La fiche de L’AS Monaco

Retour de la ligue 1 au stade Saint Symphorien, pour la première de la saison à domicile. C’est l’AS Monaco qui débarque à Metz.

Une équipe de Monaco qui a vite été refroidie par l’Olympique Lyonnais lors de la première journée.

L’animation de l’AS Monaco

Voici la composition de départ concoctée par Leonardo Jardim pour affronter l’OL.

On imagine mal en voyant les noms dans ce XI de départ que ce club avait disputé trois ans auparavant une demi-finale de ligue des champions. Au delà de la pointe quasi inconnue en Ligue 1, ce qui interpelle le plus est le milieu de terrain : Fabregas- Jemerson- Henrichs.

Deux de ces trois joueurs ne sont pas milieux de formation. Jemerson mis en récupérateur, un poste qui requiert une qualité de relance et une bonne vision de jeu. Beaucoup de qualité que l’on ne retrouve pas chez le Brésilien. Henrichs possède un profil plus technique que le sud-américain qui semblait perdu au milieu. Rappelons que l’allemand a joué arrière gauche la majorité de sa carrière.

Maintenant, la donne a-t-elle changée avec le recrutement express de l’AS Monaco ? Pas tout à fait … Offensivement l’ASM sera beaucoup plus dangereuse que lors de la 1ère journée. Jardim risque de mettre d’entrée un duo Ben Yedder- Falcao et ainsi revenir à son bon vieux 4-4-2. Au milieu de terrain, faute de mieux, il voudra refaire confiance à Jemerson et Henrichs. Gelson occupera sans aucun doute le couloir droit.

La question se pose pour le poste de milieu gauche. Pour un meilleur équilibre d’équipe, Golovin possède un meilleur profil que Onyekuru qui est vraiment un attaquant et un joueur d’espace.

La défense restera inchangée et c’est là que le FC Metz a quelque chose a jouer. Les automatismes en défense centrale ne sont clairement pas là entre Glik et Panzo. Le géant Polonais est en déclin certain depuis plus d’une saison. Quant à Ruben Aguilar, il connait ses coéquipiers que depuis une semaine et demi.

Les recrues

Monaco s’est montré actif lors de ce mercato et ce n’est pas terminé… Loin de là. On parle d’un départ de Falcao qui pourrait être compensé par l’arrivée d’un autre attaquant ( André Silva, Icardi etc.. ). Au milieu de terrain, un retour de Tiémoué Bakayoko prêté au Milan AC l’année dernière, serait dans les tuyaux.

En tout cas, il est clair que d’une semaine à l’autre les changements vont être nombreux dans le XI de départ de Leonardo Jardim avec ces arrivés.

 

Les joueurs à surveiller

Naturellement il faudra être attentif à l’attaque alignée ce soir,  mais avec un duo Ben Yedder – Falcao, elle sera a surveiller comme l’huile sur feu.

D’autres éléments offensifs risquent de faire mal également : Gelson Martins, arrivé a Monaco en décembre dernier, ailier virevoltant qui possède une bonne pointe de vitesse. Dans un autre registre, Golovin révélation du mondial avec la Russie.

Enfin, Henry Onyekuru fraîchement arrivé apportera également de la percussion dans un couloir.

Autrement dit, notre défense va avoir du boulot, espérons que les largesses défensives observées à Strasbourg, notamment sur le but avec l’espace libre laissé dans le dos de nos latéraux vont être rectifiées…

Le scénario du match

Jardim sort la grosse artillerie d’entrée face au petit promu messin, au bon souvenir d’un soir d’octobre. Le premier quart d’heure est un véritable round d’observation, Sunzu s’agace du colombien trop souvent par terre à son goût. Monaco est constamment coupé en deux avec Jemerson et Henrichs isolés devant leur défense.

Victorien Angban reprend vigoureusement le ballon sur Henrichs, Habib Maïga lance Ibrahima Niane plein axe, Kamil Glik qui traîne derrière lui deux wagons ne peut suivre. Niane s’en va tromper Benjamin Lecomte 1-0.

Il reste 10 minutes avant la mi-temps, le bloc de Monaco est monté d’un cran afin de resserrer les lignes et d’être plus proche de leur attaquants. Ce sont des vagues incessantes vers le but d’Alexandre Oukidja, la défense fait le dos rond.  Mi-temps.

Le match a repris depuis cinq minutes et Jardim fait rentrer Onyekuru à la place d’un Golovin décevant. Il fait tout de suite la différence, lancé dans le dos de Centonze, le nigérian centre en retrait Falcao n’a plus qu’à finir avec précision. 1-1

La suite du match se résume à une attaque défense, avec de belles situations de contre pour les messins. Sur un corner obtenu par Ambrose rentré à la place de Diallo qui n’a pas existé dans les duels avec Glik et Panzo, Boulaya et Gakpa sont au corner. Le gaucher dépose le ballon sur Maïga qui devance Jemerson dans les airs.  Les monégasques sont sonnés. Au même moment, Petrov procède à un “panic-buy”et vire 30M€ sur le compte en banque de Chelsea pour Bakayoko et envoi un SMS à Fabio Paratici de la Juve : C’est OK pour le package Rugani – Matuidi.

Metz remporte le match à 10 contre 11 après un nouveau tacle virulent de Cap’taine Cohade pour un deuxième jaune sur Falcao blessé qui peut dire adieu à un futur transfert.

16387

 

Derniers articles

27/11/2020
24/11/2020
23/11/2020
22/11/2020
21/11/2020
21/11/2020
20/11/2020
19/11/2020
16/11/2020
16/11/2020
14/11/2020
13/11/2020