L’interview des tribunes – Dylan

La seule rubrique qui donne la parole aux supporters ! C’est au tour de Dylan, 21 ans, de donner ses impressions avant ce FC Metz – Amiens SC.

Déjà pour commencer, d’où te vient ton amour pour le FC Metz ?

Depuis tout petit c’est le FC Metz que je regarde à la télé, puis c’est le club de la région donc c’est logiquement que ma passion s’est tournée vers le F.C Metz.

On sort d’un match nul à Toulouse, sur le plan comptable le club est dans une situation compliquée. Est-ce que selon toi le F.C Metz peut réussir à s’en sortir ?

Je pense que oui, Metz peut s’en sortir. Certes on part avec un gros handicap à la vue de notre début de saison mais si on arrive à enchaîner deux ou trois victoires ça va de suite permettre au club de se replacer dans la course au maintien mais ça passe impérativement par la victoire contre Amiens samedi.

Justement, ce handicap s’explique aussi par le fait que Metz soit jusqu’ici la pire attaque de L1, qu’est-ce qu’il manque offensivement à l’équipe selon toi pour être plus efficace dans la zone de vérité ?

De la présence devant, Nolan Roux est bien trop esseulé. L’équipe compte sur un exploit individuel pour marquer et c’est  problématique ! Si je ne me trompe pas, on n’a mis aucun but dans le jeu cette année. Notre animation offensive est bien trop faible, sans compter le manque de réalisme et de réussite de nos attaquants à l’exemple de Nguette qui malgré les occasions n’en a toujours pas mis une au fond.

Sur une note un peu plus joyeuse, quel est ton meilleur souvenir avec le F.C Metz ?

Sans hésiter le derby en 2013, la victoire 3-0 à la maison. On attendait ce match depuis 6 ans, le jour du match l’ambiance était exceptionnelle à Saint-Symphorien. Le club avait mis en place un tifo géant, les différents groupes de supporters avaient fait aussi un énorme boulot pour les animations en tribunes. Côté terrain, on a survolé ce match, Bouna Sarr fait un match fantastique puis le but de Nsor c’est l’humiliation suprême. Le mec n’a jamais fait 2 matchs corrects chez nous et il marque là, rien que pour ça il aura mon respect à jamais.

Et du coup, le pire souvenir ?

La nomination de Bernard Serin en tant que président du club ! Plus sérieusement, c’est la descente en national même si elle était inéluctable. C’est dur à encaisser pour un club comme le nôtre de descendre à ce niveau, c’était vraiment horrible mais heureusement on est remonté de suite.

Merci, enfin pour finir un pronostic pour le match crucial de samedi face à Amiens ?

J’espère une victoire 2 à 0 !

EN BREF

– Première saison au stade : 2009/2010

– Un joueur : Jérémy Choplin

– Un match : La victoire dans le derby en 2013 (Metz 3-0 ASNL)

– Un entraîneur : Joël Muller

– Un maillot : 

MA COMPO’ POUR METZ – amiens :

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *