Si on chantait…

« Les voir gagner c’est tout ce qui compte, on va montrer au reste du monde, que tous les supporters messins ne se déplacent pas pour rien… »

Évidemment si tu supportes Metz que depuis quelques années ou quelques mois, voire pire : que depuis qu’ils gagnent, nul doute que ces quelques paroles te sont totalement étrangères.

 

« On sera toujours là pour les suivre, la victoire c’est notre raison de vivre, sur le terrain ils tiennent bon, jamais de faux rebonds… »

Dans les années 90, j’étais alors jeune, beau et innocent, les échauffements d’avant-match terminés, les équipes rentraient aux vestiaires avant le coup d’envoi, et Saint Symphorien bouillonnait.

Des premières aux secondes, tous unis par une même passion, nous écoutions non sans une certaine ironie, cette hymne pop variété rock FM dans les hauts parleurs du stade.

« Oui chante avec nous ce refrain, à la gloire des champions de demain… ALLEZ METZ, POUR TOUJOURS AVEC TOI, ALLEZ METZ, ON T’EN FAIT LA PROMESSE, ALLEZ METZ, POUR TOUJOURS AVEC TOI, pour que la victoire reste à l’Est… »

Non mon pote, pas d’autotune, pas de vocodeur, pas de rythmiques sud-américaines, juste un bon hit rock bien oldschool avec de la guitare électrique, des arrangements à la Def Leppard, une petite sirène d’alerte en intro par-dessus les synthés, des mélodies simples et fédératrices, que du bonheur pour les quadra nostalgiques…

 

« Le onze grenat a une histoire, gravée à jamais dans nos mémoires, toujours à fond ils se donnent, souviens-toi de Barcelone… »

Ça c’était notre moment préféré de la chanson avec les copains, d’ailleurs si tu demandes aux « anciens » s’ils se souviennent d’une ligne de texte, ce sera forcément celle-là.

 

« Oui chante avec nous ce refrain, à la gloire des champions de demain… ALLEZ METZ, POUR TOUJOURS AVEC TOI, ALLEZ METZ, ON T’EN FAIT LA PROMESSE, ALLEZ METZ, POUR TOUJOURS AVEC TOI, pour que la victoire reste à l’Est… »

 

Et de finir par une montée d’un ton dans les aigus juste après le solo guitare… Écoute moi ça :

Tu trouves ça kitch à mort ?

Qu’on aille se faire enculer avec nos « sons » de vieux !

OK Je vois…

Ça me rend triste que tu le prennes comme ça, mais soit, admettons, tu réagissais déjà comme un connard pour Grayou et tu avais tort, alors je vais quand même t’expliquer où je veux en venir.

Depuis le début de saison, les résultats sont vraiment probants, limite exceptionnels, comme je le disais dans un de mes tweets, tous les voyants sont au vert à presque tous les étages, la Horda va faire son grand retour très bientôt, la tribune ouest n’a jamais été aussi « colorée » (sans aucune mauvaise allusion), la cellule de communication est en roue libre et nous propose sa plus belle prestation depuis des années, les travaux du centre de formation sont sur le point de démarrer, les projets se concrétisent, l’équipe est belle, notre entraîneur est beau, la ligue 2 c’est du miel…

Tous les ingrédients pour une ferveur populaire sont réunis.

Alors profitons-en, cela ne durera peut-être que le temps de la montée déjà presqu’annoncée.

Alors voilà, je me mets à rêver…

J’imagine Saint Symphorien, chaud bouillant, entonnant cet hymne en chœur, et « avec » le cœur.

Tous ensemble, Est, Ouest, Nord, Sud…

Ça se fait dans beaucoup de stade, et c’est toujours très émouvant.

Et je pourrais en montrer tellement d’autres…

Alors maintenant, réécoute la chanson de tout à l’heure et imagine les 5/10/15000 supporters messins présents au stade, qui chanteraient tous ensemble avant l’entrée des joueurs.

J’en ai des frissons !

Donc voilà, en guise d’humeur, je me permets de lancer cette requête auprès de la cellule de communication, car certaines habitudes du passé méritent d’être réétudiées et remises en place.

C’est le bon moment ! Et peu importe les réfractaires, il y en aura toujours.

Et sinon ? Et bien j’en ai bien une autre de requête, et là pour le coup j’ai bien peur qu’elle fasse l’unanimité…

Mais je vais essayer de tempérer les propos et d’être très diplomate.

C’est l’heure de faire une « intervention » comme on dit dans le milieu ».

