Niçois, Niçois, on t…… ! – L’humeur de Fox Mulder

C’est plus de mon âge tout ça…
Je vous préviens, je risque de ne pas beaucoup parler du match dans cette humeur.

– Fox!!! Tu viens en Est haute avec nous ce soir!!! t’es obligé!!!
– Bon alors déjà tu te calmes direct, ensuite… oui pourquoi pas, ça peut être cool!
– Allez t’as pas le choix t’façon, y a [A__O] qui vient pas, il te filera sa carte.
– Bon… OK!

 
Quand ton public te réclame, faut savoir répondre présent.
Me vlà donc en plein après-midi, à aller récupérer un abonnement en Est haute chez un frère rital.

La Est haute, j’y suis pas allé une seule fois depuis le début de saison, pas faute d’avoir eu envie, mais en vieux réac’ j’avais préféré faire de la résistance et rester dans mon confort visuel en Est basse.

« Feue EST Basse »
Ici où chantait la jeunesse messine. (Clin d’œil teaser d’un prochain article à venir!)

En tant qu’ancien de la section Graoully, ça m’arrivait encore fréquemment de rejoindre le bloc Horda jusqu’à la saison dernière avant la mutation à l’étage.

L’ambiance chaotique, les drapeaux dans la tronche (dans le meilleur des cas, mais parfois plus au sud…), les odeurs suspectes et les oreilles qui sifflent, je connais déjà pas mal.
Je connais et j’ai déjà donné…

Sans compter qu’en haut c’est vraiment nul à chier visuellement.

Mais bon, des fois faut savoir écouter son cœur et suivre son instinct.

18h30 direction l’apéro/brasserie histoire de boire une bière à l’eau et se mettre en condition avant d’entrer dans l’arène.

Je me sens tellement vieux au milieu de tous ces jeunes.
Et je le suis!

Tous quasiment arborent des vestes noires North Face #PlacementDeProduit #FashionUltra , des vrais petits soldats. C’est mignon.

Y a pas beaucoup de filles en HF, mais elles sont plutôt mignonnes elles aussi.
(Ce petit message vous a été offert par Tonton Grivois).

Anciens graoullys, jeunes raoudis et quelques allemands de Kaiser, tout ce petit monde cohabite dans la joie, le respect et on rejoint la tribune assez tôt pour préparer le tifo du jour.
Arrivé en haut, c’est comme dans mon souvenir, c’est à dire très moche.
Ce putain de filet franchement ça casse les couilles. En plus il protège que dalle, c’est vraiment juste pour faire chier.

La vue de la EST Haute
Tu peux te mettre n’importe où, la vision du but côté canal est presque impossible, à moins de se coller au plexi. Ce sera chose faite en seconde période.

En attendant, l’entrée des joueurs se fera dans une ambiance incroyable.

Que ce soit chez les voisins d’en face, qui au passage ont repris des couleurs et de la voix depuis quelques temps, ou ici en TEH, ça claque du fumi, ça agite du drapeau.
Première scène surréelle de la soirée, lorsqu’un steward veut s’approcher du bloc tel un justicier pour jouer les pompiers et tenter d’entraver la bonne marche de la bonne humeur et du spectacle.
Celui se fera rapidement entourer/bloquer par le service de sécurité du groupe, et fera honteusement demi-tour pour retourner vers ses collègues.
Bien essayé mec! Mais casse-toi, laisse nous kiffer.
© Pascal Brocard
Le craquage en début de match
 
Un peu de foot:
De ce que j’ai pu voir du match en première période, on était plutôt bien en place, même si Nice nous a posé des problèmes et a obligé X-Or à faire quelques arrêts.

Enfin je suppose, puisque je ne voyais presque rien.

 20h15, 2ème scène surréaliste, lorsque le filet finit par céder sous le poids de la haine qu’on lui inflige.
 
Regain d’énergie, les chants doublent d’intensité.

Si j’ai des acouphènes je vous nique tous bande de hools!

20h30, 3ème scène hallucinante, les stewards d’un côté, la horda de l’autre, se disputent les restes encore fumants du filet, chacun tirant de son côté.

Les stadier d’un côté, les supporters de l’autre se disputant le filet.

On aurait dit un jeu Interville (#Papy) ou bien une épreuve de Koh Lanta.
Enfin je dis ça,  j’ai jamais regardé cette merde, mais j’imagine qu’ils font ça.
C’est bon je plaisante, reste là te vexe pas.
T’as le droit de regarder les merdes que tu veux à la TV.

 Bref, on décide de finalement laisser gagner les stewards, ça avait l’air de leur tenir à cœur ce filet.

Ils finiront d’ailleurs la soirée à l’autre bout, côté visiteurs, la mine basse, avec le corps du défunt, sans doute pour lui faire une cérémonie, ou un truc du genre.
Vous êtes chelous les gars.

A la mi-temps, après avoir acheté une belle écharpe tel un putain de touriste chinois en visite au Louvre, je décide d’aller me prendre une autre bière, il paraît qu’ils en vendent dans le stade.
« Désolé on a un problème de tireuse, on peut plus servir de bière…« 
Nan mais meuf, tu m’as bien vu ? T’as cru que tu pouvais me raconter de la merde comme ça ?

« T’es sûr que ta tireuse est en panne ? C’est pas plutôt des consignes que t’aurais reçues suite à nos exploits tout à l’heure ? »
« Si… #SourireGêné »
Gardez la votre bière…
Toute façon avec les effluves de beuh que je me prends dans les narines, je vais finir le match à poil à chanter du Bob Marley en allemand.
A l’instant où je vous écris, j’ai toujours cette odeur de weed dans le pif.

Je vais bien dormir...
La 2ème période, je me suis permis de descendre contre le plexi, histoire de voir le doublé de Nolan 1er – roi des Roux.
Futur ballon d’or.

Quel pied encore une fois, de voir cette équipe transcendée, capable de battre l’ogre Niçois.
Même Georgio Armani #FruitDuTravail a fait un match de grande classe.
Ça me coûte de te dire ça, mais t’as été bon mec.
Ceci dit rassure-toi, tu resteras encore au moins pour quelques semaines un bon gros connard à mes yeux et aux yeux de beaucoup d’ailleurs.
L’animation offensive était une nouvelle fois très efficace et parfois jouissive, malgré l’absence de Dieussevi.

L’histoire est en marche.
Je pourrais parler de l’arbitrage, toujours aussi nul, même si ce soir ça nous a un peu profité, je pourrais parler du penalty du punk noir qu’Eiji Buffon repousse avant de se prendre le but quand même, je pourrais parler un peu plus du match, certes, mais je n’en ai pas envie.
On a pris les 3 points, c’est tout ce qui compte, y a que ça à retenir sur ce match.
On est enfin bon.
Et la semaine prochaine on va descendre sur la canebière et tout péter.
René Malleville, Mohamed Henni, préparez déjà votre vidéo de défaite, miel et tisane au citron toute la semaine, car Metz ne vient pas pour autre chose que pour gagner.
Sur ce, je vais me coucher.
C’est vraiment plus de mon âge vos conneries…

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *