Miss France 2018 – L’humeur de Fox Mulder

A l’heure où j’écris ces quelques lignes, y a un petit rouquin tout mignon avec une guitare en bois qui chante une chanson magnifique à la télévision française.

« I don’t deserve this, you look perfect tonight… »
Te dévalorise pas mec! Bien sûr que si tu le mérites.

Ed Sheeran termine sa performance, alors que j’attends avec angoisse le résultat de Miss France.
C’est visiblement la soirée des roux ce soir, j’ai donc tout naturellement jeté mon amour et mon dévolu sur la miss Nord Pas-De-Calais, avec son petit air de Dame du Lac.

Mais pardon, on est pas là pour parler de ça…
A vrai dire, j’ai loupé le début de la soirée préférée de Jean-Pierre Foucault à cause de mon club de cœur qui jouait à Montpellier, chez les crados.
Je m’étais demandé, après une aussi belle journée, à base de féérie des glaces Walt Disney (Arnaque de l’année $$$$) et de vin chaud au marché de Noël, était-ce une bonne idée de regarder le FC Met’sss se prendre une nouvelle branlée ?
N’était-ce pas plus sympa de mater des longues jambes et des sourires de cruches en bikini montées sur échasses?
En plus, pour une fois que le Téléthon n’était pas sur la chaîne concurrente, fallait qu’on s’inflige ce match de merde.

Ah attention! Plus que 2 miss, et ma petite rouquine est toujours en piste… SUSPENSE !
Corse ou Nord-Pas-De-Calais ?


Nord-Pas-De-Calais !
Yeah!!!
Bravo la chtite rousse !
J’en étais sûr…
Toujours eu beaucoup de goût pour les femmes.

Ah oui, le football…
En fait j’ai du mal à réaliser ce qui nous arrive.
On a gagné frère!
1-3 !
T’imagines, si j’avais préféré les longues jambes fines de Miss France à celles de Fallou Diagne? J’aurais loupé ça !

Si le match était bien ?
Ah non, non!
C’était une purge.
J’ai failli m’endormir à plusieurs reprises tellement c’était nul.
On se prend un but sur un vieux contre à la 20ème, par Miss Languedoc Jérôme Roussillon, qui prend de vitesse Djo Riv et trompe Eiji Thomas Price.

A ce moment là tu dis rien, tu encaisses, comme tu le fais depuis des mois.
Tu acceptes ta condition de supporter du club le plus nul de l’histoire du football, et tu reprends une part de pizza.
Pis soudain, 8mn plus tard, d’une frappe trisomique des 20 mètres, Renaud Coco l’asticot égalise.

Un simple bug dans la matrice me suis-je dit, ça arrive, pas de panique, on va perdre quand même.
Et le temps est passé, lentement, j’ai lutté les yeux à moitié ouverts en attendant le but montpelliérain.

84′ Coup franc à 25m.
Geronimo Polpette décide de laisser Mollet le tirer.

 

Quel match encore une fois tu nous fais mon petit Florent Mollusque… C’est dingue. 

Y a encore 2 semaines je pouvais pas blairer ta face, et là, je suis à 2 doigts de te proclamer joueur du mois et de venir faire un selfie à l’entraînement.
Le coup franc est superbement frappé par notre Zidane roux, puis repoussé par le gardien gitan, mais Zlatan Ibrahima Niane est là pour récupérer et passer une douceur de ballon dans les pieds de Cry me a River, esseulé, qui inscrit le but… (de la victoire ????).

Là franchement, soit c’est une blague, soit c’est un rêve, (possible après tout, le match était tellement chiant, je me suis peut-être vraiment endormi).
Mais non, c’est bien réel, il reste moins de 10mn avec le temps additionnel, et le FC Met’sss est devant !

Pendant ce temps dans le 57, on installe un peu partout des cellules psychologiques, au cas où on tiendrait les 3 points, pour accueillir les supporters choqués.
Le temps passe, et on tient.

Nicolas Basin rentre.
Il ne peut pas se positionner à son poste de prédilection car ce soir c’est Benoît Assou & Quota qui tient l’arrière gauche messine.

Alors il va remplacer Riviere et jouer le rôle du buteur.Temps additionnel, on se tient tous par les épaules, c’est presqu’une finale de coupe du monde.
Rush de 800m de Niaque Athée qui transmet à Nico la Base, qui frappe avec une froideur et une minutie chirurgicale dans les filets montpelliérain.
Miss Jeunesse 2018 est :

Cris de joie, foule en liesse, les klaxons dans les rue de Metz !
C’est de la folie…
On ressent presque l’âme d’Emmanuel Petit venant inscrire le 3ème but face au Brésil.
Un million de messin demain rue Serpenoise pour fêter les désormais 8 points au classement.
Non seulement on a gagné un match, sur des buts de Cohade, de Riviere et de Basin, mais en plus on a aligné Selimovic en défense centrale.
Et même lui a fait un bon match. Kamoulox !

Du coup, il se passe quoi ?
On met le paquet contre les cigognes mercredi et on part en congés avec 11 points ?
Pas le choix toute façon, il va falloir se fixer des minis challenges jusqu’à la fin de la saison si on veut pas se faire royalement chier.
On connaît la suite pourtant…
Mercredi, le graoully va se faire déféquer sur la tronche par des cigognes malpolies et en pleine forme, en tribune et sur la pelouse, et on va encore pester qu’on a laissé passer notre chance.
Mais en attendant, on va écouter Patrick Muller sur Mirabelle TV s’enflammer et nous annoncer l’Europa ligue.
Quelle que soit l’issue du derby du grand Est dans 4 jours, il sera temps pour nous de faire notre lettre au père Noël.
Moi perso, je sais déjà ce que je vais demander pour le club.
Mais on en reparle en fin de semaine.
En attendant, je vais aller savourer la 2ème victoire de la saison en sirotant un bon déca devant la rediff de miss France, et m’endormir avec le sourire.

Fox Mulder

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *