Moselle Open 2019 : Le tournoi continue son ascension…

 

Ce mardi soir nous étions de passage au Waves Open 57. Le tournoi fête ses dix ans et au milieu des matchs de qualification au tableau principal se déroulait une fête dans la fête. L’organisation du Moselle Open avait déposé ses valises dans l’espace détente du tournoi pour y annoncer en grande pompe les contours de son édition 2019. Voici ce que nous en avons retenu…

 

Une édition propulsée en orbite

L’affiche et la communication de l’édition 2019 seront portés vers les étoiles, à l’image slogan du maillot porté lors de l’annonce par Eric Lucas le président du tournoi « les pieds sur terre, la tête dans les étoiles ».

 

En voici la vidéo de présentation officielle:

 

Les premiers noms

Une affiche, c’est un bon pas en avant en matière de communication. Mais en matière de sport, rien ne vaut l’annonce pure et simple d’un joueur qui sera présent sur le tournoi. Ce qui tombe bien, puisque les organisateurs avaient bien prévu leur affaire, avec non pas une annonce, ni deux, mais bien trois. De quoi lancer des conversations de toutes part…

Le premier joueur annoncé est David Goffin. Le belge a déjà gagné le tournoi en 2014. En parallèle, il est sorti vainqueur de 248 matchs dans sa carrière, ce qui l’a porté en finale de Coupe Davis à deux reprises, à huit finales en tournoi pour quatre titres. Son meilleur classement, une septième place mondiale, date de 2017 et il pointe aujourd’hui à la 23ème place du classement ATP.

 

Le second joueur confirmé est Nikoloz Basilashvili. Le géorgien de 27 ans est actuellement 16ème mondial, son meilleur classement en carrière. C’est donc à son meilleur niveau qu’il devrait se présenter au Moselle Open.

 

Enfin, le troisième joueur à avoir annoncé sa venue en Moselle sera en terrain connu puisqu’il s’agit d’un natif de Metz: Ugo Humbert. Actuellement classé 66ème mondial, sa carrière connait un véritable décollage ces derniers temps et il vient d’éliminer à Wimbledon un certain Gaël Monfils. Il pourrait à 21 ans, qui sait, saisir sa chance et gagner son premier titre à domicile…

 

Au delà de l’annonce..

… diverses prises de paroles ont eu lieu pour saluer le bilan, préparer l’avenir ou faire valoir des ambitions. En voici des morceaux choisis.

 

Le bilan des organisateurs

Avec une belle édition 2018 dans le rétroviseur, il fallait prendre le temps d’en tirer les acquis. C’est ce qu’ont fait Eric Lucas et Julien Boutter, respectivement président et directeur du tournoi.

La première satisfaction évoquée est celle d’avoir pu revoir des Français en haut du podium. Gilles Simon en simple et Nicolas Mahut accompagné d’Edouard Roger Vasselin en double.

Au delà de l’aspect sportif, diverses améliorations ont permis de rendre l’expérience du Moselle Open plus valorisante pour les spectateurs et elles ont porté leurs fruits puisque la demande en billetterie et en partenariats pour la prochaine édition est déjà très forte. C’est en ce sens que les organisateurs souhaitent continuer le développement afin de créer un réel spectacle autour des joueurs et des affrontements.

.

La parole aux officiels

La coutume est de donner la parole aux élus présents et représentatifs de l’événement. Ce soir, c’est Patrick Weiten qui rappelle l’importance d’un tel événement dans l' »eurorégion » qui est la nôtre avant de nous donner des nouvelles de la candidature de la Moselle au label Terre de Jeux, en vue des Jeux Olympiques de 2024, nous assurant avoir récemment reçu un courrier de Tony Estanguet promettant une venue prochaine. Selon le président du conseil départemental, le Moselle Open est aux hommes ce que le Waves Open est aux femmes, aussi chacun de ces tournois joue un rôle dans le rayonnement de la Moselle.

La parole passe ensuite à Marie Louise Kuntz, représentant la région Grand Est, qui rappelle que le Moselle Open fait partie des plus grands tournois mondiaux via sa classification ATP 250 et en ce sens représente une étoile du sport régional. Cette année l’appui du conseil régional se fera autour de la responsabilité environnementale, à travers la gestion des déchets et de l’énergie. Mais aussi via la mise en place d’actions à destination des enfants et du handicap.

 

Pour continuer à suivre l’actualité du Moselle Open et du Waves Open 57, suivez Let’s Go Metz !

 

Crédit photo: Matthieu Henkinet
Sauf affiche de David Goffin (Moselle Open), Nikoloz Basilashvili (Dilif) et Ugo Humbert (ATP)