Rejoignez nous !

Bonjour, que cherchez vous ?

+ DE SPORTS

A la découverte de Thibault Hein, passion Metz Tennis de Table

Un Hein peut en cacher un autre ! Derrière l’aîné Gauthier, ancien joueur du FC Metz, se cache un autre sportif : Thibault, joueur de Metz Tennis de Table. Le cadet des deux frères s’est confié pour Let’s Go Metz sur ses passions, le ping et le football, avant d’évoquer des souvenirs sportifs, parfois cocasses, avec son frangin. Entretien.

Salut Thibault, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Moi c’est Thibault Hein, 22 ans. Je joue au club de Metz Tennis de Table depuis mes 15 ans. Depuis mes 10 ans je m’entraîne ici car j’ai fréquenté le Pôle Espoirs de Lorraine. Je m’entraîne moins désormais en raison de mes études. Je fais une école de commerce à Reims, j’ai terminé ma première année de Master en Marketing Communication Management.

On connaît tous ton frère Gauthier dans le football, mais toi ta spécialité c’est le tennis de table. Raconte-nous cela.

J’ai commencé le foot à 6 ans, puis le ping à 8 ans. De mes 8 ans à mes 11 ans, j’ai pratiqué les deux sports en simultané. J’ai dû faire un choix, tous les jours de la semaine je faisais soit du ping soit du foot. J’ai choisi le ping-pong, mes parents m’ont dit à mon frère et à moi de choisir entre le ping et le foot. (NDLR : Gauthier a également pratiqué le tennis de table)
Bon à ce moment-là il faisait froid, on était en hiver, j’ai choisi le tennis de table pour rester bien au chaud ! (Rires) Blague à part, j’avais plus de potentiel dans le ping que dans le foot.

Thibault et Gauthier, raquette en main dès le plus jeune âge !

Tu as joué au tennis de table avec ton frère donc ? Tu aurais une anecdote à nous raconter ?

Oui ! Des anecdotes, il y en a plein… Je m’entraînais toujours avec lui, on se tapait toujours dessus ! (Rires)
Tu peux demander à Gérald Didier (NDLR : ancien coach des frères Hein), deuxième séance à Thionville, mon frère s’est fait virer de la salle parce qu’on s’était tapé dessus ! On était compétiteurs dès le plus jeune âge… Mais il était encore plus mauvais perdant que moi ! La première fois que je l’avais battu à l’entraînement, il ne voulait plus jouer ! (Rires)

Vous vous êtes assagis mais au final vous êtes toujours mauvais perdants…

Ah ça c’est sûr, ça restera toujours ! Même si je ne suis plus à très haut niveau, je ne joue pas pour perdre. Même aux jeux de société, je joue pour gagner, quitte à tricher au Monopoly… (Rires)

Tu restes très proche de Metz TT, tu as joué pour le club cette saison ?

Oui, j’ai joué avec l’équipe de Nationale 3 mais avec le Covid on a joué que deux mois… J’étais numéro 1 de l’équipe au classement (500ème français), mais j’étais mieux classé avant. Il m’arrivait de jouer parfois pour l’équipe de Nationale 1. Je jouais souvent le derby contre Neuves-Maisons (54) car j’avais les crocs contre eux ! J’aurais même pu être appelé en PRO B sur un match de fin de saison 2015-2016, mais il faut être dans les 300 meilleurs français et j’étais… 301ème ! (NDLR : Thibault s’est ensuite éloigné du haut niveau pour se consacrer à ses études)

Thibault (à droite) en double avec Esteban Dorr, actuel joueur de Metz TT en PRO B.

J’imagine que tu as grandement suivi la saison des équipes féminine (PRO Dames, Ligue des Champions) et masculine du club ?

J’ai suivi les deux équipes bien sûr, peut-être un peu plus les garçons car je suis très pote avec Esteban Dorr, Corentin Mazaud et Florian Bourrassaud qui sont dans l’équipe. Je regardais les matchs en vidéo. Dommage pour les filles qui ont fait une belle saison, avec la victoire en finale de PRO Dames ça aurait été encore plus joli ! Les garçons ont eu un maintien assez facile, l’objectif a été réalisé.


Tu as d’ailleurs enfilé la casquette de coach pour Metz TT à l’occasion des animations estivales, une future vocation ?

J’aime bien faire ça. Cette année je faisais d’ailleurs un service civique dans un club près de mon école à Reims. J’aime bien transmettre ce que j’ai appris aux plus jeunes. Même si ce ne sera pas forcément leur sport principal, ils aiment progresser et recevoir des conseils. De là à en faire mon métier je ne pense pas mais j’apprécie le faire pendant mon temps libre.

Parlons foot, ta seconde passion. Il va falloir que tu nous expliques pourquoi un deuxième Hein n’a pas joué au FC Metz…

Mon grand-père, qui était un bon footballeur, disait que j’avais une meilleure vision de jeu que mon frère ! Mais j’étais lent… (Rires)
Blague à part, comme je le disais auparavant, j’ai dû faire un choix et comme on choisit toujours sur le moment présent, je me sentais mieux dans le Ping, je prenais plus de plaisir. Avec Gérald (son entraîneur), cela se passait super bien, les entraînements individualisés étaient sympas, je faisais de bonnes compétitions. Loïc Belguise (NDLR : actuel entraîneur de l’équipe PRO Dames de Metz TT) m’avait proposé la section sportive à Metz TT en 6ème. C’était cool car mon frère a intégré le FC Metz au même moment.

