Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

FC METZ

Clermont Foot 63 – FC Metz : Comme un air de Ligue 2

Au terme d’un match largement dominé par le Clermont Foot 63, le FC Metz a glané son troisième point en quatre rencontres. Les Messins confirment toutes les lacunes observées depuis la deuxième journée.

Les amoureux de la Ligue 2 auront sans doute apprécié le spectacle et l’ambiance de Gabriel Montpied hier après-midi. Le promu clermontois a montré de belles choses face à un FC Metz privé de Fabien Centonze et Thomas Delaine, blessés. Plus généreux dans l’intention, plus précis, les joueurs de Pascal Gastien auraient largement mérité les trois points. Mais c’était sans compter sur une réussite insolente des grenats en première période et quelques rares beaux mouvements des protégés de Frédéric Antonetti. Un penalty généreux et une boulette d’Arthur Desmas auront permis au messins de mener rapidement contre le court du jeu. Mais le mal est profond. Au point que l’on puisse presque se satisfaire du score au coup de sifflet final.

Crédit photo : FredericChambert/Panoramic

Absence de fond de jeu

Globalement mieux physiquement et techniquement que lors de leurs deux derniers matchs, les messins ont malgré tout brillé par leur manque de fond de jeu. Sans les deux latéraux habituellement titulaires, l’animation offensive grenat est en berne. Devant, la doublette Ibrahima NianeLamine Gueye semble bien trop limitée. Quant au milieu de terrain, le désormais nouveau joueur des Spurs, Pape Matar Sarr, prêté à Metz jusqu’à la fin de la saison peine à retrouver son niveau du premier match. Le jeune sénégalais ne peut clairement pas porter seul le rôle de meneur de jeu. Sans maîtrise dans l’entrejeu, rares furent les incursions messines dans les seize mètres clermontois. Une pauvreté technique et offensive qui semble s’accrocher au club à la croix de Lorraine qui n’a pas gagné un match de Ligue 1 depuis le 2 mai dernier à Dijon (1-5).

Des choix contestables ou un groupe trop faible ?

Les choix de Frédéric Antonetti commencent à poser questions. La non-titularisation de Sofiane Alakouch par exemple, alors que Fabien Centonze était indisponible. Une attaque sans leader technique et donc sans Amine Bassi, successeur théoriquement désigné de Farid Boulaya. Et que dire des remplacements de joueurs entrés en jeu depuis quelques minutes ? La victime du jour s’appelle Vagner Dias, entré à la 66′ et sorti à… la 90′ ! Le Cap Verdien n’avait certes pas réussi à relever le niveau d’une attaque déjà peu en vue (quatre tir cadrés), mais on peut comprendre sa colère à la sortie du terrain. Est-ce une nouvelle stratégie managériale ? Ou est-ce la conséquence d’une politique sportive et d’un recrutement qui montre déjà ses limites ? Peut-être s’agit-il d’un savant mélange des deux. Toujours est-il que le technicien corse semble parfois perdu dans ses choix et que les solutions lui manquent sur chaque ligne.

John Boye et Farid Boulaya manquent cruellement

Le premier n’a pas souhaité renouveler son bail. Et il est toujours libre à l’heure où nous écrivons cet article. Le second, à qui il reste encore une année de contrat, n’a pas non plus souhaité renouveler et attend désespérément une offre dans un club “plus huppé”. A eux d’eux, ils représentent ce qui manque le plus au FC Metz par rapport à l’an passé. Une assise défensive expérimentée et imperméable, et ce grain de folie technique dans les transitions offensives. Le président Bernard Serin a confirmé qu’un attaquant (Nicolas De Préville ?) était en approche d’ici à la fin du mercato. Pourtant, un joueur expérimenté par ligne n’aurait pas été de trop. Il est peu probable de voir John Boye faire demi-tour et reprendre son rôle de leader de la défense messine, mais qu’en est-il de l’international algérien ? Farid Boulaya reviendra-t-il dans le groupe ? C’est devenu presque indispensable.

La fin du suspense est proche, ce mardi à minuit les transactions devront être clôturées (sauf pour le Portugal pour qui la date est repoussée au 22 septembre). La trêve internationale permettra peut-être au meneur de jeu grenat de faire son retour dans le groupe avant la réception de Troyes. Mais une chose est déjà sûre, la victoire sera obligatoire.

Crédits photos : FEP/ FredericChambert /Panoramic

Écrit Par

Les derniers articles

INTERVIEWS

A l’issue du match contre les Neptunes de Nantes et la victoire 30-23 en Coupe de France, Louise Burgaard, arrière droite du Metz Handball,...

FC METZ

Le FC Metz a bouclé son mercato hivernal avec une seule arrivée et cinq départs. Le défenseur central tant attendu pour remplacer Kiki Kouyaté...

Metz Handball a écarté Nantes de sa route vers les demi-finales de la Coupe de France. Metz Handball a écarté Nantes de sa route vers les demi-finales de la Coupe de France.

METZ HANDBALL

Sans trop forcer et en faisant beaucoup tourner, Metz Handball s’est débarrassé des Neptunes de Nantes 30-23. La différence s’est surtout faite en deuxième...

FC METZ

La phase retour de la D2 Féminine commence ce weekend. Le FC Metz recevra Le Mans pour un match à six points face à...

+ DE SPORTS

Ugo Humbert va découvrir les joies de la Coupe Davis et de l’Equipe de France. Le Messin a reçu sa première convocation du capitaine...

CHRONIQUES

A la maison, le FC Metz s’est pris les pieds dans le tapis contre Rodez. Un nul 1-1 très embêtant dans une soirée où...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Le FC Metz a bouclé son mercato hivernal avec une seule arrivée et cinq départs. Le défenseur central tant attendu pour remplacer Kiki Kouyaté...

FC METZ

La phase retour de la D2 Féminine commence ce weekend. Le FC Metz recevra Le Mans pour un match à six points face à...

CHRONIQUES

A la maison, le FC Metz s’est pris les pieds dans le tapis contre Rodez. Un nul 1-1 très embêtant dans une soirée où...

FC METZ

Le traditionnel “deadline day”, dernier jour du mercato, est décidément agité du côté du FC Metz. Amadou Dia Ndiaye a annoncé plus tôt dans...