Les résultats des Messins aux Trophées UNFP

 

Ce Dimanche soir se tenaient les remises des Trophées UNFP, cinq joueurs et une joueuse Messin(e)s étaient en lice pour soulever une récompense. Voici le récapitulatif des résultats !

Voici les messins qui étaient nommés et le résultat de leur catégorie:

MEILLEUR ENTRAÎNEUR DE LIGUE 2

L’entraîneur du FC Metz Frédéric Antonetti était en lice avec pour principal concurrent Jean-Marc Furlan, lauréat en 2005 et 2015, pour le titre de meilleur coach de L2 cette saison. Étaient également nommés les entraîneurs du Clermont Foot Pascal Gastien, de l’US Orléans Didier Ollé-Nicole et du Grenoble Foot 38… Philippe Hinschberger.

 

Pascal Gastien remporte le trophée, récompensant sa saison moyenne avec Clermont.

Le coach messin aura surement été pénalisé par la situation particulière à laquelle il est confronté et qui a poussé le club à adopter une organisation inédite. Cela ne l’a pas empêché de jouer un rôle primordial dans la réussite de cette saison et à défaut d’obtenir ce trophée, il a le soutien de tous les supporters Messins.

.

MEILLEUR GARDIEN DE LIGUE 2

Comme tous les ans, il aura été difficile de choisir le meilleur gardien de Ligue 2. Auteur d’une superbe saison, Alexandre Oukidja (23 buts encaissés) a été l’un des hommes forts des bons résultats du FC Metz et était logiquement nommé. Le Brestois Gautier Larsonneur a également brillé sur cet exercice, mais le gardien de l’équipe de France espoir a tout de même encaissé 34 buts. A l’inverse, le Parisien Vincent Demarconnay (18 buts encaissés), le Lensois Jean-Louis Leca (25 buts encaissés) et le Troyen Mamadou Samassa(28 buts encaissés) faisaient office d’outsiders.

 

Vincent Demanrconnay remporte le titre, ses 23 clean sheets et le faible nombre de buts encaissés auront fait la différence. La fin de saison exceptionnelle d’Alexandre Oukidja n’aura pas permis de compenser les statistiques mais l’auront au moins fait passer en Moselle de « transfuge Strasbourgeois » à chouchou des supporters grenats.

 

MEILLEUR JOUEUR DE LIGUE 2

Pour le titre de meilleur joueur de L2, la lutte a été acharnée. Auteur de la meilleure saison de sa carrière avec 27 buts et 6 passes décisives, l’attaquant du Stade Brestois Gaëtan Charbonnier était un concurrent de poids. Face à lui, le buteur des Grenats Habib Diallo et ses 26 buts et 4 passes décisives, Renaud Cohade la pierre angulaire du jeu Messin et Farid Boulaya l’international algérien qui avait réussi un début de saison tonitruant. Le jeune Lorientais Alexis Claude-Maurice avait également bien mérité sa place dans la sélection.

 

Gaëtan Charbonnier remporte le trophée, au nez et à la barbe des trois messins qui étaient pourtant en embuscade. Un résultat forcément décevant pour les grenats qui ont pourtant réalisé une saison exceptionnelle et qui souffrent certainement de la confusion entre « meilleur buteur » et « meilleur joueur »…

 

MEILLEUR ESPOIR DIVISION 1 FÉMININE

Sur les cinq joueuses nommées pour le titre de meilleure joueuse du championnat féminin, on retrouvait la Messine Léa Khelifi ! Elle avait comme adversaires des joueuses de tallent : Selma Bacha (OL), Elisa De Almeida (PFC) et deux joueuses du PSG, Sandy Baltimore et Marie-Antoinette Katoto.

 

La Messine n’a pas eu l’honneur de se voir remettre le trophée, puisqu’il a été remis une nouvelle fois à Marie Antoinette Katoto. Léa Khelifi aura toutefois réalisé une saison plus qu’encourageante et son avenir s’annonce brillant, à Metz comme en Équipe de France.

.

 

ÉQUIPE TYPE DE LIGUE 2

Il n’y avait pas de nomination mais on les y attendait. Malgré le fait qu’ils aient été snobés dans les autres catégories, sept joueurs Messins se glissent dans le 11 de l’année: Thomas Delaine, John Boye, Stoppila Sunzu, Renaud Cohade, Farid Boulaya, Habib Diallo et Opa Nguette.
Renaud Cohade « le chauve le plus célèbre de Moselle », comme présenté dans un magneto, a pu prendre la parole quelques secondes pour évoquer son soutien Fréderic Antonetti.
.

LE BILAN

Les Messins et la Messine pourtant sélectionnés en nombre, n’auront pas rencontré le succès escompté. Ils pourront cependant se réconforter avec le sentiment du travail bien accompli, entre le maintien des féminines et le titre de Ligue 2. Nous sommes nombreux à avoir déjà hâte de les retrouver sur les terrains pour démontrer leurs talents dès la saison prochaine.
Félicitation à tous les nommés !
.