RC Metz Moselle – Colmar Rugby Club : continuer sur la lancée…

La coupe du monde a beau avoir lieu à l’autre bout du monde, du côté du RC Metz Moselle les regards ne sont posés qu’en direction d’un seul objectif… La montée en Fédérale 2 (4ème division) est l’ambition première de cette équipe qui défend haut ses couleurs depuis le Stade de La Grange aux Bois. Allègrement vainqueurs de leurs deux premières rencontres, les locaux comptent bien garder la même dynamique lors de ce nouveau match à domicile qui les oppose aux promus du Colmar Rugby Club.

 

Le premier match à domicile avait été un modèle de domination face au RC Haguenau (58 à 13) et le premier déplacement face à l’Entente Montbéliard Belfort ASCAP Rugby n’avait pas laissé beaucoup de doutes (12 – 28). Avec 9 points engrangés, le RC Metz Moselle fait déjà la course en tête au classement de Fédérale 3, tandis que les Colmariens s’accrochent à une belle 5ème place pour un promu avec une victoire et une défaite.

En ouverture de cette après midi de Rugby, l’équipe espoir du RC Metz Moselle s’est imposée sur le score fleuve de 43 à 10 (31 – 7 à la mi-temps), sous une pluie battante. Une première bonne opération dans une journée qui en appelle une autre…

Du côté de la composition de départ de l’équipe « A » messine, quelques changements par rapport au précédent match. Au poste de talonneur Habert prend la place de Rouyer. En demi de mêlée Guy est préféré à Grandemenge. Au poste d’ailier droit Knaff est titularisé à la place de Lopez et Ait El Kaid prend la place de Baty à l’arrière.

 

Le match démarre difficilement pour les Messins, qui sont contraints à la faute dès la deuxième minute et font les frais de la première pénalité du match. Colmar prend les devant 0 – 3, mais cela ne dure pas puisque la réaction est immédiate, les locaux obtiennent une mêlée à l’entrée des 22 mètres qui, bien négociée par un jeu collectif léché permet à Guerimand d’aplatir quelques secondes plus tard dans l’en but adverse. Ce premier essai, converti par Browne, donne l’avantage au RC Metz : 7 – 3. La marque est accentuée dès la dixième minute avec une pénalité bien positionnée que l’Irlandais convertit sans mal: 10 – 3.

A la 18ème et la 20ème minute les Messins loupent deux occasions d’aggraver le score, la première sur pénalité alors que la balle est tombée avant d’être frappée et la seconde sur un essai de Guerimand, justement refusé par l’arbitre.
A la 28ème minute Colmar parvient à sortir de son camp après de longues périodes d’occupation, via une percée de son numéro 12. Les Messins sont rapidement poussés à la faute dans cette séquence et concèdent une pénalité : 10 – 6. S’en suivent quelques phases de jeux maladroites de part et d’autre qui se terminent par une nouvelle pénalité, cette fois en faveur des locaux, convertie par Browne. L’écart se creuse à nouveau: 13 – 6.

Dans les minutes qui suivent, les deux équipes sont réduites à 14 alors que l’arbitre assène les deux premiers cartons jaunes de la partie lors d’actions quasi successives. La dernière minute de la mi temps se termine par un maul pénétrant jusqu’à l’en but par les Messins mais sans aboutir à un essai.

Les deux équipes retrouvent le vestiaire sur le score de 13 à 6.

De retour des vestiaires, l’équipe Messine reprend sa marche en avant mais subit rapidement un double coup dur. Lors d’une phase offensive deux joueurs se heurtent à la tête et restent au sol et le jeu est stoppé. Le premier, Guerimand se relève après un moment, mais Celic reste de longues minutes au sol le temps que le staff médical puisse s’assurer de sa santé. Le numéro 11 Messin finit malgré tout par se relever, non sans mal, pour quitter le terrain sous les applaudissements.
Quelques minutes plus tard, un joueur de Colmar se rend coupable d’un très mauvais geste sur le numéro 12 messin alors qu’il est en l’air. Le joueur du RC Metz Moselle est cette fois contraint de sortir du terrain, tandis que le Colmarien n’écope que d’un carton jaune…

Pendant les dix minutes qui suivent, les messins s’attachent à enfoncer la défense adverse par des phases de jeu courtes à la main. Les efforts finissent par payer puisque Raynal parvient à concrétiser les efforts des siens en inscrivant le premier essai de la mi-temps à la 61ème. C’est transformé et le score continue de croître : 20 – 6.

A la 66ème minute le numéro 5 de Colmar parvient à percer le rideau Messin et l’action se termine par un nouveau coup de pied de pénalité réussi: 20 – 9. Malgré tout, les joueurs locaux ne comptent pas en rester là et réalisent une superbe action collective pour remonter le terrain et inscrire un nouvel essai, par l’intermédiaire de Tachousin: 27 – 9 à la 72ème minute.
Pour terminer en beauté, le RC Metz enfonce le clou lors de la dernière action du match en trouvant une touche parfaite, qui une fois bien négociée par une ultime poussée collective permet à Raynal d’inscrire un dernier essai pour le spectacle… et le bonus offensif. Une fois transformé, il porte le score final à 34 – 9.

Victoire du RC Metz Moselle: 34 à 9

 

Ce Dimanche, le promu Colmarien se sera fièrement battu sur le terrain de La Grange aux Bois, en obtenant des pénalités sur ses trois principales percées offensives, mais le bilan reste trop faible pour espérer ébranler un solide effectif Messin résolu à la victoire. Avec ce match le RC Metz démontre à nouveau qu’il a de l’allure en tant que premier de sa poule de Fédérale 3.

Le prochain match à domicile aura lieu le 20 Octobre face au CR Illkirch Graffenstaden, après un déplacement à Chalon sur Saône le 13 Octobre.

 

La galerie du match

 

Crédit photo: Matthieu Henkinet