Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ CANONNIERS

Canonniers – Prissé Mâcon : une grande bataille pour la N1 !

Dans une ambiance survoltée, les Canonniers s’offrent un succès très précieux face à l’Etoile Sportive Prissé Mâcon (98-80), 4ème du championnat et concurrent pour la montée en Nationale 1.

Après la lourde défaite lors du derby contre Joeuf (92-58), les hommes de Stéphane Frentzel étaient attendus au tournant pour cette rencontre décisive face à l’une des équipes surprises de la saison : l’ES Prissé Mâcon. Un grand défi pour les Cannoniers en raison de l’absence de trois joueurs majeurs (Loic Akono, Florent Pietrus, Henok Affa). Des vides comblés numériquement par l’intégration de trois joueurs de l’équipe de Nationale 3 du Metz BC : Baptiste Guerandel, Noah Kouacou et … Mathieu Rigaux. Un dernier joueur qui aurait dû faire partie intégrante des Canonniers, il y a deux saisons, s’il n’avait pas été éloigné des terrains par de lourdes blessures.

Pour ce match exceptionnel, le coup d’envoi était donné par Jean-Pierre Siutat, président de la FFBB et Patrick Weiten, président du département de la Moselle.

Un début en fanfare

Le 5 majeur des Metz Canonniers
Etienne Ory, Kévin Kaly, Alexandre Karolak, Auston Calhoun, Gary Florimont

Alexandre Karolak lançait les hostilités pour les Canonniers avec un 3 points, moins d’une minute après le coup d’envoi. Les messins enchaînaient ensuite avec deux tirs primés pour prendre le large face à des Prisséens impuissants. Les coéquipiers de Gary Florimont étaient très efficaces offensivement et solides en défense contrairement à leurs adversaire. Les Canonniers terminaient alors tranquillement ce premier quart temps et menaient 28-12 contre des Bourguignons en difficulté.

La machine en marche

Les Cannoniers continuaient sur leur lancée bien que les joueurs de Prissé Maçon revenaient à 9 points, en ce début de période. Toujours dans une ambiance des grands soirs, les messins s’illustraient par leur puissance offensive et creusaient l’écart à 20 points. Karolak et Florimont étaient les leaders d’une équipe remaniée mais dominatrice. Excellents en transition, les Canonniers terminaient ce second quart temps avec 18 points d’avance (50-32).

Au début du troisième quart temps, les Messins reprenaient les hostilités face à une équipe bourguignonne en difficulté et qui tentait de réduire l’écart. Néanmoins, Metz restait bien en place offensivement à l’image de Karolak qui parvenait à inscrire un nouveau panier depuis la ligne des 3 points. Prissé-Mâcon revenait difficilement dans la partie mais la défense grenat, solide, freinait les intensions adverses.
Menés au score, les Tangos de Prissé-Mâcon s’exposaient et concédaient des fautes qui leur coûtaient des points. Les Cannoniers préservaient un avantage confortable de 17 points en dépit de quelques 3 points et lancers francs réussis de la part de l’adversaire (76-59).

Une fin en gestion

Les messins géraient leurs avance mais quelques fautes permettaient aux joueurs de Saône-et-Loire de réduire l’écart. Cependant, l’armada offensive mosellane restait toujours présente malgré la soudaine agressivité des Tangos.
Les lancers francs s’enchainaient pour les Canonniers jusqu’à la fin de la partie.
Et, dans une ambiance toujours aussi bouillante, les coéquipiers d’Alexandre Karolak s’imposaient 98-80 face à l’Etoile Sportive Prissé-Mâcon.

Les Metz Cannoniers remportent donc un match très important pour la montée en Nationale 1, face à un concurrent direct, et efface la lourde défaite subie la semaine dernière contre Joeuf. Cette 15ème victoire permet à l’équipe de Stéphane Frentzel de monter à la 2ème place du championnat, avec 4 points de retard sur le leader, l’Eveil Recy Saint Martin.

La galerie de ce Metz Canonniers – Prissé Mâcon

Crédit photo : Matthieu Henkinet

Écrit Par

Les derniers articles

INTERVIEWS

A l’issue du match contre les Neptunes de Nantes et la victoire 30-23 en Coupe de France, Louise Burgaard, arrière droite du Metz Handball,...

FC METZ

Le FC Metz a bouclé son mercato hivernal avec une seule arrivée et cinq départs. Le défenseur central tant attendu pour remplacer Kiki Kouyaté...

Metz Handball a écarté Nantes de sa route vers les demi-finales de la Coupe de France. Metz Handball a écarté Nantes de sa route vers les demi-finales de la Coupe de France.

METZ HANDBALL

Sans trop forcer et en faisant beaucoup tourner, Metz Handball s’est débarrassé des Neptunes de Nantes 30-23. La différence s’est surtout faite en deuxième...

FC METZ

La phase retour de la D2 Féminine commence ce weekend. Le FC Metz recevra Le Mans pour un match à six points face à...

+ DE SPORTS

Ugo Humbert va découvrir les joies de la Coupe Davis et de l’Equipe de France. Le Messin a reçu sa première convocation du capitaine...

CHRONIQUES

A la maison, le FC Metz s’est pris les pieds dans le tapis contre Rodez. Un nul 1-1 très embêtant dans une soirée où...

Vous aimerez aussi

FC METZ

La phase retour de la D2 Féminine commence ce weekend. Le FC Metz recevra Le Mans pour un match à six points face à...

METZ HANDBALL

Tenant du titre, Metz Handball rentre en lice en 1/4 de finale de Coupe de France face aux Neptunes de Nantes, des adversaires autant...

FC METZ

Le traditionnel “deadline day”, dernier jour du mercato, est décidément agité du côté du FC Metz. Amadou Dia Ndiaye a annoncé plus tôt dans...

FC METZ

Ce mardi (20h45), le FC Metz reçoit le Rodez AF à l’occasion de la vingt-et-unième journée de Ligue 2. Pour les Grenats, l’objectif est...