Quelle part des droits télé pour le FC Metz ?

La répartition des droits audiovisuels pour la Ligue 1 et la Ligue 2 viennent d’être rendus publics. Ils permettent chaque année de donner un complément financier non négligeable aux clubs, selon l’exposition dont ils ont bénéficié pendant la saison et leur classement.

En Ligue 1, c’est comme d’habitude le PSG qui se taille la part du lion et empoche la coquette somme de 59 861 058 €, suivi par Lyon justement et ses 48 238 879€ et l’OM qui empoche 46 662 615€. Le LOSC qui a pourtant fini deuxième du championnat, ne touche que la 5ème dotation avec 38 376 383€, en étant devancé également par Saint-Etienne (40 438 083€). En bas de tableau, c’est Dijon avec 19 071 205€ qui est le moins bien loti, non loin d’Amiens qui empoche 19 362 615€.

En tout et pour tout les clubs de Ligue 1 se partagent plus de 602 millions d’Euros. Du côté de la Ligue 2, ce n’est pas tout à fait la même chose, puisque la bourse globale est de seulement 93.7 millions et les dotations sont plus lissées.

 

 

Bien que le fossé soit énorme entre ce que touchent les clubs de Ligue 1 et ceux de Ligue 2, le FC Metz a trusté le sommet de la Ligue 2 et a bénéficié d’une visibilité intéressante sur diverses antennes. En conséquence, le club à la croix de Lorraine devrait empocher la somme de 5 700 000 € (il n’y a pas de hasard en Moselle). A l’opposé du classement le Red Star va toucher 4 070 000.

Les sommes de Ligue 2 semblent ridicules en comparaison à celles touchées par les clubs de l’échelon supérieur. 13 millions d’écart entre le moins doté de Ligue 1 et le champion de Ligue 2. L’an passé, le FC Metz avait touché 16 100 000€ pour sa 20ème place. Pourtant, cela pourrait encore se creuser dans les années à venir, en raison notamment des derniers appels d’offres concernant la diffusion des matchs, qui se sont arrachés à prix d’or.

Il sera donc de bon ton de rester en Ligue 1 à l’avenir…

 

Source des chiffres: L’Équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *