PAROLE ADVERSE : Nîmes Olympique – FC Metz

 

Ce soir, nos grenats affrontent le Nîmes Olympique au stade des Costières. La parole est donc donnée à Bill, l’un des rédacteurs du compte Le 11 de Nimes

Salut peux-tu te présenter en quelques mots pour les lecteurs ?

Salut, Bill du 11 de Nîmes, on est une page qui suit Nîmes depuis 5 ans, on dit nos conneries et nos pensées sur Twitter, Insta et Facebook et je l’espère très bientôt sur une page web. Depuis la saison passée, on tient une émission radio sur RAJE en FM tous les mardis en direct à 19h où l’on reçoit joueurs, supporters et invités en lien avec le NO

Depuis quand supportes-tu le Nîmes Olympique ?

Je supporte Nîmes depuis tout petit et le vrai déclic s’est fait lors de la saison 2004-2005 où Nîmes, alors en National, fait une épopée incroyable en Coupe de France en éliminant successivement 4 équipes de L1 (Sainté, Ajaccio, Nice, Sochaux). Ça a été mes premiers matchs à Nîmes et depuis je n’ai plus lâché…

Nîmes est actuellement lanterne rouge du championnat (avec un match en retard) et n’a gagné que deux matchs depuis le début de la saison, que faudrait-il changer selon toi pour que vous puissiez repartir sur une bonne dynamique ?

À vrai dire, à changer, pas grand chose… La mentalité reste bonne dans le groupe. Les contenus des matchs sont plus faibles que la saison passée mais pas alarmants non plus. Notre milieu est tout nouveau, jeune et inexpérimenté. Notre attaque a été pillée littéralement cet été ce qui fait que nous nous retrouvons sans attaquant digne de ce nom pour la L1. Ce qu’il faudrait changer, c’est un entraîneur un peu plus soutenu par sa direction et des renforts offensivement. Il ne manque pas grand chose, mais c’est déjà trop pour enrayer la machine nîmoise qui tourne au ralenti actuellement malheureusement…

Quelle est l’attitude des spectateurs des Costières envers les joueurs ? Ils continuent de les encourager ou au contraire, ils sont de moins en moins indulgents envers les joueurs et peut-être aussi la direction ?

Pour l’instant, le public reste correct avec les joueurs. Tout le monde reste conscient que beaucoup de joueurs ont permis au NO d’être aujourd’hui en L1. Après, cela fait quelques temps que nous n’avons plus joué à domicile, et les mauvais résultats se sont enchaînés depuis. Nous allons voir comment le public va réagir mais je ne pense pas que les joueurs soient les plus à « incriminer » dans cette affaire : ils font avec leurs moyens. Si attitude véhémente il doit y avoir, je pense qu’elle devrait plutôt se manifester contre le président Rani Assaf, dont le public nîmois est redevable de son apport au Club depuis sa reprise en main du NO, mais qui est absent au quotidien dans la gestion. C’est un gros frein à l’émancipation du club et c’est ce qui cristallise le plus de tensions à Nîmes, notamment entre le coach, le staff et le directeur sportif. Ils sont un peu livrés à eux-mêmes et c’est justement le rôle d’un président d’éviter cela.

Comment vois-tu la suite de la saison pour vous ?

Je ne suis pas forcément de nature optimiste mais malgré tout, j’y crois encore pour plusieurs raisons. D’une part, nous avons un match en moins à domicile (Rennes). Deuxièmement, nous récupérons tous nos joueurs progressivement. L’ambiance, même si quelque peu plombée par le classement, semble être toujours bonne au sein du groupe. Et puis je ne peux pas m’imaginer une fin de règne pour le coach Blaquart à Nîmes sur une descente, ce serait trop injuste par rapport à ce qu’il a fait et ce qu’il a apporté au Nîmes Olympique. Tout va aussi dépendre des joueurs que nous allons prendre au mercato. Pour être très honnête avec toi, je ne nous vois pas nous maintenir si nous ne recrutons pas des joueurs avec un vrai apport offensif cet hiver. Ça me parait très difficile autrement…

Que penses-tu du FC Metz en général ? Et cette saison ?

J’ai très peu vu jouer Metz. L’an passé un peu plus. Metz reste un club historique du foot français. J’en garde un bon souvenir de 2016 à Nîmes. Metz semble être une équipe physique et dense, avec des ailiers rapides, mais avec une vraie faiblesse pour faire du jeu. Nous avons un peu de mal face à ces blocs denses. La patte Antonetti semble toujours intacte à Metz. L’épisode avec Cabit n’a pas dû soigner les têtes chez vous… Des victoires face à des équipes en crise (Sainté et Monaco) et une victoire à l’arrachée face à Nantes. Je suis un peu étonné car le groupe messin me semblait bien étoffé avec des joueurs comme Diallo ou N’Guette.

Comment le match de samedi va se dérouler selon toi ? Ça sera déjà un match capital pour les deux équipes ?

Match crucial pour nous surtout. Si l’on perd, nous serons pour la première fois vraiment décrochés. La victoire est déjà quasi impérative. Je m’attends vraiment à un match avec de la tension, beaucoup d’impact physique. Nos joueurs auront la pression du résultat et seront poussés par les Costières. L’entame de match sera primordiale pour nous… Plus capital pour Nîmes que pour Metz pour moi.

Le joueur à suivre selon toi chez vous ? Le joueur que tu redoutes chez nous ?

Zinou Ferhat. Il avait fait un excellent début de saison mais traîne la patte depuis septembre et sa blessure. Il revient progressivement. C’est l’atout offensif ++ de Nîmes qui doit nous porter vers le haut et faire la diff’. C’est un fin dribbleur, athlète, complet, capable de fixer, de marquer, d’éliminer et en un contre un, il peut être redoutable. Notre mordant offensif doit passer par lui. Si il est en forme, il peut faire très mal.

Chez vous, je dirais N’Guette que j’aimais bien à Valenciennes. Je ne sais pas si son début de saison est satisfaisant ou non mais c’est un joueur qui peut être très dangereux tout comme Diallo.

Comment vas-tu vivre ce match, à la TV ou tu comptes te rendre au stade ?

Le match au stade comme toujours, j’en ai raté qu’un en L1 et quelques-uns en L2 depuis 5-6 ans… Donc c’est pas maintenant qu’on va lâcher!

Un prono ?

Victoire 2-1, dans la douleur mais qui peut poser les bases d’un renouveau et d’un mois de décembre compliqué à venir. Nous allons jouer un peu dos au mur pour la première fois depuis longtemps. J’espère que ça va nous sourire et surtout que le public nîmois portera son équipe et ne prendra en grippe aucun de ses joueurs (je pense à Lamine Fomba notamment, qui progresse et qui est, à mes yeux, décrié injustement).

 

Retrouvez le 11 de Nîmes sur Twitter, Facebook ou Instagram : @Le11deNimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *