Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Gyor – Metz Handball : La montagne hongroise pour le final

Fin de la tournée européenne pour Metz Handball qui pose ses valises à Gyor. Après la large victoire dans la salle de Celles sur Belle, les Dragonnes feront face à un cador européen dans le cadre la 3ème journée de Ligue des Champions, ce samedi. Un tout nouveau défi pour le jeune collectif messin.

Le mois interminable de Metz Handball touche à sa fin. Malgré cette invincibilité encore présente, les dernières semaines n’ont pas été une mince affaire pour l’équipe d’Emmanuel Mayonnade. Encore un peu instable, le collectif ne présente pas toujours une assurance sur le plan offensif, à l’image de ses trous d’air récurrents apparus en ce début de saison. Dans les Deux-Sèvres, le visage montré a été plus plaisant. Alliant défense agressive pour faciliter le jeu rapide, les Messines ont retrouvé leur ADN, le temps d’une soirée. Mais en Hongrie, l’adversité sera toute autre avec le quintuple champion d’Europe. Ramener des points de la mythique Audi Arena serait un exploit pour une équipe en manque de vécu européen.

Gyor, l’épouvantail offensif Magyar

Favori de ce groupe B, le champion de Hongrie ne se présente plus. Présent sur la scène européenne depuis plusieurs années, Gyor a amorcé sa montée en puissance dans les années 2010 pour ne plus redescendre avec son contingent d’internationales. Titrée à cinq reprises (2013, 2014, 2017, 2018, 2019), elle a réussi l’exploit de réaliser un triplé pour la première fois depuis le Spartak Kiev, dans les années 1980. Sous l’impulsion de Ambros Martin, Győr permet à la Hongrie d’être un pays très attractif après la domination scandinave. L’institution attire les meilleures individualités étrangères et la concurrence en devient même rude.

Ainsi, avant d’être défait par Vipers Kristiansand, en début d’année, les résultats restaient inégalables : les Hongroises ne s’étaient pas inclinées depuis le 26 janvier 2018, dans la salle du CSM Bucarest. Cela dit, l’invincibilité à domicile reste intacte depuis le 25 octobre 2015. Une statistique impressionnante qui montre toute la difficulté de venir à bout de ce collectif devant son public.

De fait, la structure parvient à préserver sa stabilité en se renforçant à chaque intersaison. Pour cette nouvelle saison, le club s’est d’ailleurs offert les services de Sandra Toft, de Ana Gros et d’Yvette Broch pour compléter un collectif déjà largement étoffé. La jeune danoise et prometteuse Line Haugsted complète ces arrivées mais blessée à l’épaule à la fin de la saison passée, elle est maintenue éloignée des terrains pendant plusieurs semaines encore.

Malgré tout, en l’absence de Kari Brattset (maternité), les Hongroises présentent quelques failles défensives. Non infaillibles, les nouvelles coéquipières d’Ana Gros ont été chahutées dans la salle d’Esbjerg (victoire 29 à 31) durant la première journée. Cependant, de l’autre coté du terrain, le finaliste 2022 possède des bras très solides en ayant la 2ème attaque la plus prolifique, de la compétition.

La joueuse à suivre

Les retrouvailles entre Sandra Toft et la formation messine sont rapides. La gardienne danoise est un visage très connu par les Mosellanes puisqu’elle a officié à Brest entre 2019 et 2022. Véritable bête noire psychologique de Metz Handball durant ses deux premières saisons en France, elle a plusieurs fois su distiller le doute dans l’esprit des troupes messines, rendant ainsi leurs soirées plutôt cauchemardesques à plusieurs reprises. Partageant également la sélection avec Louise Burgaard et Kristina Jørgensen, elle pourrait être un atout majeur pour faciliter la victoire de Gyor face à Metz Handball.

Du côté de Metz Handball

En déplacement depuis le 14 septembre, le groupe de Metz Handball reste inchangé avec une nouvelle fois la présence de Laura Fauvarque et de Giulia Fabbo. En l’absence de Stelvia Pascoal, les deux joueuses du centre de formation font le voyage avec l’équipe première.

Les autres matchs de la journée

  • FTC/Brest, samedi à 16h
  • Banik Most/Krim à 16h
  • Vipers Kristiansand/Odense à 18h
  • Lokomotiva Zagreb/Buducnost à 18h
  • Kastamonu/Rapid Bucarest, dimanche à 14h
  • CSM Bucarest/Bietigheim à 16h
  • Esbjerg/Storhamar à 16h

Crédit photo : Gyor.

Écrit Par

Les derniers articles

FC METZ

Désormais seules en tête du championnat de D2 Féminine, les joueuses du FC Metz se déplacent sur la pelouse du FC Nantes dimanche. Le...

FC METZ

Le FC Metz est en passe d’attirer un joli poisson dans ses filets ! En effet, la capitaine de l’équipe féminine du Sénégal, Safietou...

METZ HANDBALL

En fin de contrat avec Metz Handball, Tamara Horacek a décidé de migrer vers l’Ouest de la France pour rejoindre les Neptunes de Nantes....

FC METZ

C’est bientôt la reprise pour le FC Metz ! Découvrez le programme des Grenats avant le retour de la Ligue 2 BKT à Saint-Symphorien,...

INTERVIEWS

De retour à la compétition avec Metz Handball dans le cadre du match face à Besançon après une blessure au pied, Julie le Blevec...

METZ HANDBALL

Pour son retour à la compétition après la trêve internationale, Metz Handball recevait l’ESBF Besançon ce mercredi aux Arènes de Metz. Quoi qu’en disent...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Désormais seules en tête du championnat de D2 Féminine, les joueuses du FC Metz se déplacent sur la pelouse du FC Nantes dimanche. Le...

FC METZ

Le FC Metz est en passe d’attirer un joli poisson dans ses filets ! En effet, la capitaine de l’équipe féminine du Sénégal, Safietou...

METZ HANDBALL

En fin de contrat avec Metz Handball, Tamara Horacek a décidé de migrer vers l’Ouest de la France pour rejoindre les Neptunes de Nantes....

FC METZ

C’est bientôt la reprise pour le FC Metz ! Découvrez le programme des Grenats avant le retour de la Ligue 2 BKT à Saint-Symphorien,...