas été retenus dans le groupe de 19 joueurs convoqués par Vincent Hognon. A noter que les Grenats sont partis de la Lorraine ce vendredi afin de se prévenir des perturbations liées aux différents mouvements de grève qui touchent le pays.

 

Le coach messin est ensuite revenu sur la prestation des siens face à Rennes.

“On est dans une lutte pour le maintien mais on avance pas assez vite. On n’a pas fait notre meilleur match contre Rennes mais on a eu plus qu’eux. Il faut apprendre à valoriser comptablement les choses que l’on fait bien. Le but ultime est de prendre des points et gagner des matchs. Pour faire mieux, il faut travailler plus et progresser.”

 

Le travail, maître mot de la philosophie de Vincent Hognon. Que ce soit collectivement ou individuellement.

Conf de presse FC Metz - 28112019 - Hognon (1)

“Les joueurs qui sont sur le terrain sont capables de faire des différences, de marquer des buts. J’attends de certains joueurs qu’ils franchissent des caps, au moins d’un point de vue statistique. Pour l’instant, c’est insuffisant.”

 

On demande alors au technicien messin si son équipe est naïve par rapport à d’autres équipes plus expérimentées.

“Oui ! De l’expérience on en a, mais pas de la Ligue 1. Par moments, on doit se mettre dans la tête que ça va plus vite et que pour l’équipe d’en face, une fois suffit pour faire la différence, contrairement à nous.”

 

Nous avons alors questionné Vincent Hognon sur un thème qui revient souvent sur le tapis : l’Habib Diallo dépendance. Nous lui avons demandé s’il songeait à associer un deuxième attaquant à Diallo pour résoudre ce problème, dans un 4-4-2 losange ou un 3-5-2.

Traoré2
“Notre priorité est de mettre Noss Traoré en meneur de jeu”

“On réfléchit à toutes les possibilités. Le 3-5-2 on y a pensé mais il faut avoir exactement les joueurs pour tout faire et aujourd’hui ce n’est pas la priorité. Notre priorité est de mettre Noss Traoré, qui est un joueur très important, en meneur de jeu. Cela pourrait arriver dans un 4-4-2 losange mais c’est extrêmement difficile car cela nécessite beaucoup de maturité défensivement. On manque encore de maturité pour jouer dans ce genre de systèmes. L’important n’est pas d’ajouter un deuxième attaquant mais d’être performant offensivement dans des situations de 1v1.”

 

L’entraîneur messin a ensuite évoqué la situation de Paul Delecroix, amené à débuter à Nice en l’absence d’Alexandre Oukidja.

Delecroix

“Paul Delecroix a donné satisfaction à chaque fois qu’il a joué l’an dernier. C’est à lui de saisir cette opportunité de se mettre en valeur. C’est un garçon irréprochable sur l’état d’esprit, il a un bon jeu au pied et est très intelligent. Il a fait une bonne entrée face à Rennes, ce n’est jamais simple de rentrer comme ça pour un gardien mais il est là pour ça.”

 

Enfin, nous avons interrogé Vincent Hognon sur la défiance des supporters à son égard ainsi que sur ses objectifs comptables.

“Je suis concentré sur mon travail au quotidien, on voudrait plus de points. Sur notre potentiel et ce qu’on a montré durant nos matchs, on vaut mieux que cette 18ème place. On est dans les clous pour le maintien mais dans mes objectifs, je voulais plus de points. Notre championnat est extrêmement serré, il y a beaucoup d’équipes que l’on peut rattraper, cela risque de se jouer dans les derniers moments de la saison. On regarde vers le haut, on veut avancer au classement et ne pas rester à cette 18ème place. Pour cela il faut prendre des points, sur certains matchs on a gâché beaucoup.”

Derniers articles

24/11/2020
23/11/2020
22/11/2020
21/11/2020
21/11/2020
20/11/2020
19/11/2020
16/11/2020
16/11/2020
14/11/2020
13/11/2020
12/11/2020