Les deux frères Hein et leur père sous les couleurs du FC Thionville.

Tu dois être fier de ton frère, ce n’est pas donné à tout le monde de jouer en pro dans son club de cœur…

Quand il a signé son premier contrat, on a tous fêté ça, surtout à Metz… On a grandi à Thionville. Le plus grand club de Moselle, et je dirais même de la région, c’est Metz. En étant mosellans on est tous fans du FC Metz donc le fait de le voir devant 20000 personnes au stade ça fait toujours chaud au cœur.

A l’inverse, comment vis-tu les critiques qu’il peut recevoir ? Certains disent que la famille est parfois plus affectée que le joueur lui-même…

Moi personnellement je n’ai jamais été affecté par les critiques. On (NDLR : joueurs et entourage) les regarde tous quand même, que ce soit positif ou négatif. On a toujours un œil sur le forum ou sur les réseaux pour voir ce qu’il se dit. Quand c’est positif c’est cool, quand c’est négatif… Des fois ça me fait rire. Par exemple, quand Gauthier a raté un péno important avec Auxerre la saison dernière, il me montrait les messages qu’il recevait : « Tu m’as fait perdre 20000€ t’es nul, t’es le pire joueur du monde…« , puis les insultes aussi j’en passe… C’est souvent les parieurs…

Tu vas forcément avoir un œil particulier sur la saison de Gauthier et de l’AJ Auxerre. D’un regard très extérieur, tu les sens bien pour la montée ?

Oui pourquoi pas ! L’an dernier ils ont fait une belle 6ème place, leur meilleur classement depuis quelques années. Il leur manquait peut-être un peu d’expérience dans le sprint final. De ce que mon frère me dit, il y a une bonne dynamique, ils ont conservé le même groupe que la saison passée à part quelques petits changements. En espérant une des deux premières places pour la montée directe, sinon les barrages.

Gauthier Hein sous les couleurs de l’AJ Auxerre. (Photo : FEP/Panoramic)

Quel regard portes-tu sur l’évolution du FC Metz, notamment depuis l’arrivée de Frédéric Antonetti ?

Au niveau des installations, au niveau du stade, il y a une grande évolution. On sent que le club n’a plus envie de faire l’ascenseur comme avant, mais d’avoir de belles infrastructures pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions afin qu’ils performent. C’est vraiment intéressant qu’ils investissent dans le développement du club, ça passe par là ! En espérant que ça paye sur le long terme pour rester en Ligue 1.

Un prono pour la saison des Grenats ?

Je pense qu’ils vont se maintenir assez facilement. Ils ont fait une grosse saison l’an dernier par rapport à d’autres saisons. Allez, je dirais que Metz finira entre la 8ème et la 13ème place !

Une question piège pour conclure : tu préfères que Metz TT gagne la Ligue des Champions ou que le FC Metz gagne la Coupe de France ?

Si mon frère jouait encore à Metz, je t’aurais dit que j’aurais préféré le voir gagner la Coupe de France mais il n’y joue plus. Je reste bien sûr fan du FC Metz mais ça fait 15 ans que je suis dans le club de Metz TT donc à choisir j’aimerais les voir gagner la Ligue des Champions. Mais bon si on peut avoir les deux ce serait magnifique !

Crédit photo : DR (fournies par Thibault)

Écrit Par

Les derniers articles

INTERVIEWS

Au terme d’une prestation collective intéressante face à Mérignac en Ligue Butagaz Énergie, Astride N’Gouan s’est arrêtée à notre micro pour évoquer la rencontre...

METZ HANDBALL

Sans avoir forcé leur talent, les Dragonnes ont triomphé sur Mérignac 32-18 ce mercredi aux Arènes de Metz. Loin de son meilleur niveau en...

FC METZ

Entraîneur de l’équipe réserve du FC Metz depuis cet été, Stéphane Saillant a déjà bien pris ses marques en Lorraine ! Le technicien revient...

METZ HANDBALL

Metz Handball n’est pas tombé dans le piège du Krim Mercator en s’imposant sur le fil. Si la victoire arrive au bout, elle n’a...

FC METZ

Privé de huit joueurs, le FC Metz s’est une nouvelle fois incliné en Ligue 1. C’est le Stade Rennais qui a profité cette fois-ci...

FC METZ

Le FC Metz a remporté son premier succès à l’extérieur sur le terrain de Brest. Les messines réalisent la très bonne opération du jour...

Vous aimerez aussi

FC METZ

Entraîneur de l’équipe réserve du FC Metz depuis cet été, Stéphane Saillant a déjà bien pris ses marques en Lorraine ! Le technicien revient...

FC METZ

Privé de huit joueurs, le FC Metz s’est une nouvelle fois incliné en Ligue 1. C’est le Stade Rennais qui a profité cette fois-ci...

FC METZ

Le FC Metz a remporté son premier succès à l’extérieur sur le terrain de Brest. Les messines réalisent la très bonne opération du jour...

+ DE SPORTS

Auteurs d’un début de saison convaincant en PRO B, les Messieurs de Metz TT comptent 5 points sur 6 possibles. Le nouvel entraîneur de...