Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

CHRONIQUES

FC Metz – Brest : Joyeux anniversaire !

Le FC Metz célébrait face à Brest l’anniversaire des 90 ans du club ce dimanche à Saint-Symphorien. Si les anciens du club ont pu donner quelques sourires en lever de rideau, les joueurs de Frédéric Antonetti ont eux, une nouvelle fois déçu. Défaite 0-1 sur la plus petite des marges.

Malgré la situation extrêmement périlleuse du club, le FC Metz célébrait ses 90 ans ce dimanche à Saint-Symphorien. « Profitons, ce sont des moments rares », déclarait Ludovic Obraniak au micro du speaker Lionel Schneider. Le légendaire Carmelo Micciche de son côté faisait savoir tout son bonheur de fouler à nouveau la pelouse du Stade Saint-Symphorien. Dans ce duel, onze « grenats » défiaient une équipe de onze « maillots third ». Auteur d’un doublé, le facétieux Sébastien Renouard lançait parfaitement les siens. Puis sur une galette de Franck Signorino, Hervé Tum marquait d’une reprise acrobatique (0-3 à la pause).

Olivier Cassan relançait les Grenats (1-3) mais se montrait malheureux en marquant contre son camp (1-4). La mobylette Danny Boffin sauvait l’honneur des siens d’un amour de ballon piqué devant le gardien (2-4).
Même dans le match des légendes, c’est l’équipe à l’extérieur qui l’a emporté à Saint-Symphorien. Sauf que cette fois, tout le monde a gardé le sourire à la fin.

Le FC Metz s’enfonce dans le pathétique

On ne s’attendait à rien, mais on est quand même déçu. Cela pourrait être le leitmotiv du FC Metz cette saison. Le meilleur moment du match aura surement été le coup d’envoi fictif donné par Sylvain Kastendeuch, joueur le plus capé de l’histoire des Grenats, chaudement applaudi par les courageux venus voir cette fête aux allures d’enterrement.

Les supporters du club à la Croix de Lorraine ne s’y sont d’ailleurs pas trompés, vilipendant leurs joueurs avec des chants explicites et des banderoles assassines. Les travées de Saint-Symphorien gardaient malgré tout le sourire en entonnant les louanges de la descente en National de l’ASNL. Comme quoi, l’herbe peut très bien être encore moins verte ailleurs.

Côté terrain, le FC Metz a bien évidemment une nouvelle fois déçu. Malgré un Lamkel Zé remuant (6’), c’est Belaïli qui a finalement ouvert le score pour Brest (0-1, 27’). Service minimum pour les Bretons, jamais inquiétés par les Messins, avec 59% possession pour les visiteurs et 10 tirs (tous hors du cadre).

Les Grenats ont terminé à 9

Comme si cela ne suffisait pas, le FC Metz allait sombrer dans le ridicule avec l’expulsion de Jemerson, auteur d’une prestation des plus médiocres – toutefois plus satisfaisante que celle d’Amadou Mbengue, selon Frédéric Antonetti – coupable d’une faute en position de dernier défenseur.

Avec toute la sagesse qu’on lui connait, Alexandre Oukidja dégoupillait et envoyait au sol un brestois, il est vrai sans grande virulence. Il n’en fallait pas moins au toujours très compétant Marc Batta pour sortir un autre carton rouge pour le portier Messin. Enfin, le but de Kiki Kouyaté refusé pour une position de hors-jeu, faisait office de cerise sur le gâteau d’anniversaire du FC Metz.

Si les amoureux du club à la Croix de Lorraine auront ressenti quelques micros instants de plaisir grâce aux anciens, ils ont vite déchanté devant ce FC Metz-Brest. Dans un match qui relève désormais de l’anecdote, Frédéric Antonetti s’est une nouvelle fois trompé dans sa tactique initiale. C’est le pauvre Amadou Mbengue qui en a fait les frais. L’an dernier il était la solution, cette année il fait partie du problème. Le technicien corse aura largement participé au naufrage (à tous les étages) des Grenats cette saison.

FC Metz – Brest : 0-1

Metz : Oukidja – Mikelbrencis (Centonze 46’), Mbengue (Niane 30’), Kouyaté, Jemerson, Delaine – N’Doram (Pajot 46’), Traoré, Sarr (Joseph 68’) – De Préville (C) (Caillard 82’), Lamkel Zé

Brest : Bizot – Duverne, Chardonnet (C), Herelle (Brassier 63’), Uronen– Magnetti, Agoumé, Mbock (Belkleba 63’), Belaïli (Saïd 75’) – Cardona (Faussurier 86’), Mounié (Satriano 63’)

Crédit photos : Julien Buret/LGM

Écrit Par

Les derniers articles

Oukidja et Caillard en pleine discussion

FC METZ

Guillaume Dietsch ? Alexandre Oukidja ? Marc-Aurèle Caillard ? Qui sera le gardien du FC Metz en Ligue 2 ? L’entraîneur des Grenats Lazslo...

Mathis Bouvret (en orange) portera le maillot des Metz Canonniers la saison prochaine ! Mathis Bouvret (en orange) portera le maillot des Metz Canonniers la saison prochaine !

METZ CANONNIERS

Les contours de l’effectif des Metz Canonniers continuent de se dessiner. Le club messin pourra compter sur pas moins trois meneurs la saison prochaine...

L'ancien Messin Gaëtan Bussmann vers l'ASNL ? L'ancien Messin Gaëtan Bussmann vers l'ASNL ?

FC METZ

La colonie grenat sur le point de s’agrandir à l’AS Nancy Lorraine ? L’ex messin Gaëtan Bussmann serait ciblé par Albert Cartier, qu’il a...

Jean-Armel Kana Biyik à l'entraînement avec le FC Metz Jean-Armel Kana Biyik à l'entraînement avec le FC Metz

FC METZ

La valse des départs continuent au FC Metz. Le club à la Croix de Lorraine a annoncé ceux de quatre joueurs. En effet Jean-Armel...

FC METZ

Le mercato grenat continue du côté de la section féminine. Alexandra Atamaniuk sort de sa “retraite” et rejoint le FC Metz. Une recrue un...

FC METZ

Premier joueur à prendre la parole cette saison, Habib Maïga a rappelé combien il était dévoué au FC Metz. A l’occasion de la conférence...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Guillaume Dietsch ? Alexandre Oukidja ? Marc-Aurèle Caillard ? Qui sera le gardien du FC Metz en Ligue 2 ? L’entraîneur des Grenats Lazslo...

FC METZ

La colonie grenat sur le point de s’agrandir à l’AS Nancy Lorraine ? L’ex messin Gaëtan Bussmann serait ciblé par Albert Cartier, qu’il a...

FC METZ

La valse des départs continuent au FC Metz. Le club à la Croix de Lorraine a annoncé ceux de quatre joueurs. En effet Jean-Armel...

FC METZ

Le mercato grenat continue du côté de la section féminine. Alexandra Atamaniuk sort de sa “retraite” et rejoint le FC Metz. Une recrue un...