Tournoi de Basket 3×3 : Interview, photos et bonne ambiance

En marge du derby opposant les Canonniers à Joeuf Homécourt, de nombreuses animations étaient prévues aux Arènes ce Samedi. L’une d’entre elles : un tournoi de basketball 3×3 organisé conjointement par la Canal Basketball Association et le Metz BC. Après un tournoi mouvementé entre 6 équipes, nous avons pris le temps de poser quelques questions à Corentin Rodriguez, organisateur de l’événement.

Bonjour Corentin, est ce que tu peux nous présenter cette discipline particulière qu’est le basket 3×3 ?
Alors c’est une discipline qui existe depuis assez longtemps, qui vient des playgrounds sans être vraiment théorisée à l’origine. Ce qui s’est passé c’est que la FIBA a poussé pour qu’elle devienne olympique en 2017 et elle sera présente aux JO de 2020 à Tokyo et de 2024 à Paris. La Fédération Française de Basket essaie également de pousser sur le territoire avec des tournois et une Superligue avec le très connu Open de France. Maintenant on essaie de développer la chose vers un championnat 3×3 avec des plateaux réguliers et c’est dans cette dynamique qu’on a créé notre club.

Justement tu es en train de monter un club et une section avec le Metz BC, comment est ce que cela se passe ?
C’est génial, c’est un club qui a des ambitions, la tête sur les épaules et au sein duquel les gens sont très disponibles pour nous. J’anime leur créneau 3×3, on espère recruter de nombreux joueurs, communiquer dessus et monter de nombreux projets ensemble mais pour le moment c’est rêvé et je les remercie beaucoup.

C’est une entente qui s’est trouvé facilement où le projet est au long cours ?
Avec Metz ça s’est fait très rapidement mais j’ai galéré tout l’été et même toute l’année passée pour trouver des gymnases pour notre association. Ca a été très compliqué pour diverses raison, si tu n’as pas de piston ou si tu ne connais personne dans une mairie c’est difficile. Si il existe déjà un club de 5 contre 5, tu ne peux pas et certaines mairies ne répondent même pas. C’est en ça que le partenariat avec Metz est top et on ne peut que les remercier parcequ’ils nous font confiance et pour organiser un tournoi dans une salle comme ça, c’était un rêve de gosse.

Tu estimes à combien les personnes qui adhèrent au 3×3 ou qui sont susceptibles de participer à un moment ou à un autre sur Metz ?
Alors c’est très variable en fait parce que le 3×3 dans l’atmosphère actuelle on est sur de la consommation, il y a beaucoup de gens qui vont aller dans des Hoops Factory au Luxembourg, à Lille. Pour le moment on est pas très concernés mais ça va venir chez nous et ces joueurs là varient énormément. Ils vont faire un tournoi dans la semaine ou dans le mois, rien de plus et sans s’engager.
On pourrait avoir dans notre club une centaine de licenciés 3×3 mais il y a malheureusement beaucoup de gens qui ne s’impliquent pas ou qui ne veulent pas s’impliquer dans un club, d’autres qui n’ont pas les moyens de payer une licence ou encore certains qui n’y pensent pas. Donc au niveau de notre effectif on devrait tourner avec une vingtaine de joueurs et on aimerait bien convaincre les joueurs réguliers que l’on a sur Facebook, puisqu’on est avant tout une communauté de joueurs, de nous rejoindre. Notre groupe compte 150 personnes ce qui est assez énorme et malgré tout on ne décolle pas en terme de licenciés parce que les gens ont cette peur de l’engagement. Par contre quand les gens goûtent au 3×3 ils ne lâchent pas, c’est une discipline très séduisante et dynamique ou on a plus la balle et on a rapidement envie de plus pratiquer parce qu’on va se faire plaisir.

Aujourd’hui il s’agissait du premier tournoi de cet ordre à Metz, est ce que tu peux m’en dire un peu plus ?
En fait le club de Metz m’a proposé de monter ce tournoi il y a environ deux semaines et c’était un vrai challenge à relever, mais les joueurs ont répondu présents heureusement. C’est grâce à des personnes passionnées qu’on peut faire vivre la chose et ce n’était pas un challenge aisé. Beaucoup de personnes n’ont pas répondu au rendez vous, il y en a certaines qu’il y a fallu aller convaincre. Mais j’espère vraiment que cette vague 3×3 va prendre.
Notre but était d’animer, de montrer cette discipline, on a bien communiqué dessus mais on espère qu’à terme cela soit plus récurent.

Organiser ça aux Arènes ça a une petite saveur particulière aussi…
Comme je le disais, c’est un rêve de gosse. Pour moi il s’agit d’une des plus belles salles de Lorraine… Et déjà, jouer sur un parquet quand tu viens des playgrounds c’est incroyable, le ballon ne rebondit pas de la même manière, les impacts ne sont pas les mêmes et c’est un gros plaisir. L’ambiance assez feutrée, avec le job dating autour a permis aux joueurs de ne pas monter dans les tours et que ça se passe bien. D’un autre côté ça permet de montrer qu’il y a du basket à Metz et que ça a sa place dans une grande salle. Il y a une équipe de N2 performante, la plupart des joueurs du tournoi seront présents pour les encourager.
Globalement, jouer dans un cadre comme ça, c’est une fois dans une vie.

Est ce qu’on doit s’attendre à d’autres événements de la sorte par la suite ?
Oui, on est en train de travailler à une Ligue 3×3 avec le club de Metz. Du lourd arrive et il faut vraiment rester connectés, on va proposer des événements pour montrer le plus possible aux plus grand nombre cette discipline où c’est le plaisir qui prime. On veut que tout le monde ait le sourire avant comme après et que la balle orange soit un lien pour ça, tout simplement.

Si une personne qui lit cette interview veut rejoindre votre équipe de 3×3 comment ça se passe ?
C’est simple, ceux qui souhaitent participer au créneau 3×3 organisé avec le Metz BC il faut se rapprocher du club et venir au gymnase de l’Arsenal les Lundis à 20h15 et qu’ils prennent une licence. Il y a également un créneau de 3×3 souvent le Mercredi au club de Montigny, le LOSM. Pour les autres, on est tout le temps sur les playgrounds.
Et pour ceux qui aimeraient faire des tournois avec nous, on tourne beaucoup sur le Grand Est, qu’ils me contactent ou qu’ils contactent le Canal Basketball Association (canalbasketballassociation@gmail.com).

 

Liens utiles

 

La Galerie Photo de l’événement

 

Crédit photo: Matthieu Henkinet et Sophie Grivel (11, 12, 14, 15, 16, 27, 30)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *