Moselle Terre de Jeux, c’est fait !

En Juin dernier nous vous annoncions la candidature de la Moselle au label « Terre de Jeux ». Hier soir, le département a annoncé avoir reçu une confirmation officielle de son obtention. Il y aura un goût de Jeux Olympiques à Metz en 2024…

 

L’ambition avait été affichée très tôt par le biais de Patrick Weiten, dès le lancement du label « Terres de Jeux » par Tony Estanguet : la Moselle veut jouer un rôle dans l’organisation des Jeux Olympiques de 2024. Après quelques mois à en faire la promotion pour démontrer l’implication et la capacité du département dans tout ce qui touche au sport, la réponse s’est avérée positive puisque le label a été obtenu, lançant ainsi le début des choses concrètes.

 

De quoi s’agit il exactement ?

Terres de Jeux devrait permettre d’accueillir des délégations lors des jeux olympiques, d’organiser des événements sportifs en parallèle ainsi que des manifestations. Une occasion majeure pour le département qui souhaite s’appuyer sur les installations et les clubs professionnels dont il dispose pour donner une résonance Olympique à toute l’activité sportive amateur qui les entoure. Mais aussi devenir une véritable vitrine, en matière de tourisme et par extension d’économie. L’objectif principal annoncé par Roxana Maracineanu, ministre des sports, est de « mettre plus de sport dans le quotidien » ainsi la Moselle avait axé sa candidature en 7 axes:

  • L’Attractivité, incluant la création d’un parcours Moselle Olympique pour promouvoir les lieux naturels, culturels, et sportifs. La mise en place de « Fan Zones » pour permettre à tous de suivre les épreuves. Et l’instauration d’un « Salon du Sport » visant à promouvoir l’activité physique.
  • Le Savoir Faire, misant sur le capacité de la région à accueillir des délégations, à accompagner les initiatives et à accueillir les événements préparatoires aux JO.
  • Les Talents, à travers le soutien aux espoirs sportifs de 2020 à 2024, la mobilisation de fonds pour une Moselle Sport Académie et la mise en relation de sportifs chevronnés avec les plus jeunes.
  • L’Innovation, en s’engageant dans la recherche et le développement de solutions handisport.
  • L’Héritage, misant sur la transmission entre les générations et entre les différents publics via des événements de type « fête du sport », des interventions dans les lieux scolaires… Le soutien à la construction et la mise à niveau d’équipements sportifs.
  • L’Inclusion, afin de rapprocher du sport les bénéficiaires de minimas sociaux ainsi qu’une sensibilisation au handisport.
  • Le Patrimoine, pour valoriser et rendre vivants tous les lieux du sport.

 

Même s’il faudra encore attendre quelques temps avant de découvrir un programme concret,  nous savons désormais que la Moselle vibrera au rythme des Jeux Olympiques dans 5 ans.