La fiche du RC STRASBOURG

Désormais chaque weekend nous vous proposerons une présentation du futur adversaire du FC Metz. Nous y parlerons de son animation, de ses joueurs à surveiller mais également un potentiel scénario du match à venir.

Metz se déplace à Strasbourg ce dimanche pour un derby dès la 1ère journée du championnat.

Le Racing a déjà quelques matchs dans les pattes et non des moindres, trois matchs de tour préliminaire d’Europa League ! Certes, les adversaires ne sont pas de gros calibres européens mais l’intensité des rencontres face à des équipes comme le Maccabi Haïfa, habituées aux joutes européennes reste un avantage non négligeable au niveau de la préparation.

L’animation du RC Strasbourg

Dernier match en date, en Bulgarie face au Lokomotiv Plovdiv ( oui c’est un copie/collé ). Thierry Laurey a mis en place un 3-5-2, schéma établi pour permettre une rotation face à cet adversaire et envisager sereinement la première échéance en championnat. Les indicateurs les plus fiables sont les deux confrontations contre le Maccabi.

Il faut donc s’attendre à du grand art de la part de Thierry Laurey. Probablement une défense à cinq avec deux pistons. Trois milieux et deux attaquants ou la variante avec une seule pointe qui serait Ludovic Ajorque et Nuno Da Costa qui tournerait autour en 9 et demi.

De quelle manière le coach Alsacien va-t-il aborder cette rencontre ? Si comme à son habitude il souhaite mettre de l’impact au milieu de terrain alors il mettra en place une triplette Sissoko – Fofana – Martin. Ceci étant, Jean-Ricner Bellegarde fraîchement arrivé de Lens cet été, a réalisé de bons matchs depuis son arrivée.

Kenny Lala sera selon toute vraisemblance titulaire dans son couloir, il est rentré à la 65ème en Bulgarie. Quid du titulaire dans le couloir gauche.

Les Strasbourgeois sont sûrs de leur force, leur plan de jeu ne changera pas énormément de la saison dernière. Une triplette avec une densité physique au milieu sera mis en plus. La touche technique avec Bellegrade ou Thomasson arrivera après l’heure de jeu, si le scénario du match est en leur faveur.

Au-delà de l’animation, c’est l’état d’esprit que Strasbourg met dans chaque match, une équipe qui ne lâche rien, hargneuse parfois à la limite du raisonnable. Ça sera donc un combat avant tout. Une défense centrale très athlétique. Le recrutement de cet été et la promotion de jeunes du centre de formation a apporté une touche technique au milieu de terrain pour cette saison.

Les recrues

Pendant l’inter-saison le Racing s’est renforcé. Deux recrues qui restent dans le registre « Laurey » Lamine Koné de Sunderland et Alexander Djiku de Caen. Ce dernier possède un profil plus intéressant et un chouia plus technique. La plus belle acquisition reste le milieu Jean-Ricner Bellegrade du RC Lens.

Les joueurs à surveiller

Ludovic Ajorque est clairement le danger numéro 1, avec un Nuno Da Costa toujours à son service.

Jean-Ricner Bellegrade est l’homme en forme. Au vu de sa préparation et de ses matchs officiels, il a prouvé qu’il était capable de percuter énormément balle au pied.

Adrien Lebeau, certains ne le connaissent pas. C’est un jeune joueur issu du centre de formation Alsacien qui vient de signer son premier contrat pro cet été. Passé par le FC Metz, nul doute qu’il aura à cœur de jouer contre son ancien club. L’ancien pensionnaire du FC Trémery avait inscrit un but à Saint-Symphorien face à la réserve du FC Metz en N3 avec la réserve Strasbourgeoise.

Scénario du match

Juste avant la mi-temps, Jonas Martin déborde côté droit, double passement de jambe, le numéro 28 s’écroule en marchant sur le ballon au moment du contact avec Thomas Delaine. FAUTE pour le Strasbourgeois. Il s’occupe du coup franc. Il dépose le ballon sur la tête de Ludovic Ajorque seul au second poteau et qui ouvre la marque ! John Boye a eu tout le temps d’admirer la balle rentrer au fond des filets et perpétue ainsi la tradition du marquage très large des messins en Ligue 1.

1-0 pour les Alsaciens.

Seconde période soporifique, sept frappes pour le Racing contre une seule frappe de Boulaya sur coup-franc. Suite à une récupération d’Habib Maïga, Renaud Cohade sifflé tout le long du match, lance Niane côté gauche qui glisse le ballon à Diallo. Djiku inaugure sa première cape en championnat en lâchant un tacle glissé non maîtrisé. PENALTY ! Habib Diallo s’en charge et prend à contre pied Matz Sels.

Fin du match : 1-1 ! La Meinau siffle ses joueurs pour la première en championnat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *