PAROLE ADVERSE : FC Metz – FC Nantes

Aujourd’hui nos grenats affrontent le FC Nantes, surprenant deuxième au classement.  La parole est donc donné à Elliott Bureau, l’un des fondateurs du compte twitter « La maison jaune» (@La_MaisonJaune), et du site internet du même nom « Maison Jaune ».

Salut Elliott, peux-tu te présenter en quelques mots pour les lecteurs ? Depuis quand supportes-tu les canaris ?

Bonjour à tous ! Je m’appelle Elliott Bureau, je suis étudiant en 3e année d’information – communication à Bordeaux dans le but de devenir journaliste sportif. J’écris d’ailleurs régulièrement sur le FC Nantes – club que je suis depuis mon plus jeune âge – pour La Maison Jaune, projet de site internet que nous avons lancé cet été.
J’ai vécu mon premier match à la Beaujoire à 7 ans, en 2006, à l’occasion d’un triste Nantes – Sochaux (0-2). Malgré la descente cette année la, je suis tombé amoureux du club. J’étais abonné en Tribune Loire avant de partir chez les rivaux bordelais pour les études.

Nantes est actuellement deuxième au classement, comment expliques-tu ce superbe début de saison ?

Il est vrai que le FC Nantes réalise un début de saison assez incroyable. À vrai dire, nous, supporters, sommes les premiers surpris. Il faut rappeler que coach Vahid est parti à une semaine du début du championnat, remplacé dans la précipitation par Christian Gourcuff. Malgré un calendrier relativement difficile (Lille – Lyon – Marseille – Rennes – Montpellier – Nice entre autres), nous nous retrouvons à la 2e place après 9 journées.

Cette réussite, on la doit avant tout à notre rigueur défensive. Ce qui est paradoxal, c’est que nous avons perdu notre roc Diego Carlos cet été et qu’il n’a pas vraiment été remplacé. Gourcuff à bricolé en replaçant Girotto à côté de Pallois… et le moins que l’on puisse dire c’est que ça a marché. Nous n’avons pris que 2 buts en 8 matchs depuis la première association entre nos deux centraux. De plus, contrairement à ce que laissent penser nos victoires 1-0, notre jeu tend vraiment à améliorer l’apport de nos recrues dans le secteur offensif. Contre Nice il y a deux semaines, nous aurions presque mérité de gagner 3-0. C’est plutôt surprenant mais assez prometteur !

Pallois homme fort du début de saison nantais mais absent face à Metz. Photo Ouest-France

Comment vois-tu la suite de la saison, est-ce que l’effectif nantais est capable de finir dans le TOP 5 ?

Nous sommes bien conscient que nous n’avons pas l’effectif pour tenir sur le podium toute la saison. L’année passée avec Claudio Ranieri nous a appris à ne pas nous enflammer. Il y a deux ans, nous étions encore dans la lutte pour l’Europe à 10 journées de la fin pour au final terminer 9e. Personnellement, je pense que notre équipe est mieux armée qu’en 2017-2018… mais elle reste selon moi trop faible pour viser le Top 5-6. Notre niveau se situe plus entre les 7e et 10e places. Ce que je vais dire est un peu bateau, mais l’important est de ne pas s’enflammer, de prendre les matchs les uns après les autres… et l’on verra bien là où cela nous mènera !

Que penses-tu du FC Metz qui est à l’heure actuelle lanterne rouge ?

Je ne vais pas mentir, je n’ai pas particulièrement suivi le mercato messin. Quand je regarde l’effectif, je trouve qu’hormis Cohade, Boye et éventuellement Nguette, l’effectif manque clairement d’expérience en Ligue 1. Après, le fait de miser sur des jeunes joueurs peut s’avérer être une bonne chose sur le long terme. Si Diallo continue sur sa bonne lancée, il pourrait bien porter ses coéquipiers vers le haut. Pour le moment rien n’est perdu, les positions sont très serrées dans le bas de classement. J’espère vraiment que Metz va réussir à enfin se stabiliser en ligue 1, c’est un club qui mérite sa place dans l’élite et qui ne devrait pas faire l’ascenseur comme c’est le cas depuis maintenant 10-15 ans.

C’est un peu le choc des extrêmes, t’attends-tu à un match facile ? Metz n’a plus gagné à domicile contre Nantes depuis la saison 2004-2005.

Au vu de la forme des deux équipes, oui ça ressemble à un choc des extrêmes. Après encore une fois, comme je l’ai dit précédemment, je ne pense pas que nous ayons un des 5 meilleurs effectifs du championnat. Nous ne sommes pas une machine à gagner, chaque match est compliqué, encore plus à l’extérieur. Certes, Metz n’a plus gagné depuis longtemps contre Nantes à domicile, mais il me semble que les 3 dernières confrontations en Moselle se sont soldées par des matchs nuls. Alors oui, je ne vais pas mentir, j’espère un succès samedi, mais je suis loin de penser que ce sera un match facile, ce serait un manque de respect pour le FC Metz.

Le joueur à suivre selon toi chez vous ? Le joueur que tu redoutes chez nous ?

Chez vous je crains bien évidemment Diallo qui empile les buts depuis le début de saison. Sinon j’aimais bien Opa Nguette à l’époque où il jouait à Valenciennes. Je suppose qu’il est toujours un bon joueur de football, et au vu de nos latéraux, je pense qu’il peut avoir son mot à dire.

De notre côté, le joueur à suivre cette saison est clairement Moses Simon. Rapide, technique, belle frappe de balle… c’est notre principal atout offensif ! Dans le même style, il faudra faire attention à Bamba qui évolue plutôt comme joker mais qui a fait très mal à certaines équipes… vous pouvez demander aux niçois !

Il faudra se méfier de Moses Simon ! Photo : AFP

Comment vas-tu vivre ce match, à la TV ou tu comptes faire le déplacement à Saint-Symphorien ?

Malheureusement je ne pourrai pas être présent. Le fait que je sois en études à Bordeaux limite considérablement la zone de déplacement que je peux réaliser car il faut que je remonte à Nantes avant de pouvoir partir avec les copains. Je me contente donc pour le moment de déplacements dans l’Ouest mais j’espère un jour visiter St Symphorien. Il sera certainement rénové quand j’aurai l’occasion d’y aller. Je regarderai donc le match à la télévision tout en assurant le Live-Tweet sur la Maison Jaune. S’il y a des blagues foireuses c’est tout pour moi !

Un prono ?

Comme vous l’avez dit, Metz a du mal face à Nantes récemment. J’ai peur de l’excès de confiance, ça nous arrivera un jour… mais je ne pense pas que ce sera pour ce Week-end. A mon avis, la clim sera plutôt dans deux semaines face à l’ennemi bordelais. Au vu de notre match contre Nice, je pense que nous sommes capables de mettre 2 buts. Je vois bien Diallo marquer également. Je vais donc dire 1-2 avec des buts de Diallo – Moses Simon et Kader Bamba !