All-Star LFH : De nouvelles récompenses pour Metz Handball

Habituellement décernées quelques jours avant la première journée de championnat, ces récompenses font figure d’exception en étant distribuées ce mois de juin par la LFH. Malgré les circonstances exceptionnelles, les supporters, entraîneurs et capitaines ont pu définir l’équipe-type 2020. 

Depuis la toute première cérémonie lancée en 2008, les Messines sont reparties avec a minima une distinction chaque année. Metz Handball est beaucoup moins représenté cette année avec 7 nominations et 3 couronnes (Meilleure Demi-Centre, Meilleure défense et pivot). La pluralité de solides adversaires et les absences des grandes habituées Manon Houette, Laura Glauser et Xenia Smits ont certainement pénalisé les Dragonnes. L’omission au poste Arrière Droit n’a pas non plus laissé indifférent mais les Mosellans s’en sortent honorablement au milieu de la domination Brestoise. Grâce Zaadi ne part pas en Russie les mains vides même si la capitaine messine aurait préféré porter son équipe vers la première place du podium. Astride N’Gouan complète le duo en étant élue meilleure défenseure et pivot. L’Internationale française est la nouvelle grande bâtisseuse du poste 3 depuis le départ de Béatrice Edwige et prend de plus en plus confiance dans sa finition. En concurrence, sa coéquipière Olga Perederiy n’aurait cependant pas volé la récompense tant l’Ukrainienne a marqué les esprits avec son agilité et sa détermination dès le mois d’août dernier. Hélas, pourtant meilleur entraîneur du monde et européen, Emmanuel Mayonnade laisse sa place au technicien du Brest Bretagne Handball, Laurent Bezeau

Si nous pouvons débattre sur la pertinence d’une récompense remise après seulement 19 rencontres disputées sur 28, il faut toutefois reconnaître la valeur gratifiante d’une telle reconnaissance après une saison de tous les dangers.

Le palmarès complet :