Metz Canonniers – Tremblay: le baptême du feu

Coup d’envoi de la saison à domicile pour les Canonniers. Nouvelles tenues, nouvelle équipe (en grande partie), nouvelles ambitions… Face au Tremblay AC Basket, il y avait de belles choses à voir ce Samedi soir au complexe Saint Symphorien !

 

Après une préparation intéressante, conclue par un match nul 76-76 (oui vous avez bien lu) dans un match caritatif face au rival lorrain Joeuf, les Canonniers étaient de retour aux affaires ce samedi face au Tremblay Athlétique Club Basket, pour le compte de la première journée de National 2.

Grand retour donc à la maison pour les Metz Canonniers avec cette toute nouvelle identité grenat, révélée lors de la récente présentation officielle des maillots et de l’équipe. Armée de ses recrues et de ses cadres, cette équipe repensée passe un premier test dans une saison qui se veut pleine d’ambition.

A noter cependant les absences de Michel Nsimba, touché aux ischio-jambiers, celle d’Etienne Ory qui est toujours en phase de reprise et de Matthieu Rigaux. Toutes compensées par des joueurs de l’équipe de Nationale 3.

 

Le 5 majeur

 

Pour ce lever de rideau au Complexe Saint-Symphorien, Philippe Ory et son staff nous ont concocté le 5 majeur suivant :

Meneur – Damien Jean-Joseph #9
Arrière – Matthew Lee #6
Ailier – Henok Affa #8
Ailier fort – Mamédy Diawara (C) #10
Pivot – David Sainsbury Garcia #11

 

 

1er quart-temps

 

L’entre deux gagné par David Sainsbury Garcia (photo à la une) permet à Metz d’obtenir la première possession du match. Henok Affa profite d’un miss match sur le meneur adverse pour inscrire le premier panier du match.

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Affa
Henok Affa profite de son avantage de taille pour inscrire les 2 premiers points du match.

Damien Jean-Joseph plante la première banderie du match à 3 points. Présents en défense, les Canonniers oppressent leurs adversaires, à l’image d’un block de David Sainsbury Garcia. Très actif, Matthew Lee provoque des fautes adverses.
Première rotation du match, Mickaël Baibet remplace Mamédy Diawara et inscrit son premier panier d’un shoot à mi-distance dans le corner.

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Mickael Baibet
« Mike » Baibet apportant sa défense et son shoot extérieur.

Sentant ses joueurs en difficulté, Philippe Ory prend un temps mort à 14-18 avec 2:17 restantes dans le QT.

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Ory (2)
Coach Ory donne ses consignes à l’équipe.

Mahamadou Doucouré remplace David Sainsbury Garcia pour amener sa dureté en défense. Quelques instants plus tard, Henok Affa fait son retour sur le terrain après un petit break, accompagné d’Anthony Pivati.
Toujours aussi agressif, bien qu’un peu distrait dans le respect des systèmes, Lee garde les siens dans le match avec un and one. L’américain continue son show avec un panier à 3 points.
Le QT s’achève sur le score de 22-23.

 

2ème quart-temps

 

Le 2ème acte démarre avec le retour aux affaires de Captain Mam’ Diawara au poste 4.
Le premier panier du quart-temps revient à l’incontournable Matthew Lee avec un autre and one, qui replace Metz en tête. L’américain est inarrêtable en pénétration et inscrit un autre panier acrobatique.

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Lee (6)
Matthew Lee, au combat pour la possession de la balle face à deux adversaires.

Servi astucieusement par Damien Jean-Joseph, David Sainsbury Garcia marque deux points faciles puis obtient deux lancers francs sur l’attaque suivante. L’entraîneur de Tremblay est contraint de prendre un temps mort. Metz mène 31-28 !

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Jean Joseph (3)
Damien Jean-Joseph dicte le tempo du match en sa qualité de meneur.

Au buzzer des 24, Lee inscrit un incroyable panier d’un step back. Sérieux en défense et inspirés en attaque, les Canonniers prennent une avance de 36-30 à 1:40 de la MT.
Les Grenats rentreront finalement aux vestiaires avec une avance de 4 points (40-36), avec un Matthew Lee étincelant auteur de 19 points.

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Lee (1)
Matthew Lee est le grand bonhomme de cette première mi-temps côté messin.

3ème quart-temps

Metz revient sur le parquet avec le même 5 majeur qu’en début de match, à l’exception de Mamédy Diawara remplacé par Mahamadou Doucouré qui va former les Twin Towers avec David Sainsbury Garcia afin d’apporter de la taille (respectivement 2m08 et 2m05) dans la raquette.

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Doukoure
Mahamadou Doucouré se prépare à démarrer le 3ème QT.

Ce 3ème QT sonne comme une bataille acharnée dans les raquettes, les joueurs se voient obligés d’aller mériter leurs points sur la ligne des lancers francs. Henok Affa tire son épingle du jeu avec quelques finitions physiques près du cercle. Devant ce basket peu académique, Philippe Ory décide d’arrêter le jeu à 1:43 de la fin du QT, les Canonniers sont menés 56-58.

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Ory (3)
Nouveau temps-mort pris par le coach messin.

Matthew Lee, encore lui, ramène les Grenats à 58-58.
Ce quart-temps difficile en terme d’adresse, s’achève sur le score de 58-62 pour Tremblay. Tout va se jouer dans le 4ème QT.

