Vincent Hognon revient sur la situation de Renaud Cohade

Lors de sa conférence de presse en vue de la rencontre face à Nîmes, le tacticien Messin n’a pas échappé à quelques questions sur l’absence répétée de l’ex capitaine Grenat dans les plans de l’équipe, il ne s’est pas défilé sans pour autant se dévoiler…

 

La situation de Renaud Cohade au FC Metz est particulièrement floue depuis plusieurs semaines, sa dernière titularisation remonte au 5 Octobre. Et comme il est relativement difficile de cacher sous le tapis un joueur de ce calibre, d’autant plus alors qu’il portait le brassard en début de saison, Vincent Hognon n’a pas échappé à quelques questions à ce sujet lors de sa conférence de presse en vue du match face à Nîmes. Voici sa réponse :

« Ce sont des choix qui sont faits comme ça, après il y a eu un changement de système aussi. Il y a une concurrence qui est installée entre différents joueurs, selon les postes, selon les systèmes. Par exemple si vous prenez le cas d’Habib Maïga dans ce système je n’ai quasiment personne pour le remplacer. Renaud ne peut pas, Victorien ne peut pas, Marvin ne peut pas… jouer à ce poste là. La plupart du temps quand Habib est obligé de sortir je suis obligé de changer de système et ces derniers temps j’ajoute un joueur offensif tout simplement. Ce sont des choix qui sont principalement liés au système et c’est plus dur sur certains postes que pour d’autres. Quand je fais un changement Habib Maïga pour Farid, je prends des risques parce que j’ai envie de gagner le match. »

Vincent Hognon a ensuite conforté l’importance de chaque joueur dans le vestiaire « On a toujours besoin de tout le monde […], tout le monde est important. », le tout sans citer le nom de Cohade pour autant.
Cette réponse que l’on pourra juger très politique ne fera sûrement pas taire les diverses rumeurs et spéculations qui circulent autour de l’ex Stéphanois, mais elle a le mérite de montrer que la situation de Renaud Cohade n’est pas aussi taboue au sein du club grenat que certains peuvent le penser. Malgré tout, l’espoir de le voir fouler une pelouse avec le maillot à la croix de Lorraine sur les épaules lors des prochaines rencontres semble assez faible…

 

Crédit Photo : Matthieu Henkinet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *