La fiche du SCO Angers

68949194_2490058344365842_3438600866431500288_n

L’animation du SCO Angers

Le FC Metz se déplace sur la pelouse du SCO Angers. Metz a bien commencé son début de saison, malgré les pronostics alarmistes de certains, le club compte 4 points en 2 matchs et une victoire festive contre l’AS Monaco lors du dernier match.

On peut dire que Metz est en mode ” Ligue 1 ” depuis la seconde mi temps à Strasbourg avec du jeu et des intentions. Fin du jeu limité et du promu sans ambitions, un rôle où s’enferme le club depuis des années lors des différentes ascensions au plus haut niveau national ?

Une partie de la réponse se trouvera samedi soir face à Angers qui certes a pris un set au Parc OL il y a une semaine mais qui a fini l’exercice 2018-2019 à la 13ème place.

 

Sur les deux premières journées l’animation du SCO n’a pas changé avec ce 4-1-4-1, un système reconduit logiquement à Lyon après une victoire inaugurale contre Bordeaux 3-1.

L’intérêt du 4-1-4-1, c’est son dynamisme et la vitesse de jeu. C’est aussi l’interversion des rôles qui neutralise le marquage individuel. On l’a vu au premier match contre Bordeaux, Reine-Adelaide et Mangani ont souvent permuté. Sur leurs deux buts respectifs c’est cette permutation incessante qui leur a permis de se défaire du marquage.

Ce sont aussi des zones à couvrir plus précises puisque le terrain est partagé en quatre espaces. Les inconvénients sont toutefois nombreux : d’abord le jeu repose sur la créativité des joueurs et leur envie de créer du jeu qui repose dorénavant sur Mangani, Santamaria et Pajot pour le dernier match contre l’OL.

Dans cette animation les ailiers sont souvent des joueurs créatifs qui peuvent revenir dans l’axe. Si l’entraîneur met en place à ces postes des joueurs de percussions, on revient à un système à 4-3-3.

Ensuite certains registres sont sacrifiés comme le jeu aérien, l’attaquant est trop souvent isolé sur la première prise de balle, si en plus on lui rajoute la difficulté de remettre le ballon à terre, la mission se complique. Généralement c’est le bloc qui monte très vite dès que l’attaquant est touché, ce qui a pour conséquence un rythme élevé qui fatigue les joueurs. Ce changement de rythme imposé peut mettre en danger si l’équipe adverse possède des joueurs rapides qui prennent l’espace libre créé par les négligences défensives.

Maintenant, à savoir comment réagit l’équipe après la fessée au Parc OL, il y a deux solutions : soit l’entraîneur attend une réaction de ces mêmes joueurs et remet donc le même onze de départ, soit il change.

J’opterais plus pour le deuxième choix. Devant son public et sans son joueur de percussion au milieu parti à l’OL, il va devoir trouver un autre système de jeu pour poser des problèmes différents et au vu des qualités de vitesse du FC Metz, toutes proportions gardées, cela fait penser au système de l’OL. Moulin devrait changer de système et se caler sur celui de Metz.

Les recrues… et les départs

Dans le domaine des arrivées, le SCO a très bien travaillé sur le papier avec 2 joueurs reconnus pour leurs qualités en ligue 1 : Thioub, Ninga. En ce qui concerne Alioui, c’est un pari : très bon en ligue 2 avec Nimes et en grande difficulté en ligue 1 l’an dernier avec 5 buts à son compteur.

Lage qui vient de Clermont a tout de la bonne pioche, déjà buteur lors du premier match contre Bordeaux.

Transfert Angers

Au rayon des départs, Reine-Adelaide et Tait. Ce sont des départs importants qui ont, certes permis le recrutement de joueurs offensifs, mais qui n’ont pas été remplacés, ne serait-ce que numériquement.

Qualitativement c’est plus compliqué encore. Tait était le meneur de jeu reculé qui lançait les actions angevines. Et Reine-Adelaide était ce joueur au milieu, box to box qui permettait le changement de rythme de l’équipe et souvent à la finition des actions.

Le scénario du match

Les Angevins débutent craintif le match avec 4-3-3 offensif sur le papier mais refroidi par le score de tennis subit au Parc OL, l’équipe évolue avec un bloc bas. Les messins trouvent assez peu d’espaces. L’ouverture du score vient d’une bonne combinaison sur le coté gauche messin, Boulaya trouve sur un centre en retrait Diallo, qui inscrit son 4ème but en 3 matchs.

La deuxième mi-temps est plus équilibrée, la clé du match se trouve au milieu de terrain, mais Metz trouve plus souvent le décalage sur les cotés avec Delaine et Centonze, encore une fois très actifs offensivement et défensivement. Ninga et Thioub ne savent plus s’ils doivent défendre pour éviter les dédoublements ou chercher l’espace libre derrière les latéraux pour les obliger à descendre.

L’entrée de Gakpa donne plus de vitesse au jeu messin dans l’entre jeu. Une prise de risque de Hognon. Sur une attaque placée messine Cohade fixe la défense du SCO décale Centonze qui centre pour Diallo, qui croise parfaitement sa tête, ça fait 2-0 la messe est dite.

En attendant la fin de cette 3ème journée, le FC Metz caracole en tête de la ligue 1 en attendant sereinement le prochain match à domicile face à l’ogre parisien.

Dans les tribunes, Guy Stephan a apprécié le jeu messin et fait son compte rendu pour Didier avec quelques joueurs susceptibles d’intéresser le staff de l’équipe de France. Plusieurs joueurs figurent sur ces fiches : Centonze, Delaine etc..

Sur Canal + sport lors de jour de foot, le sectionneur est interrogé sur la future liste de l’Equipe de France qui affrontera l’Albanie et l’Andorre.

– Oui ben effectivement nous recherchons toujours des moyens d’améliorer l’équipe.

–  Votre adjoint était à Raymond Kopa pour le match entre Angers et Metz, a-t-il trouvé des joueurs qui pourraient potentiellement intégrer l’Equipe de France?

– Oui Guy a été impressionné par un joueur que nous suivons depuis plusieurs mois, après on sait qu’il y a un réel écart entre la ligue 1 et l’Equipe de France mais ces matchs sont aussi fait pour voir comment s’intègre le joueur, s’il peut faire parti du projet…

– Ah oui lequel ? On sait qu’au poste d’arrière droit c’est assez compliqué en ce moment, vous parlez de Centonze du FC Metz ?

– Non non, Habib Diallo est intéressant dans le jeu en pivot il peut être une belle alternative..

– Oui mais…. et Kalidou Koulibaly vous le suivez aussi ?

B9720612583Z.1_20190819174833_000+GJCE8VKG5.3-0