Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

FC METZ

FCG Bordeaux – FC Metz : L’Europe tremble !

Pour cette 27ème journée de Ligue 1 et forts de leurs dernière sortie victorieuse à Nice, les messins se déplaçaient ce samedi au Matmut Atlantique pour y affronter des Girondins de Bordeaux en grandes difficultés depuis le début de l’année.

Les grenats se déplaçaient ce samedi dans l’antre du club au scapulaire avec l’espoir de repartir avec les trois points et renouveler leur belle prestation d’il y a six jours à Nice. Avec trente-huit pions au compteur, les hommes de Frédéric Antonetti pouvaient également [à priori] valider dès aujourd’hui leur maintien parmi l’élite. De leur côté, les girondins en pleine crise voulaient se rassurer et se relancer après une triste série, un seul petit point sur dix-huit possibles lors des six derniers matchs. Jean-Louis Gasset marquait d’ailleurs les esprits en ne titularisant pas son atout offensif Hatem Ben Arfa.
A noter côté messin, outre la suspension d’Habib Maïga, le retour dans le groupe de Vincent Pajot, après plusieurs mois d’absence pour blessure.

Après un début de match très équilibré où messins et bordelais se sont neutralisés au milieu de terrain, les Girondins allaient accélérer et ouvrir le score par Samuel Kalu (14′). Les joueurs de Jean-Louis Gasset montraient un tout autre visage que lors de la dernière journée et cette défaite à Nîmes. Bien en place et conquérants sur le ballon, les coéquipiers de Laurent Koscielny avaient semble-t-il à cœur de retrouver leur football. Mais les grenats manquaient de peu d’égaliser sur une frappe croisée de Lamine Gueye (19′) que Thomas Delaine était à un orteil de reprendre. Quelques minutes plus tard c’est Pape Matar Sarr, dont la tête passait de peu au dessus des cages de Benoit Costil, qui s’illustrait (27′). Rémi Oudin aurait pu faire le break sur une belle frappe du pied gauche (36′) à l’entrée de la surface, bien détournée par Alexandre Oukdja. Menés au score mais loin d’être résignés, les joueurs de Frédéric Antonetti reprenaient le contrôle des débats dans les dernières minutes du premier acte et donnaient des sueurs froides à la défense bordelaise notamment sur les rush des latéraux Fabien Centonze et Thomas Delaine, intenables sur leur côté. Une première mi-temps frustrante pour les grenats qui n’auront finalement subi le jeu que lors d’un court instant, juste le temps pour les Girondins de marquer.

Kiki Kouyaté à la lutte avec Samuel Kalu

Au retour des vestiaires, Pape Matar Sarr donnait le ton sur une tête vicieuse (49′) qui passait de peu au dessus des cages bordelaises. Thomas Delaine, quelques instants plus tard reprenait du pied droit un ballon flottant au point de penalty, mais Benoit Costil repoussait la balle en corner. Les messins, bien décidés à revenir au score, imposaient un pressing haut sur le terrain à l’image du jeune Pape Matar Sarr, véritable aspirateur à ballons et omniprésent dans l’entrejeu. Côté droit, Fabien Centonze envoyait un missile une nouvelle fois dévié par le portier bordelais (56′). Samuel Kalu loupait la balle du 2-0 (63′) sur un contre rondement mené, mais les grenats ne lâchaient rien et Frédéric Antonetti en profitait pour relancer Vincent Pajot (66′) en lieu et place de Victorien Angban, un peu en dessous dans ce second acte. Il fallait attendre la 72ème minute pour voir les messins enfin récompensés de leurs efforts, sur un but Thierry Henryesque de Thomas Delaine qui débordait côté gauche et repiquait sur son pied droit pour fixer Benoit Costil et envoyer le cuir sur le poteau rentrant bordelais. Un but tout ce qu’il y a de logique tant les grenats dominaient leur sujet depuis de longues minutes. Vagner Dias aurait pu crucifier Bordeaux sur une tête plongeante servie par Farid Boulaya (84′), mais le jeune Cap Verdien ne cadrait pas son ballon. Ce ne fût que partie remise puisque le numéro 27 grenat allait pousser au fond des filets un amour de passe de Thierry Ambrose, enfin décisif (91′).
Score finale 1-2 pour les messins et une victoire qui ne souffre d’aucune contestation.
Magnifique opération des grenats qui continuent leur marche en avant et assurent théoriquement et mathématiquement leur maintien. Toujours en course pour une place européenne, les joueurs du club à la Croix de Lorraine recevront dès mercredi le SCO Angers à Saint Symphorien et tenteront d’enchaîner une troisième victoire de rang.

Crédits photos : Twitter Officiel FC Girondins de Bordeaux et FC Metz

Écrit Par

Les derniers articles

+ DE SPORTS

Les exploits d’Ugo Humbert, les bons élèves de Metz Handball, le parcours de Dina Meshref… Découvrez l’actualité des sportifs messins engagés aux Jeux Olympiques...

CHRONIQUES

Dans le cadre de sa préparation estivale, le FC Metz s’est incliné 1-0 en amical sur le terrain du Borussia Möchengladbach. Let’s Go Metz...

FC METZ

Il n’aura finalement passé que deux saisons en Moselle. Thierry Ambrose quitte le FC Metz et rejoint la Jupiler Pro League. Certains jugeront que...

FC METZ

Les joueuses du FC Metz entamaient hier soir leur série de matchs de préparation avec la réception du RFCU Luxembourg. Un retour très attendu...

FC METZ

Un attaquant dans le viseur du FC Metz et le nouveau challenge de deux anciens Grenats… Découvrez les dernières news et rumeurs concernant le...

FC METZ

Alors que l’équipe féminine du FC Metz s’apprête à jouer son premier match amical de la saison ce soir sur le terrain de Dezavelle,...

Vous aimerez aussi

CHRONIQUES

Dans le cadre de sa préparation estivale, le FC Metz s’est incliné 1-0 en amical sur le terrain du Borussia Möchengladbach. Let’s Go Metz...

FC METZ

Il n’aura finalement passé que deux saisons en Moselle. Thierry Ambrose quitte le FC Metz et rejoint la Jupiler Pro League. Certains jugeront que...

FC METZ

Les joueuses du FC Metz entamaient hier soir leur série de matchs de préparation avec la réception du RFCU Luxembourg. Un retour très attendu...

FC METZ

Un attaquant dans le viseur du FC Metz et le nouveau challenge de deux anciens Grenats… Découvrez les dernières news et rumeurs concernant le...