Metz Tennis de Table – Budaörsi : Comme des championnes en Champions League !

Ce Dimanche les joueuses du Metz Tennis de Table ont haussé le ton en Ligue des Champions pour remporter leur première victoire dans cette édition 2019/2020 face à Budaörsi.

Il fallait inverser la tendance, suite au revers subi face à Tarnobrzeg en début de saison, pour espérer garder des chances de progression dans le Groupe C de la compétition. Pour ce premier match à domicile, les joueuses de Loïc Belguise avaient une petite pression sur les épaules.

Dans le premier match, Carole Grundisch la joueuse la plus expérimentée du club Messin est opposée à Szabina Šurjan, une jeune joueuse de 17 ans très prometteuse.
Après avoir laissé passer un premier set disputé (10 – 12), la Messine monte le niveau pour prendre le deuxième et le troisième set sur un score plus tranquille (11 – 7). La belle lancée est malgré tout ralentie dans le quatrième set avec un 8 – 11 et une égalisation concédée, mais l’énergie dépensée par la jeune joueuse pour ce retour vient à manquer dans le dernier set que l’expérience de Grundisch vient sanctionner sèchement avec un 11 – 5 pour clore le match et prendre le premier point en faveur du Metz TT.

 

 

Pour la deuxième rencontre de la soirée, Adina Diaconu est opposée à Szandra Pergel, la joueuse numéro 1 de l’équipe Hongroise. Lors des précédentes rencontres, c’est la Roumaine du Metz TT qui était sortie vainqueur, ce qui lui vaut un avantage psychologique important dans cette soirée.
Cet avantage supposé se confirme tôt dans la rencontre avec un 11 – 4 et un 11 – 7 où Diaconu se montre implacable sur les deux premiers sets. Elle laisse malgré tout glisser un set (9 – 11) avant de faire à nouveau parler sa puissance, particulièrement sur coup droit, pour retrouver la victoire dans le dernier set (11 – 3) et offrir le deuxième point à l’équipe locale.

 

 

Le troisième match de la soirée voit s’opposer Pauline Chasselin à Maria Fazekas, l’espoir Français face à la joueuse d’expérience Hongroise, avec la possibilité pour la Messine de terminer la soirée sur un score parfait…
Contrariée très tôt, Pauline Chasselin se retrouve rapidement à la course aux points après avoir concédé un 1 – 6 et malgré un petit comeback, le premier set part pour Budaörsi (7 – 11). Dans le second set, Chasselin semble encore très tendue et peine à relâcher son jeu face à la maîtrise de la Hongroise (7 – 11). Distancée et trop juste ce soir, la Messine perd le troisième set sur le même score de 7 – 11 et offre bien malgré elle son premier point à Budaörsi.

 

 

Il y aura donc un quatrième match dans cette soirée et il verra revenir Carole Grundisch face à Szandra Pergel. Dans ce match entre les « numéro une » de chaque équipe, la Française joue avec une pression limitée tandis que la Hongroise porte le bagage de sa défaite face à Diaconu plus tôt dans la soirée…
La Hongroise est très frustrée dans le premier set et se retrouve écrasée 11 à 4, malgré cela elle ne se laisse pas abattre et renverse la partie avec un deuxième (8 – 11) et troisième set (5 – 11) d’un niveau tout autre. Carole Grundisch puise dans ses réserves pour prendre le quatrième set au bout du suspens (13 – 11) avant de donner le coup de grâce sur un sévère 11 – 2 dans le dernier set de la partie et de la soirée.

 

 

Le Metz TT s’impose dans cette rencontre face à Budaörsi et se relance dans la Ligue des Champions: 3 – 1
Carole Grundisch aura fait le travail avec deux précieuses victoires alors que Adina Diaconu se sera remise sur de bons rails avec une victoire convaincante. De son côté, Pauline Chasselin aura buté sur une adversaire solide dans un match plein d’enseignements.

La prochaine rencontre en Champions League aura lieu le 1er Novembre à Metz face à l’implacable équipe de Tarnobrzeg, avant un match retour à Budaörsi le 6 Décembre.

 

Crédit photo: Fabrice Weber – Metz TT