Lionel, assieds-toi, nous avons à te parler.

Mon cher Lionel, toi notre bien aimé speaker, animateur, chauffeur de salle, je ne te connais pas personnellement, mais tu m’as l’air réellement sympathique, un vrai passionné du club.

Et je te le dis sans ironie.

L’émotion est palpable quand tu cries au peuple grenat le prénom du joueur qui vient de marquer. Tu pourrais y laisser ta voix et même tes tripes, la joie transpire de ton timbre, et j’imagine que derrière tes lunettes, tes yeux brillent et les larmes coulent fréquemment.

Je sais malheureusement que tu entends beaucoup de choses négatives à ton sujet, et que tu réagis souvent mal aux critiques, c’est en tout cas ce qui se dit en coulisse.

Je sais aussi que parfois, des propos malveillants te blessent, à juste titre, et que cela te touche au plus profond de ton âme. Après tout, tu essaies juste de faire les choses bien, en y donnant tout ce que tu as, mais malgré cela tu es incompris et malheureusement de plus en plus mal aimé et moqué.

Pourtant Dieu sait combien l’exercice de speaker nécessite un courage certain et beaucoup de professionnalisme pour affronter le regard et le jugement de milliers de personnes.

Mais toi, tu le trouves ce courage et crois-moi, tout le monde n’en serait pas capable.

Alors voilà ce que je te propose.

Tu restes en poste, tel que tu es, avec toujours la même passion, et la même bonne humeur.

Tu restes, et surtout tu continues de kiffer comme tu le fais.

Mais on va juste essayer d’améliorer 2/3 p’tites choses, si tu es d’accord, pour ton bien, et pour le nôtre. Tu verras tu ne regretteras pas.

On va y aller progressivement pour pas trop bousculer les habitudes, et démarrer par des trucs simples à mettre en place.

Tu vois par exemple, quand tu lances des « Ici c’est… » je sais que tu penses bien faire, mais c’est aux différents groupe de supporters de faire ça. Surtout quand le stade n’est pas encore chaud ou pire lorsqu’il y a majorité d’ultras et de footix from Paris ou Marseille.

Souviens-toi ces dernières années, tu nous as fait le coup de lancer un « Ici c’est… » face à Paris avant le match. Tu te souviens de cet instant ? Tu te souviens de la réponse ? Tu vois où je veux en venir ?

Voilà donc ça c’est valable aussi pour les clapping de la tribune Ouest. C’est leur truc, ils le font bien, au bon moment, alors faut leur laisser. Vraiment.

Ensuite, il y a le fameux « Chhhhhhh… » après le nom du joueur.

Comment dire… ça met tout le monde mal à l’aise, même les supporters adverses.

Samedi soir, j’ai maté le match en replay car je n’ai pas pu me rendre au stade pour la venue des chtis, et même devant la tv sur mon canapé j’savais plus où me mettre.

Alors essaye, juste pour voir hein bien sûr, tu fais exactement la même chose, mais tu enlèves le « Chhhhhhh… », comme avant finalement.

Tu répètes le prénom 3 fois, et tu finis par un 4ème en saccadé par exemple :

-Habiiiiiiib ?

– Dialooooooo !!!

-Habiiiiiiib ?

– Dialooooooo !!!

-Habiiiiiiib ?

– Dialooooooo !!!

– HA – BIB !

– DIA – LO !

Voilà, c’est tout simple, ça suffit, j’suis certain que ça plaira à tout le monde et surtout finis les « Chhhhhhh… » qui nous mettent tous hyper mal à l’aise.

Pour le moment c’est tout ce que je vais te proposer comme petite modification, c’est déjà pas si mal pour commencer, et tu verras direct la différence.

Et comme chez Let’s Go Metz on aime bien le dialogue, je te propose de me contacter en message privé si tu as des choses à ajouter, des griefs contre cette intervention, ou tout simplement si tu veux qu’on se boive une petite bière tous ensemble pour en discuter entre adultes, entre passionnés, et voir ce qu’on pourrait faire pour améliorer l’ambiance.

En attendant, je te souhaite, à toi et à l’ensemble des supporters grenats, une belle trêve internationale.

Et pour ceux qui attendaient une humeur avec des gags et des montages photos, je vous prie de bien vouloir m’excuser mais il faudra attendre un petit peu. N’ayant pas pu me rendre au stade pour la réception de Lens, je me voyais mal parler du match.

Bisous sur les fesses et à très bientôt ! N’oubliez pas d’aller soutenir les filles aussi !

Fox Mulder

Un commentaire

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *