Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

NEWS

Ipek Kaya signe en D2 féminine à Metz

Nouvelle signature chez les féminines du FC Metz ! Cette fois-ci il s’agit d’ Ipek Kaya , une défenseuse internationale franco-turque de 22 ans.

Ayant évoluée en D1 féminine à Soyaux ou plus récemment à Brest en D2, elle connaît donc parfaitement le championnat français et mettra tout en oeuvre pour faire remonter le FC Metz en D1 l’an prochain.

Bienvenue en Lorraine Ipek.

 

Avatar
Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

Duel d’équipes du “ventre mou” ce dimanche pour la 33ème journée, le FC Metz se déplacera en Champagne avec l’objectif de bien finir la...

FC METZ

Pour la première fois depuis la saison 1995-1996, le RFC Seraing aura la chance d’aller chercher sa place dans l’élite du football belge. Le...

METZ HANDBALL

Comme annoncé par le Fleury Loiret Handball, la jeune ailière droit du centre de formation messin rejoint le club loirétain pour une saison sous...

FC METZ

Alors que nous vous rapportions l’intérêt de l’OGC Nice pour Pape Matar Sarr il y a quelques jours, pour qui les Aiglons auraient été...

METZ TENNIS DE TABLE

Alors que les pongistes messines s’apprêtent à disputer les 1/2 finales des Play-offs le 29 avril prochain en championnat, les dirigeants messins eux, s’activent...

METZ HANDBALL

La jeune demi-centre qui était prêtée pour la fin de saison au Sambre Avesnois Handball en D2F, a décidé d’y prolonger l’aventure pour une...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Duel d’équipes du “ventre mou” ce dimanche pour la 33ème journée, le FC Metz se déplacera en Champagne avec l’objectif de bien finir la...

FC METZ

Alors que nous vous rapportions l’intérêt de l’OGC Nice pour Pape Matar Sarr il y a quelques jours, pour qui les Aiglons auraient été...

FC METZ

Alors que le FC Metz réalise sa meilleure saison en Ligue 1 depuis de très nombreuses années, les chimères du mercato font déjà trembler...

FC METZ

Après une semaine de trêve soporifique, le FC Metz effectuera un retour à la compétition compliqué puisque l’adversaire n’est autre que la meilleure équipe...