Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

METZ HANDBALL

Brest – Metz Handball : Une lourde défaite qui fait tache.

Ce Mercredi soir, les Dragonnes du Metz Handball se présentaient à Brest pour y disputer un choc du haut de tableau. Les deux équipes, invaincues jusqu’alors sont candidates aussi bien à la première place de Ligue Butagaz Énergie qu’au plus haut niveau Européen.

Une première mi temps explosive et une bagarre de gardiennes

L’entame du match se fait avec le 7 suivant côté Messin : Debbie Bont – Louise Burgaard – Olga Perederiy – Orlane Kanor – Tjasa Stanko – Laura Kanor – Hatadou Sako

Les messines démarrent la rencontre avec une belle intensité défensive ce qui leur ouvre la porte du premier but de la rencontre. Un exploit individuel de Isabelle Gullden permet aux Brestoises d’égaliser et malgré un mini break des Messines à 1 – 3 les débats sont rapidement intenses. Ana Gros est lâchée par la défense et ne se fait pas prier pour inscrire son premier but en pleine lucarne auquel Orlane Kanor répond avec un jump dont elle a le secret. Tjasa Stanko reçoit la première suspension de 2 minutes après une faute sur Ana Gros mais cela n’empêche pas à la marque des dix minutes d’observer que le tableau d’affichage rend compte d’un match toujours serré : 4 à 5. Dans la foulée Marie Hélène Sajka entre en jeu pour son deuxième jet de 7 mètre de la partie et parvient à refaire le mini break.
Orlane Kanor reçoit la deuxième suspension de deux minutes pour un fait de jeu et les Brestoises ne se font pas prier pour recoller au score dans la foulée (6-6, 12ème), profitant du but vide elles passent même devant pour la première fois quelques secondes plus tard.
A la 14ème Ailly Luciano prend son premier tir depuis l’aile mais elle ne trouve que le visage de Sandra Toft. La danoise, solide, se relève après quelques secondes et le jeu peut reprendre sans encombre. Les Bretonnes font désormais la course en tête et peuvent relâcher leur jeu, plus à l’aise elles font le break à la 16ème minute (9-7). Marie Hélène Sajka loupe un 7 mètres mais s’empare du rebond pour inscrire le but en deux temps et Hatadou Sako inscrit un but longue distance dans les cages vides au terme de l’action suivante pour remettre les compteurs à niveau (9-9, 18ème). Sako arrête un nouveau tir et serre les poings tandis qu’Orlane Kanor inscrit un nouveau but en contre attaque qui redonne l’avantage aux Dragonnes. Laurent Bezeau pose son temps mort dans la foulée pour réorganiser ses joueuses. (9-10, 19ème). Méline Nocandy se heurte à Ana Gros suite à une feinte de Louise Burgaard, la Slovène écope de deux minutes mais les jaunes et bleues ne parviennent pas à rentabiliser cette absence avec plusieurs échecs consécutifs face au but (11-10, 23ème). Astride N’Gouan réalise un beau travail défensif mais les offensives brouillonnes continuent, poussant Emmanuel Mayonnade à poser son temps mort pour offrir à ses joueuses des pistes supplémentaires. Sur l’action suivante, Sandra Toft réalise un pastis et il faut attendre un numéro de Marie-Hélène Sajka pour que le verrou ne saute (11 – 11, 25ème). Hatadou Sako s’illustre à son tour mais Manon Houette calle à deux reprises sur des tirs ouverts. Sandra Toft continue son festival alors que Tjasa Stanko tente un lob maladroit sur 7 mètre. Dans la foulée Méline Nocandy se rend coupable d’un retour défensif non maitrisé et quitte les siennes pour deux minutes. Dans la foulée Sako réalise à son tour un arrêt remarquable et bien que touchée au visage elle exulte. Les Messines reprennent les devants non sans mal avec Astride N’Gouan à la finition (11-12, 29ème). A la dernière seconde Tonje Loseth profite du but vide Messin pour égaliser et donner à cette partie disputée le score qu’elle mérite à la mi temps : 12 -12

Une démonstration Brestoise en deuxième mi-temps

C’est Olga Perederiy qui inaugure la deuxième période en profitant d’un ballon égaré près de la zone. Côté défensif on retrouve l’intensité du début de première mi temps et les Brestoises sont repoussées à plusieurs reprises. Cependant la limite entre l’intensité et la faute se présente rapidement et Orlane Kanor reçoit sa deuxième suspension. La défense est nettement moins compacte et Pauletta Foppa se charge de remettre le score à niveau. Sur l’action suivante, Méline Nocandy se fait malmener et les Dragonnes obtiennent un nouveau jet de 7 mètres, tiré par Manon Houette il est détourné une nouvelle fois par une Sandra Toft impressionnante. Brest profite de ces errances et prend des points (16 – 13, 34ème). Les Messines de retour à 7 contre 7 restent perméables et Emmanuel Mayonnade pose un temps mort autoritaire afin de resserrer un maximum de boulons de part et d’autres tout en confiant les clés du scoring à Camila Micijevic. Une stratégie mise en action sur le temps de jeu suivant mais qui aboutit sur un nouveau stop de la gardienne de Brest. Plusieurs joueuses de Laurent Bezeau montent en puissance à ce moment de la partie et il devient difficile de résister pour les messines. En danger de voir le match basculer définitivement à la 37ème minute (17-13) le salut Messin vient par Méline Nocandy qui est la première à trouver les filets brestois après de longues minutes d’échec. Emmanuel Mayonnade est contraint de poser un nouveau temps mort pour éviter à ses joueuses de prendre l’eau (19-14, 39ème).
Après un nouvel arrêt Brestois, Louise Burgaard se rend coupable d’une faute manifeste et quitte les siennes pour 2 minutes. Ana Gros inscrit le 7 mètre qui suit et Sandra Toft inscrit à son tour un but longue distance en profitant de la cage vide (21-14, 41ème). Le jeu Messin manque de fluidité, apparaît clairement grippé, les pertes de balle se multiplient et les tirs apparaissent de plus en plus forcés. Pour couronner le tout, Debbie Bont est contrainte à son tour à une grosse faute et les Mosellanes évoluent à nouveau à 6.
Dinah Eckerle fait son entrée mais ne peut rien face au handball Brestois (23-14, 44ème), Louise Burgaard inscrit un but en suspension rageur mais cela ne suffit pas à réveiller ses coéquipières et le cauchemar de cette deuxième mi temps continue. Alors que le collectif Brestois est en pleine réussite des deux côtés du terrain, le Metz Handball doit se reposer sur des individualités et les solutions se font rares (28 – 17, 53ème)
Emmanuel Mayonnade fulmine sur le bord du terrain mais rien n’y fait, ses joueuses sont étouffées par la défense et les transitions adverses, la fin du match est sporadique et le coup de sifflet final vient mettre fin au calvaire Messin : 30 – 19

Il faut remonter à la demi finale des playoffs 2012 face à l’Arvor 29 pour retrouver une telle défaite de Metz face aux Bretonnes. Il y aura énormément de choses à travailler pour les jaunes et bleues afin d’effacer cet échec cuisant, pourtant la prochaine rencontre au plus haut niveau se profile déjà puisque les Arènes recevront Rostov dans une poignée de jours.

Statistiques

Metz Handball

Hatadou Sako (8 arrêts / 27 tirs, 1 but / 1 tir), Dinah Eckerle (4/11)
Camila Micijevic (0 buts / 2 tirs), Astride N’Gouan (1/2), Meline Nocandy (3/6), Manon Houette (0/3), Debbie Bont (0/2), Tjasa Stanko (2/4), Orlane Kanor (3/9), Louise Burgaard (3/7), Laura Kanor (0/0), Marie Hélène Sajka (4/12), Ailly Luciano (0/1), Olga Perederiy (2/2)

Brest Bretagne Handball

Sandra Toft (18 arrêts / 35 tirs, 1 but / 1 tir), Agathe Quiniou (2/3)
Constance Mauny (2 buts / 2 tirs), Alicia Toublanc (1/2), Amandine Tissier (1/2), Ana Gros (9/14), Isabelle Gullden (3/4), Coralie Lassource (4/6), Laurene Catani (0/0), Sladjana Pop Lazic (0/1), Pauletta Foppa (3/3), Djurdjina Jaukovic (2/5), Tonje Loseth (1/2), Pauline Coatanea (3/3)

Source statistiques : LFH
Crédit photo : Matthieu Henkinet (archive)

Avatar
Écrit Par

Messin convaincu, fanatique de sports, photographe à www.MHphoto.fr et basketteur du dimanche.

Les derniers articles

FC METZ

Le FC Metz pourrait tenir sa première recrue pour la saison 2021-2022. Il s’agit de Lenny Joseph, 20 ans, attaquant du Puy Foot 43...

METZ HANDBALL

Ce Mercredi, les joueuses de Metz Handball ont poursuivi leur bonne série en signant face aux Nantes Atlantique Handball leur 3ème victoire de rang....

METZ HANDBALL

Opposé ce mercredi à Nantes dans un match en retard de la 2ème journée des playoffs de Ligue Butagaz Energie, Metz Handball s’est brillamment...

METZ HANDBALL

15 ans et 21 titres avec Metz Handball, Nina Kanto revient au sein du club mosellan pour entraîner et former les moins de 17...

FC METZ

Tout comme son homologue William Mikelbrencis appelé en Equipe de France U17, le jeune défenseur grenat a lui été convoqué avec la sélection française...

FC METZ

Récemment passé professionnel, le jeune défenseur est convoqué en équipe de France U17. Il n’a pas eu l’occasion de la porter qu’il troque déjà...

Vous aimerez aussi

METZ HANDBALL

Ce Mercredi, les joueuses de Metz Handball ont poursuivi leur bonne série en signant face aux Nantes Atlantique Handball leur 3ème victoire de rang....

METZ HANDBALL

Opposé ce mercredi à Nantes dans un match en retard de la 2ème journée des playoffs de Ligue Butagaz Energie, Metz Handball s’est brillamment...

METZ HANDBALL

15 ans et 21 titres avec Metz Handball, Nina Kanto revient au sein du club mosellan pour entraîner et former les moins de 17...

FC METZ

Tout comme son homologue William Mikelbrencis appelé en Equipe de France U17, le jeune défenseur grenat a lui été convoqué avec la sélection française...