4ème quart-temps

Ce dernier acte est très tendu et électrique. Échaudé par un coup bas d’un adversaire, David Sainsbury Garcia s’énerve avec son opposant qui est copieusement hué par le public. Les deux joueurs seront finalement sanctionnés d’une faute anti-sportive.

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Sainsbury Garcia (3)
David Sainsbury Garcia bataille durement dans la raquette.

Les Canonniers semblent galvanisés par ce fait et haussent encore l’intensité de jeu. Les possessions deviennent de plus en plus difficiles. Inspiré en défense, Henok Affa provoque un retour en zone de son adversaire et va chercher un and one au forceps sur l’attaque qui suit. Time out de Tremblay à 61-64 avec 7:28 à jouer.
L’ailier messin met son lancer et Damien Jean-Joseph ramène les 2 équipes à égalité sous les « houra » de la foule !

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Jean Joseph
Damien Jean-Joseph égalise en attaquant le cercle.

Sainsbury Garcia y va de son panier à 3 points en tête de raquette qui enflamme encore plus le public et qui replace Metz en tête ! Les deux équipes se tiennent dans un chassé-croisé palpitant.
En grande forme dans ce 4ème QT, Henok Affa reprend victorieusement un shoot manqué par Mickaël Baibet mais les franciliens repassent en tête d’un panier à 3 pts. 70-71, il reste 4:13 à jouer.
Pénalisés par leurs 5 fautes d’équipes, les tremblaysiens envoient Lee sur la ligne des lancers, ce qui remet Metz devant.
Henok Affa, encore inspiré en défense tel un Marcus Smart, provoque un turnover adverse et rentre un shoot à mi-distance sur la possession suivante.
Affa est à l’origine de tous les bons coups messins, il intercepte un ballon pour offrir 2 points à Matthew Lee puis va inscrire un lay up main gauche sur la contre-attaque suivante. 78-73 Metz avec 1:40 à jouer !

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Affa (3)
Oppressant en défense, juste en attaque, Henok Affa est monstrueux dans le money time.

La fin de match est tendue et Tremblay est mené 78-77 à 30 secondes de la fin…
D’une faute intelligente, Damien Jean-Joseph empêche le pivot adverse de marquer 2 pts facile et l’envoie sur la ligne, il rate ses 2 lancers sous les délires de la foule !
Matthew Lee quant à lui va provoquer une faute en fin de possession et ne se fait pas prier pour inscrire ses lancers et donner 3 points d’avance à Metz. 80-77 à 10 secondes du buzzer !

Le coach tremblaysien prend son dernier temps-mort pour mettre en place un système et essayer d’égaliser sur la dernière possession pour arracher la prolongation. Malgré un bon shoot trouvé mais très difficile à mettre, cette dernière possession n’est pas concluante et les Canonniers s’imposent 80-77 dans une fin de match épique avec une grande ambiance !

Metz Canonniers - Tremblay 07092019 (30)
Matthew Lee tombe dans les bras de Lionel Gocel, vice-président des Canonniers, après cette fin de match remplie d’émotion.

Notre MVP du match

Nous n’avons pas su nous décider, ce sera donc un co-MVP qui est décerné à Matthew Lee et Henok Affa. Le premier ayant assuré le scoring pour maintenir Metz dans le match pendant 3 quart-temps, le deuxième étant omniprésent en attaque et en défense s’est montré particulièrement « clutch » dans le 4ème quart-temps.
Ils sont les grands bonhommes de ce match. Nous tenons à saluer également le grand match du public qui a parfaitement joué son rôle de 6ème homme dans le 4ème quart-temps, ce qui a sans doute poussé nos Canonniers à la victoire.

Le mot du coach

Quelques minutes après le coup de sifflet final, Philippe Ory nous a accordé l’une de ses premières réactions après ce match haut en émotions.Metz Canonniers - Tremblay 07092019 - Ory

LGM : Félicitations pour la première victoire à domicile ! On peut dire que les recrues et les cadres ont fait leur match. Êtes-vous satisfait du collectif ce soir ?

PO : Oui je suis très satisfait mais nous ne pouvons pas nous reposer constamment sur Matthew (Lee). Henok (Affa) a pris ses responsabilités, Damien (Jean-Joseph) aussi car il a fait une belle partie. Nous attendons de retrouver quelques joueurs en plus pour compléter le collectif.

LGM : On a senti justement que l’équipe a eu du mal en début de 2ème mi-temps. Il y a encore des automatismes à trouver ?

PO : Oui c’est sûr, d’autant que nous avions 4 joueurs de la N3 dans l’équipe ce soir. On a Michel Nsimba qui va revenir la semaine prochaine. Matthieu Rigaux et Etienne Ory vont revenir dans quelques temps aussi. Je pense qu’on doit plier le match avant.

LGM : C’est la défense qui vous fait tenir le match dans le 4ème quart-temps, sans ça le match aurait été difficile à gagner…

PO : Totalement, il y avait de très bons shooters en face… Dès qu’on faisait une erreur on la payait cash.

 

Prochain rendez-vous pour les Canonniers samedi prochain à Maubeuge, dans le Nord, où ils tenteront de confirmer les belles promesses de ce premier match, aidés par le retour du tonique intérieur Michel Nsimba.

 

Crédit photo: Matthieu Henkinet